Test tente Mountain Hardwear Skyledge 2.1

Test de la Tente Mountain Hardwear Skyledge 2.1 à l'occasion de plusieurs randonnées et trekkings dans les Pyrénées, les Alpes et la chaîne du Tian-Shan au Kirghizstan. Ultralégère avec moins d'1,9 kg pour deux personnes, la tente a été testée dans des conditions climatiques très variées où la pluie et la grêle se sont souvent invitées.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Tentes
  • Double toit : Polyamide Ripstop 20 deniers avec enduction polyuréthane (extérieur) et silicone (intérieur), coutures thermosoudées, imperméabilité > 1 500 mm.
  • Toile intérieure : moustiquaires principalement et renforts en polyester Ripstop 20 deniers.
  • Tapis de sol : polyamide taffetas 70 deniers avec enduction polyether-uréthane, coutures thermosoudées, imperméabilité > 3 000 mm.
  • Description : Tente Autoportante - 2 portes latérales avec abside - 3 arceaux en alliage léger Atlas 7001 et diamètre variable de 8,64 mm et 9,82 mm - arceaux sommital pour plus de volume - poches filet à l’intérieur - 1 fenêtre en SVX - renforts aux points de tensions de la tente intérieure
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Capacité : 2 places
  • Dimension: Longueur : 224 cm. Largeur : 127 cm à la tête et 102 cm au pied - Hauteur : 99 cm - Profondeur de l’abside: 91 cm chacune - Sac de compression : 51 cm x 12 cm
  • Couleurs: verte
  • Garantie: nc
  • Entretien: nc
  • Prix: 439 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Capcir / Carlit (Pyrénées) - Tian-Shan (Kirghizstan - Chartreuse (Alpes)
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: NSP
  • Produit recyclable: NSP

Cliquer sur le croquis pour l'agrandir

Qualité de fabrication

La nouvelle version de la Mountain Hardwear Skyledge 2.1 est une tente trois saisons de couleurs discrètes pensée pour la randonnée légère. Le poids a été réduit grâce à plusieurs améliorations sur le tissu, les crochets, les embouts ou les sangles. Les matériaux sont de très bonnes factures, les coutures sont thermosoudées, les sardines solides et le volume intérieur suffisant pour deux personnes.

La tente a reçu le prix Best of Adventure 2010 dans la catégorie « gear » délivré National Geographic.

Praticabilité

La Mountain Hardwear Skyledge 2.1 dispose de deux entrées avec deux généreuses absides (91 cm de profondeur) pour y laisser un sac à dos. C’est une belle surprise au regard du poids de la tente. Une petite fenêtre permet même de jeter un œil sur l’extérieur sans sortir de la tente ni même du sac de couchage.

La marquise en moustiquaire comprend de nombreuses poches de rangement et crochets intérieurs pour pendre le linge par exemple. Avantage de la moustiquaire : le poids et une meilleure ventilation qu’une marquise en tissu plein. Inconvénient : une plus grande fragilité et moins adaptée aux conditions froides que le tissu plein.
Le volume intérieur est suffisant pour deux personnes sans être extraordinaire non plus. Les 99 cm en hauteur risquent toutefois de paraître un peu juste pour les personnes de grande taille. En position assise, risque de toucher la marquise. 127 cm de largeur pour un côté et 102 cm pour l’autre. Mieux vaut ne pas se tromper de côté si on ne souhaite pas être engoncé dans la tente ou avoir la tête en bas en cas de bivouac en pente. Sur terrain plat, il est possible de dormir pieds contre tête pour gagner un peu de place.

Au montage, il n’est pas forcément évident de bien repérer quel est le côté le plus grand. Si la tente est montée par deux personnes, la meilleure méthode consiste à prendre les anneaux de fixation au sol et à comparer la largeur des deux côtés. Le double-toit n’est pas évident à monter non plus. Comme pour la marquise, il faut repérer les deux côtés de la tente et opérer de la même façon si deux personnes montent le double-toit. Encore moins simple à monter si on est seul. Le montage aurait pu être facilité par des repères visuels pour savoir, en un coup d’œil, quel est le côté le plus grand.

