Test sac de couchage Valandré Bloody mary

Activité : Randonnée  | 
Test du sac de couchage Valandré Bloody mary en duvet d’oie grise française 95/5 et un pouvoir gonflant exceptionnel de 800+ dans des conditions variées de trek : sous tente, en cabane et en refuge, été comme hiver. Avis après 15 nuits.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Sacs de couchage
  • Composition : Tissu intérieur: 100% polyester Asahi Kasei – Tissu Ripstop 40,8 g/m² traité DWR Tissu extérieur: 100% polyamide Nylon Asahi Kasei – Tissu 6-6 Ripstop 40,7 g/m² traité DWR
  • Description : Coupe tubulaire - Cloisonnement en 18 compartiments individuels pré-coupés – 2 collerettes amovibles – Capuche réglable – Zip long double curseur – sac jumelable
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Genre: Mixte
  • Garnissage : Duvet d'oie grise française collecté manuellement – 580 g en S – 620 g en M – 664 g en L
  • Volume compressé: 6,5 litres en S – 7 litres en M – 7,5 litres en L
  • Couleurs: Rouge sang
  • Garantie: Tous les produits Valandré sont garantis contre tous défauts de fabrication à compter de l’achat par l’utilisateur final.
  • Entretien: Lavage à 30-35°C à la main ou en machine avec un savon naturel ou spécial duvet. Pas de lavage à sec. Rinçage et essorage doux. Séchage à l’air libre ou de préférence en sèche-linge à température tiède 30°C. Procéder à un premier cycle de 15mn, puis 30mn et renouveler autant de fois qu’il convient en tapotant le duvet manuellement entre chaque cycle. Entreposer dans un endroit sec environ 48h et bien répartir le duvet dans chaque compartiment.
  • Prix: 409,00 € (taille S) - 449,00 € en M – 479,00 € en L

Conditions du test

  • Lieux du test:  Islande – Québec – Norvège – Vallée d’Aoste (Italie)
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Campagne, Littoral, Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Tunisie
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP

Sac de couchage Valandré Bloody Mary

 

Test du sac de couchage Valandré Bloody Mary

Le sac de couchage Bloody Mary de Valandré est le petit frère du Shocking Neo blue. Il est livré avec un sac de stockage pour ne pas détériorer le garnissage en dehors des treks et un sac de compression à utiliser en randonnée.

Test sac de couchage Valandré Bloody MarySon volume de 7 litres rapporté à sa température de confort de -5,4°C est très bon. S’il dispose d’un ratio Poids/température de confort inférieur à son cousin le La Fayette, cela reste très bon aussi.

Zip sac de couchage Valandré Bloody Mary

J’ai testé le sac de couchage Bloody Mary, été comme hiver, sous tente, en cabane et en refuge. Première chose, le sac de couchage se glisse facilement dans son sac de compression qui s’ajuste via 4 sangles. Je ne l’utiliserai cependant pas en trek car je glisse toujours mon sac de couchage dans un sac étanche.

Le tissu intérieur comme extérieur est très confortable. Ce sentiment de confort est renforcé par un volume intérieur très intéressant (159 cm aux épaules) et un pouvoir gonflant exceptionnel. Je rappelle que c’est ce pouvoir gonflant (appelé aussi cuin) qui indique la capacité d’isolation du duvet (par l’emprisonnement d’un certain volume d’air). Même si je ne suis pas descendu à la limite de la température de confort de -5,4°C, je prendrais sans souci le sac de couchage jusqu’à des températures même légèrement plus froides.

Capuche sac de couchage Valandré Bloody Mary

La capuche est bien garnie et se règle facilement par un cordon situé à droite de la tête. Pied de forme trapézoïdale bien fournie également en duvet.

Pour moduler le sac de couchage en fonction des températures, Valandré a eu la bonne idée de confectionner un système de collerettes amovibles : Marie-Antoinette (la plus grosse et la plus isolante pour les nuits négatives, 105 g) – demi-collerette (par défaut dans la poche interne, elle offre une isolation intermédiaire, 40 g) – sans collerette (par températures clémentes). Les collerettes se changent via un zip. Hélas, en configuration sans collerette ou demi-collerette, on a la bande velcro de la Marie-Antoinette dans la nuque. Pas très confortable comme impression. Quant à jouer cette carte de la modularité, dommage de ne pas livrer avec le produit une fine bande de tissu Asahi Kasei à scratcher sur le velcro.

Collerette Marie-Antoinette Valandré Bloody Mary

Pour réguler la température, le zip long double curseur permet également d’ouvrir le sac de couchage sur tout ou partie de sa longueur. Le long du zip, un bourrelet duveté permet d’éviter au froid d’entrer. Comme il n’est pas compartimenté, le duvet peut avoir tendance à se stocker au même endroit. Bien penser à étaler le duvet par températures froides pour éviter les ponts thermiques.

A noter que le tissu est traité DWR pour lutter contre l’humidité. RAS de ce côté-là et il a bien plus en Norvège et en Islande.

Test sac de couchage Valandré Bloody Mary

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 100%
    Ergonomie - 100%
  • 100%
    Thermicité - 100%
  • 100%
    Confort - 100%
  • 90%
    Poids - 90%
  • 80%
    Volume - 80%
93%

Mon avis

Le Bloody Mary de Valandré est un sac de couchage 3 saisons d’excellente facture. Très confortable, il offre aussi un pouvoir gonflant exceptionnel pour un poids et un volume contenu. Un savoir-faire qui se paie le prix fort. Mais c’est aussi un investissement sur le long terme.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com

dix-huit − 15 =

Sending
Your rating: