Test sac à dos Camp X3 backdoor

Test du sac à dos Camp X3 backdoor pendant environs 7 sorties de ski de randonnée à la journée. D’une contenance de 30L, ce sac est spécialement conçu pour les sorties rapides et légères (« fast and light » annonce le fabricant !) à la journée à ski de randonnée.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sacs à dos
  • Composition : En tissu Tri-Ripstop résistant
  • Description : Porte-ski Xpress - Porte-piolet rétractable - “fast and light”
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Mixte
  • Compartiments : Poches externes latérales en filet pour les peaux et les accessoires - Poche zippée interne - Large poche sur le rabat supérieur
  • Dos/ceinture : Dos anatomique et ceinture rembourrée au confort - Ouverture Backdoor sur le dos du sac - Poche zippée sur la ceinture (amovible) - Boucles EZ OP en ceinture et poitrine ( ouverture rapide)
  • Volume: 30L
  • Couleurs: vert et gris
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: Brosse souple + lessive douce (ou dégraissant)
  • Prix: 90 euros

Conditions du test

  • Lieux du test: Alpes du Nord (Secteurs Beaufortain, Haute Maurienne, Vanoise, Lauzière)
  • Activités: Ski de Randonnée
  • Ecosystème: Montagne

Camp X3 Backdoor

Aspect du sac 5/5

Look 2/2

La forme sympa, droite et près du dos mais permettant de bien optimiser le remplissage. Look très « frais » vert et blanc. On repère tout de suite tous les accessoires pratiques. Seul très léger bémol, la couleur blanche est forcément salissante… le sac ne restera pas blanc tout le temps.

 

Finitions 3/3

Tissu léger, mais cousu en quadrillage résistant, anti-déchirure. Rembourrage optimal au dos. Les sangles de poitrine et de tailles sont résistantes, les clips robustes. La poche latérale sur la ceinture est hyper pratique et accessible. On apprécie les boutons de tirage rouges situés sur les clips de poitrine et de taille permettant, en tirant dessus de les enlever en un seul geste (même avec les gros gants de ski). Les cordelettes de portage du piolet et des skis sont hyper résistantes à l’abrasion.

Portage 17.5/20

Réglage du sac à dos 2/3

Très simple à régler avec les sangles épaules. Une ceinture poitrine et une ceinture ventrale également facile à serrer. Seul petit bémol, la ceinture ventrale est assez large, du coup, mon gabarit n’étant pas très épais, je serre à fond et j’ai une belle longueur de sangle qui pendouille et la ceinture a tendance à se desserrer au fil de la progression à ski.

Confort 9/10

Le plus du X3 Backdoor c’est résolument son poids. Il est ultra léger et sait se faire oublier. Pour autant, il est volumineux et on peut mettre pas mal de choses dedans, ce qui en fait un sac optimal pour la rando à la journée. C’est vraiment bluffant. L’accessibilité de la poche de ceinture est ultra pratique pour accéder au baume à lèvre ou aux barres de céréales sans poser le sac.

Organisation 3.5/4

Le sac est conçu avec 2 élastiques intérieur pour faire tenir la sonde et le manque de la pelle afin d’éviter qu’ils ne se baladent. Les 2 filets de côtés sont très extensibles et permettent par exemple de ranger les peaux pour la descente et une paire de gant d’accès rapide. La poche intérieure zipée est idéales pour les choses précieuses (téléphone, carte bancaire) et la poche sur la casquette a une belle contenance pour la crème solaire, les lunettes, le bonnet. Lors de la ma dernière sortie j’avais : 1 pelle, 1 sonde, manche de la pelle, trousse de secours, 1 polaire, 1 doudoune dans la housse compressible, 1 gore tex, 1 paire de gants, 1 paire de couteaux, 1 gourde, 1 pique-nique et dans les poches dessus et latérales de la crème solaire, barres de céréales et les peaux. Sa contenance est impressionnante au regarde de sa petite taille et de son poids léger. L’accès à la totalité du contenant du sac via le zip backdoor permet de ne pas trop se soucier de comment le sac est finalement organisé. Seule bémol, pas de poche à eau, même si le passage du tuyau est bien prévu sous la casquette.

Ratio Poids/volume 3/3

Le ratio poids/volume, comme on pouvait s’y attendre est optimal. 0.76kg/30l = 0.025. C’est incontestablement LE plus du X3Backdoor.

Accessoires 3/5

Les accessoires offerts par le sac au regard de son poids sont plutôt intéressants. Il y a un porte piolet (non testé) et une sangle rapide de portage des skis. Là, c’est une question de goûts, mais personnellement je préfère le portage des skis de part et d’autre du sac à dos que sur un seul côté comme c’est le cas sur le X3 Backdoor, car cela déséquilibre la marche. Si vous n’avez pas une longue progression sur glacier cela peut passer, mais on sent vite que le sac « penche » du côté des skis. La pochette ventrale est ultra pratique. Les clips au niveau de l’attache de la sangle de poitrine et de la sangle ventrale sont équipés d’un système «EZ OP » qui permet, en tirant d’un coup sec sur un embout rouge d’enlever l’attache. Plus besoin d’enlever les gants pour déclipser les sangles.

Enfin, la cerise sur la bretelle du X3 Backdoor, c’est justement l’ouverture zipée « Backdoor » sur le dos du sac qui permet une accessibilité au compartiment principal du sac en gardant le sac autour de la taille, face à soi (évitant ainsi de le poser dans la neige). Vous y accédez aussi en posant le devant du sac au contact avec le sol (évitant ainsi le contact du dos du sac avec la neige). Cette ouverture est géniale pour accéder à votre gore tex ou la trousse de secours…..qui souvent se retrouvent au fond du sac.

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 67%
    Réglage du sac à dos - 67%
  • 90%
    Confort de portage - 90%
  • 75%
    Organisation du rangement - 75%
  • 100%
    Ratio poids/volume - 100%
  • 60%
    Accessoires - 60%
82%

Mon avis

Le sac X3 Backdoor de Camp est LE compagnon idéal de vos sorties ski de rando à la journée. Vous alliez un poids plume, une contenance maximale et un confort de portage et d’accessibilité au sac optimal. Son prix est d’ailleurs plutôt raisonnable au regard du marché. 90€ pour cette prestation-là, chapeau bas !

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

C'est l'histoire d'une angevine d'origine et rennaise d'adoption, qui rencontre un savoyard à Londres... Et la suite est assez simple. Un saut de 700 km en Savoie, des chaussures de rando, des skis, des bâtons et un sac à dos plus loin, ma vie s'écarte des chemins de bords de Loire pour les sentiers de GR et les pentes en...



http://www.unpas2cote.com/
1 Response
  1. Olivier Bonin

    Excellent sac pour le ski de randonnée… le parfait compromis entre légèreté, confort et capacité de rangement. En un mot, une référence pour moi !

19 − 9 =

Sending
Your rating: