Test raquettes MSR Revo Ascent

Activité : Raquettes à neige  | 
Test des raquettes MSR Revo Ascent et rallonges de flottaison modulaires dans le Val d’Aran et le Luchonnais (Pyrénées) pendant 7 jours et un dénivelé compris entre 400 et 800 m.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Raquettes à neige
  • Composition : Plastique moulé, souple et résistant
  • Description : Taille : 56 cm X 20 cm (M), 64 cm X 20 cm (L) - Pointure : 35.5 à 49.5 - Cales de montée : Ergo Televators - Pieds gauche et pied droit différenciés - Fixations tout-terrain en deux parties PosiLock, acceptent tous types de chaussures - Accroche tout le long du périmètre de la raquette ExoTract et deux crampons sous le pied Torsion2™
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Couleurs: noir et rouge
  • Garantie: 3 ans ( Voir sur le site de MSR pour plus d'infos
  • Entretien: NC
  • Prix: 230 - 250 € (+ rallonges 48 €)

Conditions du test

  • Lieux du test: Pyrénées (Val d’Aran et le Luchonnais)
  • Activités: Raquettes à neige
  • Ecosystème: Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: USA
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP

Conditions du test

Il aura fallu attendre bien longtemps pour avoir des conditions de neige dignes pour sortir les raquettes en cette année 2016. La neige étant enfin tombée en abondance en cette fin février début mars, le test tant attendu de ces raquettes a enfin lieu. Les conditions sont bonnes avec 20 à 50 cm de neige dès 1200 m d’altitude. La neige est une neige de printemps, douce mais vite collante, les MSR REVO Ascent vont-elles s’en sortir ?

MSR Revo Ascent

Test dans les Pyrénées

Je randonne l’hiver depuis près de 10 ans avec le modèle 205 de chez TSL. Là nous avons le droit un modèle très différent avec un cadre en métal et une partie sous le pied en plastique.

Le look

MSR a misé sur un look flash. Les raquettes sont rouges et une forme assez agressive, le cadre métallique possède des dents tout le long pour l’accroche.

Prise en main et confort de marche

MSR assure que l’on peut mettre ces raquettes avec des gants et bien la première fois ce n’est pas si évident que cela. Ce modèle s’accroche grâce à 4 sangles en caoutchouc (3 sur le devant et une à l’arrière), une fois le coup de main pris, elles sont rapides et faciles à mettre. La raquette n’a pas de réglage de taille sur le dessous, elle ne se règle qu’avec les 4 sangles de fixations.

Dès le début de la marche, une impression de légèreté se dégage, la marche est simple et les raquettes ne font presque pas de bruit (beaucoup plus bruyantes sur neige dure). Le pied est bien maintenu tout en gardant de la souplesse.

La montée

L’accroche dans les montées se révèle de grande qualité, j’ai testé des pentes assez raide avec 30/40 cm de neige fraiche et les raquettes sont montées sans problème, pas de glissade. Dès que la pente devient trop importante, une cale de montée assez facile à mettre et à retirer se place sous le pied. C’est une simple barre assez fine, qui par sa finesse n’est pas très confortable à la longue.

La descente

C’est le moment fun de ce sport, descendre en courant dans de la bonne poudreuse sans trop glisser. Et bien, là aussi les raquettes répondent présent avec une bonne accroche et une bonne stabilité. Une bonne chute arrive bien sûr de temps en temps.

Les dévers

C’est bien souvent le problème des raquettes qui sont vites inconfortables dans cette position. Pour cela je suis allé sur des pistes damées en station. On ne peut pas dire que les MSR échappent à la règle, mais elles ne perdent rien de l’accroche, un bon point.

La neige profonde

Tous les modèles MSR possèdent des rallonges. Pour ce modèle, elles mesurent 13 cm et apportent 25% de portance supplémentaire. Sur plat et en montée, le confort supplémentaire n’est pas négligeable et je m’enfonce beaucoup moins que mes amis chaussés en TSL 205 et TSL Tech expédition (cadre aluminium). Je conseille d’utiliser cette rallonge en montée ou sur plat, car en descente l’arrière de la raquette touche très rapidement la neige et devient moins confortable et perd en accroche.

La différence

L’énorme différence que j’ai constaté avec les autres marques de raquettes, c’est que ce modèle ne botte pas. C’est-à-dire qu’il n’y a pas du tout d’accumulation de neige sous la raquette. Même avec de la neige humide, ni le châssis en métal ni la partie plastique ne font adhérer la neige. Le confort sur ce point est indéniable.

 

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 90%
    Ergonomie - 90%
  • 90%
    Accroche - 90%
  • 90%
    Maintien du pied - 90%
  • 85%
    Poids - 85%
89%

Mon avis

En bref, ces raquettes sont d’un grand confort de marche, même si elles n’ont pas pu être testées avec tous les types de neige. Au premier abord la légèreté apparente fait peur pour la solidité mais au final, ce modèle est souple et solide à la fois. Un modèle qui ne ressemble pas aux raquettes habituelles et qui sont une bonne alternative. La rallonge est assez pratique en neige profonde, mais 48€…tout de même.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Même avec un début d'enfance parisien, j'ai eu la chance de découvrir la montagne durant mes vacances d'été lors de balades puis randonnées en Vanoise. J'ai vite attrapé le virus et l'attirance vers les sommets. Grace aux études, j'ai pu me rapprocher des montagnes (Hautes Alpes, Hautes Pyrénées). Puis j'ai voulu allier plaisir et boulot ...



1 Response
  1. Globetrekkeuse

    Un petit bémol à ajouter concernant les sangles d’attache un peu fragiles au niveau de la boucle.
    Possibilité néanmoins de les remplacer, MSR les vend séparément.

2 × un =

Sending
Your rating: