Test kit solaire Goal Zero Sherpa 50

Test du kit solaire Goal Zero Sherpa 50 comprenant un panneau solaire Nomad 13 et une batterie Sherpa 50 à l’occasion d’une expédition en ski-pulka en Terre de Baffin. 28 jours et autant de nuits sur la banquise canadienne avec pour projet de rapporter un maximum d'images, pour notre film, avec nos 4 appareils photo, notre GPS, notre téléphone satellite, un peu de musique (sur tablette tactile), autant dire une grosse consommation en énergie !


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Accessoires outdoor
  • Composition : NC
  • Description : Caractéristiques techniques accu : Sherpa 50 (50 wh) - Caractéristiques techniques panneau : Nomad 13 (13 w) - In Put : USB, 12V, AC (8h à 16h au soleil) - Out Put : USB, 12V, AC (2h pour charger un ordinateur) - Type de batterie : Li-NMC
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Dimension: 11.4 x 3.8 x 13.3 cm (accu) - 26.7 x 23 x 2.5 cm (panneau)
  • Couleurs: noir
  • Garantie: 6 mois (accu) - 12 mois (panneau)
  • Entretien: NC
  • Prix: 459,90 € pour le kit

Conditions du test

Kit Solaire Goal Zero Sherpa 50

Test Terrain : 28 jours en terre de Baffin

La Terre de Baffin est une île canadienne, dans le territoire du Nunavut, au Nord de la Baie d’Hudson. Réputée pour ses immenses falaises de granit, les skieurs s’y aventurent depuis quelques années pour dénicher des couloirs raides et majestueux qui plongent dans la mer. Cette île de la taille de l’Espagne est constituée de Fjords et dés lors, on y bivouac sur la banquise, couverte de neige parfois. Si les températures moyennes en journée descendent à -20°C, la nuit elles avoisinent plutôt les – 30°C.

Partis avec dans l’idée de rapporter un maximum d’images, nous avions besoin pour alimenter nos appareils photo et cameras d’un support batterie. Les températures négatives extrêmes et la longue durée du voyage nous ont poussé à trouver une solution rechargeable. Un simple accu n’aurait pas aussi bien fonctionné, pour des questions de poids, d’encombrement et de résistance au froid.

A partir de là, le Sherpa 50 est une solution très logique. Léger (moins de 1300g pour l’ensemble du kit), il n’en est pas moins suffisant en autonomie puisqu’il nous a autorisé à recharger en fonction de nos besoins soit 2 batteries Canon, 1,5 tablette, plusieurs batteries de GoPro et de téléphone Iridium, sur une seule charge. Par ailleurs il se recharge très vite, avec notre seul panneau Nomad 13, nous pouvions sous couvert d’une belle journée et d’un positionnement optimal, le remplir en 5 ou 6 heures.

Quelques bémols toutefois, dans notre utilisation polaire. Tout d’abord le froid. En effet, avec des températures moyennes avoisinant les -20°C, l’autonomie comme la qualité de recharge sont largement amoindries. Dès lors, nous avons été contraints de garder l’accu dans un conditionnement isolé (dans nos duvets parfois, ou dans du papier bulle, au fond des sacs à dos, des bagages) pour que la charge s’active.
Ensuite le branchement. Le raccord panneau/batterie ne propose pas d’option de verrouillage. Avec la tension sur le câble dû à nos installations (hors tente, sur sac à dos), nous avons dû bricoler un blocage du branchement. Ce petit détail nous a fait manquer quelques précieuses heures de charge.

Le panneau a par ailleurs la particularité d’offrir une ergonomie vraiment aboutie. Le grand nombre d’arrimages du panneau permet de le fixer n’importe où pour le recharger dès que possible. Sur une tente, sur un sac à dos, sur une pulka… La qualité de conditionnement du panneau, doté d’un filet qui permet de ne pas éparpiller les câblages, nous a évité de perdre ou chercher des accessoires. Pour finir, le panneau se plie en 3 parties, idéal pour le tenir debout, pour l’orienter, ou juste pour le fixer sur un sac.

Les petits plus :

  • Possibilité de mettre plusieurs panneaux en série, pour accroitre la vitesse de charge.
  • Présence d’une LED sur l’accu, qui permet d’avoir un peu d’éclairage au bivouac.
  • Ecran LCD rétro-éclairé qui permet une lecture facile du l’état des batteries.

  • 80%
    Qualité de fabrication - 80%
  • 90%
    Charge - 90%
  • 90%
    Stockage - 90%
  • 70%
    Poids - 70%
  • 90%
    Volume - 90%
84%

Mon avis

Au final, au delà d’un test, une utilisation plus que concluante. Le kit Goal Zero Sherpa 50 nous a permis de recharger notre matériel tout au long du voyage et d’apporter un peu plus de confort dans notre production d’images, puisque nous revenons avec plus de 7h de vidéos pour notre film. Facile d’utilisation, peu encombrant, on repartira avec pour une prochaine expédition. Au final, pour le faible poids et encombrement, nous aurions même pu partir avec un second panneau pour plus de confort.

Plus d’infos : www.goalzero.com

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

  Passionné de montagne et de grands espaces, chaque moment passé sur sentiers et pentes des massifs que je visite est un plaisir infini. Avec pour envie d'en partager chaque instant, j'en rapporte histoires, images, souvenirs....



dix-neuf − 8 =

Sending
Your rating: