Test sac à dos Jack Wolfskin Mountaineer 46

Test sac à dos Jack Wolfskin Mountaineer 46 lors de 10 journées de randonnée en raquettes dans les massifs du Jura, de l’Ubaye et du Queyras. D’une capacité de 46 litres, le sac à dos est aussi équipé pour être utilisé en haute-montagne, été comme hiver. Avis.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sacs à dos
  • Composition : tissu 100% polyamide Nailhead 420D - fond 100% polyamide Chaintec 550D
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Homme
  • Compartiments : compartiment principal avec accès double (par devant et par le haut), poche à rabat avec compartiment intérieur, poche d'équipement renforcée, poche à eau, poche de ceinture lombaire
  • Dos/ceinture : système de portage thermoformé Flexcontact avec un cadre en aluminium HDPE (polyéthylène haute densité) - ceinture lombaire amovible et rembourrée
  • Volume: 46 litres
  • Couleurs: rouge, noir
  • Garantie: nc
  • Entretien: nc
  • Prix: 180 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Jura, Ubaye, Queyras
  • Activités: Raquettes à neige
  • Ecosystème: Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP

 

Sac à dos Jack Wolfskin Mountaineer 46

Sac à dos Jack Wolfskin Mountaineer 46

Test du sac à dos Jack Wolfskin Mountaineer 46 sur le terrain

Le sac à dos Jack Wolfskin Mountaineer 46 a été testé en raquettes pendant 10 jours dans le Jura sur l’itinéraire de la Grande Traversée du Jura ainsi que dans l’Ubaye et le Queyras. Je tiens à m’excuser du manque de photos mais la météo a été détestable dans le Jura et j’ai perdu une carte mémoire photos dans le Queyras qui contenait l’essentiel des clichés du test.

Aspect

Les matériaux du sac à dos Mountaineer 46 sont d’excellentes qualités et ultra résistants à la déchirure et à l’abrasion (Nailhead 420D). Le fond de sac est même renforcé en Chaintec 550D. Sans être imperméable, le tissu est un très bon rempart contre les intempéries.

Zips, boucles et cordons de très bonnes factures. Du solide !
Look classique. Au choix : le rouge pour la sécurité en montagne ou le noir pour rester plus discret.

Test sac à dos Jack Wolfskin Mountaineer 46

Portage

Confort

Derrière la surface dorsale thermoformée, la plaque HDPE assure un dos rigide et une excellente stabilité du portage. Si vous êtes en recherche de gains de poids, vous pouvez retirer la plaque au détriment du confort de portage.

Ça ne se voit pas à l’œil nu mais le dos du sac dispose d’un système de ventilation et les surfaces de contact du harnais sont en mesh pour laisser le dos respirer.
Le système de portage Flexcontact existe en version femme et homme. Les deux versions se distinguent par la longueur du dos, la forme de la ceinture des hanches et du harnais.

La ceinture est agréablement rembourrée. La tenue du sac sur les hanches est efficace.

 Ouverture du sac à dos Jack Wolfskin Mountaineer 46 par le devant

Organisation

Les possibilités d’organisation de son sac à dos sont ici optimales. Le compartiment principal du Mountaineer 46 est accessible soit par le haut, soit par le devant pour un accès plus facile en fond de sac.

La poche à rabat dispose d’un compartiment intérieur pour ranger les clefs et les papiers et la poche de ceinture lombaire s’avère pratique pour ranger un GPS ou un tube de crème solaire.

De nombreuses accroches et sangles intérieures, sur le rabat, frontales et latérales permettent de fixer votre équipement estival et hivernal. Je m’attarde plus sur ce dernier point. Vous avez de quoi accrocher corde, casque, ski, peaux de phoque, snowboard, crampons, pelles, sondes et raquettes à neige. La parfaite panoplie pour l’hiver.

C’est assez bluffant et si je n’ai pas mis 4/4 c’est qu’il manque à mon avis une poche facilement accessible pour placer une gourde ou un thermos. Le rangement de la poche à eau c’est bien pour la randonnée 3 saison mais ça n’est pas très adapté pour l’hiver.

 Accroche des raquettes sur le sac à dos Jack Wolfskin Mountaineer 46

Ratio poids/volume

Le ratio poids/volume (1,920 kg/46 litres=0,041) est tout à fait moyen pou un sac à dos. Jack Wolfskin a fait le choix de réaliser un sac à dos robuste et taillé pour l’hiver au lieu de privilégier le poids à tout prix.

Le sac à dos pourrait cependant gagner quelques grammes en utilisant des boucles un peu plus légères ou des zips étanches en lieu et place de zips doublés par un rabat en Nailhead 420D.

Plus d’informations sur le calcul du ratio poids/volume et le système de notation.

Réglage du sac

Réglage du sac classique, facile et efficace dans l’ensemble. Je trouve que la ceinture lombaire doit être resserré un peu trop régulièrement.

 Test sac à dos Jack Wolfskin Mountaineer 46

Accessoires

  • Porte-bâtons / porte piolet
  • Porte ski / porte raquettes
  • Compartiment poche à eau
  • Repose pouce
  • Sangle de poitrine réglable en hauteur
  • Sifflet

Pas de housse anti-pluie mais le tissu du sac à dos est déjà un très bon rempart contre les intempéries et ça n’est pas forcément pratique quand il faut accrocher ski, raquettes à neige ou crampons. Elle est toutefois disponible en option.

  • 95%
    Qualité de fabrication - 95%
  • 90%
    Réglage du sac à dos - 90%
  • 90%
    Confort de portage - 90%
  • 90%
    Organisation du rangement - 90%
  • 60%
    Ratio poids/volume - 60%
  • 90%
    Accessoires - 90%
86%

Mon avis

Le sac à dos Jack Wolfskin Mountaineer 46 est un sac à dos 4 saisons très robuste, très bien équipé et confortable. Ses 46 litres vous permettront de l’emporter avec vous pour de petits treks et vos sorties en montagne, été comme hiver.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com
1 Response

dix-neuf − 18 =

Sending
Your rating: