Test sac à dos Vaude Rupal 45+

Test du sac à dos Vaude Rupal 45+, un sac pour les 4 saisons en montagne et les randonneurs à la recherche d'un sac minimaliste et durable
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sacs à dos
  • Composition : Tissu principal: 100% Polyamide 420 D Ripstop enduit double-face polyuréthane / Matériel contraste: 100% Polyester 1200 D enduit polyuréthane / Doublure: 100% Polyamide 210 D enduit polyuréthane
  • Description : Sac à dos alpin
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Mixte
  • Compartiments : Volume central avec poche hydratation compatible pelle-sonde / poche-rabat avec poche interne zippée
  • Dos/ceinture : Système dorsal Synergy Mold Light
  • Tailles disponibles du produit: unique
  • Volume: Women's 30+, 35+, 45+ (testé)
  • Poids (donnée fabricant): 1220 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 1200 g
  • Couleurs: -
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: Utiliser une éponge humide et un détergent doux, ne pas laver en machine.
  • Prix: 170 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Camino dos faros, Jura, ALpes
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Littoral, Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 18 jours
  • Conditions météorologiques: Beau à légère précipitations, 6°C à 28°C, Bft 1 à 7
  • Poids du sac à dos pendant le test: 9,7 kg au maximum

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Viêtnam
  • Produit recyclé: Oui
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: Oui
  • Récupération par le fabricant: Oui

Le Vaude Rupal 45+ est un sac à dos alpin présenté comme “polyvalent, pour les marches de plusieurs jours, une utilisation toute l’année pour l’escalade, l’alpinisme et les randonnées“. J’ai testé ce sac sur le Camiño dos faros, en Galice, ainsi que sur quelques randonnées sur le Jura et dans les Alpes.

Vaude Rupal 45+, un sac à dos labllisé Greenshape

Premières impressions sur le Vaude Rupal 45+

Le Vaude Rupal 45+ est un sac d’inspiration alpine, c’est à dire un sac monovolume, sans poche extérieure ni accessoire qui risquerait d’accrocher les rochers lors d’une ascension. A l’intérieur, la poche hydratation est d’un volume suffisant pour glisser pelle à neige et sonde en hiver. Les sangles latérales permettent de régler le volume du sac et de fixer des skis, tandis que bâtons et piolets se fixeront à l’aide d’une attache velcro et élastique. Enfin, sangles sur la ceinture et Daisy chain à l’arrière permettent d’accrocher dégaines, mousquetons et autres. La poche rabat est l’unique espace de rangement en dehors du volume principal. Elle inclut, à l’intérieur, un espace compartimenté et zippé pour ranger cartes, clés ou papier. La hauteur du rabat est ajustable pour offrir, avec le soufflet extensible, quelques litres de rangement supplémentaire si besoin. Sous le rabat, achevant de signer l’ADN alpin de ce sac, on trouve un porte-casque et un attache corde.

Sac à dos Vaude Rupal 45+ dans le Jura suisse
A. RITCH©

Côté matériaux, la marque allemande ne lésine pas sur la qualité. L’essentiel du sac est en polyamide qui n’est rien moins que le plastique le plus solide utilisé dans la confection des sacs. Celui-ci est tissé ripstop pour éviter la propagation de déchirures. Une enduction polyuréthane garantit la déperlance sans avoir à recourir aux PFCs, toxiques. Les zips, étanches, sont d’excellente qualité. Les traditionnelles boucles plastiques sont remplacées par des métalliques, plus durables, et s’inscrivant dans l’esprit de respect de l’environnement de la marque. Enfin, la réalisation est parfaite, coupes et coutures sont irréprochables.

Le Vaude Rupal 45+ sur le terrain

Praticité, rangement

Impératif en alpinisme où l’on recherche un sac n’entravant pas les mouvements et restant près du corps, l’usage d’un sac typé alpin est également possible en randonnée. C’est le choix de la simplicité, mais aussi celui d’un sac débarrassé des accessoires qui ajoutent du poids sur les épaules.

C’est mon choix depuis longtemps et j’apprécie de retrouver avec le Vaude Rupal 45+ une organisation basée sur quelques sacs étanches glissés et bien rangés dans le volume principal de dimensions généreuses. En terme de rangement, il faut souligner que la poche rabat est de grandes dimensions, largement suffisante pour glisser polaire ou Gore-tex. Elle accueille une seconde poche interne zippée pour ranger papier, carte, clés, etc.  Une fois le matériel rangé, le sac de ferme à l’aide de boucles métalliques qui viennent s’accrocher à un anneau de sangle. Tant que le sac est bien plein le système fonctionne parfaitement. Mais sur un sac peu rempli, la boucle ne reste pas dans l’anneau et le sac n’est pas fermé. Il y a clairement quelque chose à revoir à ce niveau. Pour le reste, l’accessoirisation est impeccable. Le porte-bâton / piolet, le porte-casque et attache corde sont efficaces et simples d’emploi.

Port du casque sur le VAude Rupal 45+
A. RITCH©

Confort

Le Vaude Rupal 45+ possède un dos non réglable. Pas de souci pour moi, ses dimensions sont parfaites pour mes 182 cm de taille. On règle d’abord le sac sur les hanches, puis on resserre les sangles des bretelles. Il faut quelques jours pour que les réglages restent en place car les boucles “n’accrochent pas” sur les sangles neuves. C’est agaçant mais ce n’est pas dramatique car le souci disparaît rapidement de lui-même.

S’inscrivant dans l’esprit minimaliste du sac, le matelassage dorsal en bandes perforées est assez basique et pourrait laisser craindre pour le confort de portage. Mais il n’en est rien. Tout au long de mon Camiño dos faros et malgré des étapes souvent longues et exigeantes, le cadre en aluminium ajustable au dos, les bretelles ergonomiques et le coussin dorsal amovible m’ont apporté un confort tout à fait appréciable. Un mot enfin sur l’aération du dos qui reste acceptable, même si elle est forcément limitée par la nature des mousses et le type de dos utilisé.

Poids

Avec un design épuré, et même si on utilise les meilleurs matériaux, on obtient forcément un sac léger. Et c’est le cas du Vaude Rupal 45+ qui n’affiche que 1200 g pour un 50 litres. C’est un atout indéniable quand il s’agit de crapahuter sur les pentes de la côte de la mort ou au pied des Aiguilles de Vanoise. Et parce qu’on a moins de poids sur les articulations, sur les épaules, le confort est accru et vient largement compenser la finesse des mousses.

Étanchéité

La housse de pluie n’est pas de série sur le Vaude Rupal 45+. Je n’utilise jamais cet accessoire, préférant mettre mes affaires dans des sacs vraiment étanches, solution qui au final est souvent plus légère. On sous-estime beaucoup le coût environnemental du matériel inutilisé et j’apprécie donc beaucoup de ne pas avoir cette housse qui dormirait dans un placard. Par ailleurs, le traitement déperlant du sac est largement suffisant pour que la toile ne s’alourdisse avec la pluie.

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 75%
    Réglage du sac à dos - 75%
  • 75%
    Confort de portage - 75%
  • 100%
    Organisation du rangement - 100%
  • 100%
    Ratio poids/volume - 100%
  • 50%
    Accessoires - 50%
83%

Mon avis

Le Vaude Rupal 45+ est un sac à dos résolument alpin. Dans un design épuré, il offre une solution de portage pour toutes les activités de montagne. Son poids léger, la qualité de ses matériaux et de sa fabrication sauront également séduire les randonneurs en quête d’un sac minimaliste, conçu pour durer longtemps.

Sending
Your rating:

La vidéo du Moment : Traversée du Massif Central à Pied