Montage de la tente sous les grêles - crédit photo : Sabine Pelletier

La tente peut être utilisée dans sa version complète (comme pendant le test), ou avec le double toit seul associé à un footprint (en option). Le footprint permet aussi de ne pas user le tapis de sol contre l’abrasion.

Imperméabilité

Pas de pluie dans les Pyrénées ni dans les Alpes. Orages, averses, nuit complète sous la pluie (mais dans la tente !) et grêles au Kirghizstan. Les conditions météorologiques ont été rudes pour la tente (aussi pour nous) au Kirghizstan.

Le double-toit a une enduction polyuréthane sur l’extérieur auquel il faut ajouter un traitement au silicone à l’intérieur du tissu. Si cette double protection alourdit un peu le produit, elle permet surtout d’avoir un double toit plus résistant dans le temps et plus imperméable.

Bivouac après plus d'une heure de grêle

Nous n’avons jamais été mouillé ni par le tapis de sol ni par le double-toit. C’est déjà un bon point. Toutefois, un matin, après une nuits (presque) complètes sous la pluie, quelques gouttelettes sont tombées sur la marquise (sans jamais la transpercer). Il faut dire que la tente n’avait pas encore complètement séché de la veille lorsque la pluie s’est mise à (re)tomber ; le tissu encore imbibé d’eau était donc moins imperméable.

Résistance au vent

La Mountain Hardwear Skyledge 2.1 est une tente dôme avec un arceau transversal supplémentaire pour augmenter le volume de la tente et sa résistance au vent. Du vent, j’en ai eu dans les Pyrénées et au Kirghizstan.

Des crochets permettent de solidariser le double-toit aux arceaux. C’est bien mieux que des velcros mais ils ont tendance à se décrocher d’eux-mêmes notamment lorsqu’ils ne sont pas exactement dans l’axe de l’arceau. Un système perfectible.

Les sangles de tension permettent d’ajuster le double-toit au plus près des arceaux et des sardines et améliorent la résistance au vent. Ils fonctionnent très bien et ne se desserrent pas après le montage de la tente.

Petit bémol concernant les rabats des zips des absides sur la toile extérieure. Ils claquent au vent car ils ne disposent que d’un seul scratch sur le bas de la fermeture. C’est bruyant et ça devient au bout d’un certain temps très agaçant. En ajoutant deux autres scratchs, le problème devrait être réglé.

Ventilation

La condensation est un phénomène normale lorsque de l’air chaud et humide entre en contact avec le tissu froid de la tente. C’est souvent le point faible des tentes ultralégères. La Mountain Hardwear Skyledge 2.1 s’en sort très bien grâce à sa moustiquaire. Je n’ai pas rencontré de condensation excessive avec une ou deux personnes dans la tente.

Il est important, lors du choix du bivouac, d’éviter les sites humides ; et si de la condensation se forme, aérez (si possible) et faites sécher les toiles le plus rapidement.

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 75%
    Ergonomie - 75%
  • 90%
    Imperméabilité - 90%
  • 90%
    Résistance au vent - 90%
  • 80%
    Ventilation - 80%
  • 80%
    Isolation - 80%
  • 90%
    Poids - 90%
  • 90%
    Volume - 90%
86%

Mon avis

La Mountain Hardwear Skyledge 2.1 est une tente ultralégère 3 saisons pour deux personnes qui s’adresse aux randonneurs soucieux d’avoir un toit résistant bien aux intempéries. Le montage n’est pas ce qui se fait de plus facile sur le marché mais avec l’expérience, elle se monte rapidement à deux personnes. Le prix reste élevé.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com

trois × un =

Sending
Your rating: