Test sac à dos Jack Wolfskin Denali 50 Women

Test du sac à dos Jack Wolfskin Denali 50 Women sur la partie San Sébastian – Oviedo du chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Trois semaines de test avec un sac chargé entre 10 et 13 kg. Verdict.


Condition du test

  • Lieu du test : Camino del Primitivo sur la partie San Sébastian – Oviedo (450kms) pendant 3 semaines et Randonnée Boucle de Sermaise (91) sur une journée (24kms)
  • Type de terrain : Petit dénivelé sur le démarrage et plat ensuite
  • Activité : randonnée
  • Conditions météo : pluie, grêle, neige et soleil sur Compostelle – ensoleillé sur la boucle parisienne
  • Poids du sac pendant le test : 10 à 13kg sur Compostelle et léger sur la boucle parisienne (affaires de la journée + pique-nique et boisson pour 2)

Sac à dos Jack Wolfskin Denali 50 Women

Caractéristiques du sac à dos

  • Matières : 100% polyamide Cross Rip Stop 300D / 100% polyamide Nailhead 420D
  • Fonctionnalités : compartiment principal avec accès double (par devant et par le haut), poche à rabat avec compartiment intérieur, poche d’équipement renforcée, poche à eau, fixation de bâtons de trek et de piolet, sifflet sur la sangle de poitrine, compression de volume et fixation supplémentaire d’équipement, compartiment de fond, protection contre la pluie grâce à la housse anti-pluie intégrée dans le chapeau, poche dépliante pour bouteille, sangle fonds de sac, sangle de pouce
  • Portage : Cadre Aluminium Honey Comb et Système de portage X Transition
  • Dimensions : 58 x 30 cm
  • Volume : 50 litres
  • Poids : annoncé à 2.450 grammes ; pesé à 2.600 grammes
  • Couleurs : Pacific blue (modèle testé) – Indian Red
  • Prix : 189,95 €

Sac à dos avant le départ de la randonnée

Aspect du sac : 3/5

  • Look : 1,5/2
  • Finition : 1,5/3

Je craignais au départ que ce bleu soit à la longue salissant mais il n’en a rien été car il a souvent été sous la protection bien voyante dans son jaune orangé de la même couleur que le logo. Couleur un peu flashy mais on s’y habitue très bien au final.

Les finitions sont pour l’ensemble de bonne qualité et résistantes surtout face à une personne qui a tendance à remplir et à fermer en forçant sur les fermetures éclair ou à poser son sac parfois de manière abrupte et pas forcément où il faudrait.

Par contre, gros point d’usure au niveau de la ceinture au point de frottement avec le bas de la sangle des épaules, et cela des deux côtés du sac.

Point d'usure sur la ceinture

Portage : 11/20

  • Confort : 6/10

Le poids du sac à dos variait entre 10 et 13 kg selon la quantité d’eau et de nourriture prise pour faire la journée et le temps plus ou moins chaud.

Après un début quelque peu désagréable lié au poids, au rodage physique du début, à l’ajustement du sac mais peut être aussi un peu à l’étroitesse des bretelles au niveau des épaules, les douleurs se sont atténuées avec le temps.
Lors de ma sortie sur la journée, le sac moins rempli, il s’est avéré très agréable au niveau portage sur les épaules et les hanches. Il était presque oublié.

La ceinture est bien enveloppante, ce qui la rend confortable. Par contre, la sangle n’est pas évidente à régler et pourrait s’avérer trop longue pour une taille XS.

La superficie du dos étant majoritairement couverte par des rembourrages, la circulation de l’air se fait donc difficilement et provoque une transpiration qui pourrait s’avérer vite désagréable. Ce ne fut pas le cas pendant ces 3 semaines compte tenu des températures rencontrées.

  • Organisation 3/4

Comme pour mon sac à dos personnel, les affaires se rangent dans l’espace principal et le fond de sac, et l’accès se réalise soit par le dessus, soit par l’avant du sac. Je confirme le côté pratique !!!
Pour les deux parties, cela permet de mettre sur la partie basse (la plus petite), tout ce qui se remballe le matin avant de partir (duvet, pyjama, nécessaire de toilette) car, les départs sur ce type de chemin peuvent se faire très tôt et dans le noir pour ne pas déranger les autres marcheurs au départ de l’hébergement.
Sur le bas de la partie haute, viennent les vêtements qui, du coup, sont facilement accessibles par l’ouverture frontale lorsque l’on arrive à l’hébergement et que l’on se presse à la douche avant l’apéro !!!! Et enfin, sur le haut du sac, viennent le pique-nique et les affaires qui peuvent servir tout au long de la journée.
La séparation entre fond de sac et partie principale de rangement est amovible, ce qui laisse davantage de souplesse quant au rangement en fonction de la randonneuse et des projets de randonée.

A noter aussi, le double système de fermeture en haut qui permet éventuellement de gagner encore un peu de capacité sur la hauteur.

Je regrette l’absence de poche sur la ceinture pour ranger l’appareil photo.

  • Ratio poids/volume : 0/3

Poids 2,6/ litrage 50 = 0,052 = > 0 point

Autant dire que cela pourrait être largement mieux

  • Réglage du sac : 2/3

La notice fournie avec le sac à dos est très bien faite et très explicite après, il y a la pratique. Il n’y a qu’une taille de sac à dos mais le dos se règle.

Pour le réglage de la hauteur, après avoir essayé de mesurer mon dos toute seule (pas facile du tout …), j’ai fait un test sur une hauteur un jour et changé le lendemain pour arriver au bon réglage. Le système est assez rigide ce qui est à double tranchant : résistant mais pas évident à manipuler.

Après avoir trouvé la bonne hauteur de dos, ajusté la longueur des bretelles, je n’avais plus qu’à réajuster les rappels de charge selon le dénivelé pour trouver la bon adéquation et marcher sans penser à mon sac.

Accessoires : 5/5

  • Housse anti-pluie amovible
  • Poche à eau
  • Fixation de bâtons de randonnées, que l’on peut aussi utiliser pour faire sécher les affaires pendant la journée
  • Sifflet sur la sangle de poitrine
  • Compression de volume et fixation supplémentaire d’équipement : pratique pour porter la softshell lorsque le soleil parait
  • Poche dépliante pour bouteille – très pratique pour aussi penser à boire régulièrement
  • Sangle fonds de sac
  • Sangle pouce

Il m’a manqué un système de sécurité pour pouvoir mettre un cadenas lors de la mise en soute du sac pendant le transport car tous les aéroports ne propose pas la mise sous film des bagages. J’ai réussi à mettre 2 cadenas.

 

Verdict

Points forts

  • Espaces de rangement importants
  • Accessoirisation

Points faibles

  • Point d’usure sur la ceinture
  • Ratio poids/volume

Conclusion

  • Note globale : 19/30

Après avoir passé presque 10 ans avec un sac à dos qui me semblait idéal, le challenge allait être dur pour le Denali 50 de Jack Wolfskin. Les espaces de rangement sont pratiques et intuitifs et l’accessoirisation plutôt complète. Par contre, le poids du sac mériterait d’être allégé. Enfin, Je ne suis pas emballée par le confort de portage avec une charge entre 10 et 13 kg. En deçà, le confort est plus appréciable.

Tableau comparatif des sacs à dos testés sur www.i-trekkings.net

Site internet du fabriquant : www.jack-wolfskin.fr