Test doudoune Millet Dry Microloft Jacket

Test de la doudoune Millet Dry Microloft Jacket lors d'un voyage de 15 jours en Bolivie et lors de deux trek de 10 et 7 jours au Pérou (cordillères Vilcabamba et Rumi Cruz). Son garnissage synthétique en Dry Microloft, sa résistance et son poids de 390 gr la destine à une utilisation active en trek et en alpinisme.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Doudounes
  • Composition : 100% Pertex® Quantum ultra light
  • Description : Construction en petits compartiments carrés - Col protecteur - Deux poches repose-mains avec zip - Ouverture zippée - Existe aussi en version femme
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Homme
  • Technologies : Pertex® Quantum ultra light (36 g/ m²) - traitement K Dry (barrière hydrofuge)
  • Garnissage : Dry Microloft™, Sorona®
  • Tailles disponibles du produit: S à XXL
  • Volume compressé: 1L environ
  • Poids (donnée fabricant): 390 gr
  • Poids (produit pesé par le testeur): NC
  • Couleurs: Noir - Marron - Bleu
  • Garantie: 2 ans (Voir sur le site de Millet pour plus d'infos)
  • Entretien: Laver en machine à 30°C ( Voir sur le site de Millet pour plus d'infos
  • Prix: 200,00 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Bolivie (Isla Del Sol, Sud Lipez), Pérou (Cordillères Vilcabamba et Rumi Cruz)
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Forêt, Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 32 jours
  • Conditions météorologiques: Météo : climats variés, température mini constatée d’environ -2°C lors des trek Type de terrain : montagne, forêt tropicale de montagne, haute montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: En partie
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: Oui
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.millet.fr/developpement-durable.html

 

Test sur le terrain au Pérou et en Bolivie

J’ai utilisé la doudoune Millet Dry Microloft Jacket durant plusieurs randonnées et l’ascension du volcan Licancabur (5920 m) en Bolivie et durant deux treks en autonomie de 10 et 7 jours au Pérou (cordillère Vilcabamba et Rumi Cruz). Les climats affrontés ont été variés et assez froids avec beaucoup de vent en Bolivie. La doudoune a été utilisée autant en utilisation active que sur les camps.

La doudoune Millet Dry Microloft est plutôt légère (390 gr), les finitions sont soignés et le look est épuré. Le look pas trop typé « montagne » est appréciable pour la porter en ville lors des voyages. Elle se replie dans l’une des ses poches pour former un boudin d’environ 28×10 cm (en taille M), ce qui est bien pratique pour la ranger dans le sac à dos en trek.

Le tissu extérieur en Pertex® Quantum ultra light constitue une couche résistante compacte et ultra light ; il forme des petits compartiments carrés contenant le duvet. Comme annoncé par la marque, la Millet Dry Microloft semble relativement résistante et n’a aucun accro même après deux mois d’utilisation intensive dans les Andes. A la différence d’une polaire, elle permet de se coucher par terre ou d’effectuer divers activité au camp de base sans récolter toutes les herbes, épines et autres plantes collantes ou piquantes omniprésentes dans les Andes. Cela reste tout de même un tissu fin et il faudra évidemment éviter d’avoir trop d’accrochage avec des rochers ou des épines lors d’une utilisation active !

Le garnissage en Dry Microloft™ est décrit comme léger et hydrofuge de façon à apporter de la chaleur même dans les conditions humides. J’ai utilisé la doudoune presque tous les jours en trek au camp de base et le matin lors de la marche, en voyage de l’ai utilisé également en ville à la place d’une polaire et elle à toujours été très efficace même dans les conditions très humides de la forêt tropicale de montagne de la cordillère Vilcabamba. Lors des camps des treks, combinée à une première couche thermique en Merinos elle m’a bien protégée du froid avec des températures entre -2°C et 8°C. J’ai atteint les limites de la Doudoune Millet Dry Microloft utilisée avec une veste imperméable et une micro polaire lors d’une ascension particulièrement glaciale du volcan Licancabur en Bolivie, mais la température ressentie en plein vent était probablement inférieure à -10°C.

Le Dry Microloft semble également avantageux en terme d’entretien, en effet après 17 jours d’utilisation en trek avec des camps assez humide sans réellement en prendre soin, la Doudoune Millet Dry Microloft n’a jamais tardé à sécher ni senti mauvais.

La coupe près du corps est agréable et permet de porter la doudoune sous une veste troisième couche pour une utilisation active ou pour se protéger du vent ou du mauvais temps. Le col montant protège bien du froid et les deux poche permettent de mettre les main au chaud. La Doudoune Millet Dry Microloft Jacket est minimaliste est possède seulement deux poches, je n’ai pas trouvé cela spécialement gênant, les deux poches suffisent largement pour l’utilisation au camp de base, pour l’utilisation active je l’ai généralement combiné à une veste imperméable.

  • 95%
    Qualité de fabrication - 95%
  • 95%
    Confort - 95%
  • 90%
    Thermicité - 90%
  • 90%
    Déperlance - 90%
  • 90%
    Respirabilité - 90%
  • 95%
    Poids - 95%
  • 95%
    Volume - 95%
93%

Mon avis

La doudoune Millet Dry Microloft Jacket est une veste au garnissage synthétique efficace et compact qui ne craint pas l’humidité. Elle vous accompagnera aussi bien lors des vos activités sportives qu’au camp de base ou même en ville, sans occuper trop de place dans votre sac à dos lorsque vous devrez la ranger. Ceux qui souhaitent une capuche pourront se tourner vers la Millet Dry Microloft Hoodie pour 30 € de plus.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Look
  • Qualité de fabrication
  • Poids
  • Volume
  • Hydrofuge
Points faibles
  • Prix
TomPeru
A propos de l'auteur

Je vis au Pérou depuis 2012. Je travaille comme guide accompagnateur de voyage et guide de trekking....



http://www.milcolorespordescubrir.com

10 + 16 =

Sending
Your rating: