Test veste Lagoped Grand Tétras

La Lagoped Grand Tétras est une veste imperméable éco-conçue dessinée pour être à l'aise en ville comme dans la nature. Verdict de notre test en bord de Loire et sur les côtes bretonnes.
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Vestes imperméables
  • Composition : Tissu et membrane 100% Polyester (r-PET), bandes d'étanchage Polyurétane (PU)
  • Description : Veste imperméable longueur 3/4
  • Genre: Homme
  • Membrane : Sympatex
  • Tailles disponibles du produit: S, M, L, XL
  • Poids (donnée fabricant): 580 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 595 g
  • Couleurs: Graphite (testé) - Thym - Camel - Bleu sarcelle
  • Garantie: 5 ans
  • Entretien: La veste TETRAS se lave en machine à l'envers, avec les zips fermés à 30°, de la lessive classique (pas trop, et l'éco-friendly est un plus) et sans adoucissant. Elle préfère un essorage doux et un rinçage abondant. Une fois le vêtement séché à l'air libre sur un cintre, vous pouvez le mettre au sèche-linge 10-15 minutes (mais pas plus) en choisissant un programme synthétique. Cela permettra de réactiver le traitement déperlant qui est initialement appliqué par enduction et polymérisation, et donc en le chauffant. Malheureusement, la déperlance n'est pas éternelle et s'estompe avec le temps. Utilisez des spray spécifiques sans PFC pour la réactiver.
  • Prix: 540 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Loire, littoral breton, Golfe de Gascogne
  • Activités: Canoë, Randonnée
  • Ecosystème: Forêt, Littoral, Mer, Rivière
  • Durée du test (nombre de jours): 90 jours
  • Conditions météorologiques: Sec à fortes précipitations, 0°C à 18°C, Bft 0 à 7

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: UE (Italie, France, Pologne)
  • Produit recyclé: Oui
  • Emballage recyclable: Pas d'emballage
  • Produit recyclable: Oui
  • Récupération par le fabricant: Non
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://lagoped.com/pages/nous

Produire intégralement en Europe des articles outdoor performants, avec l’empreinte environnementale la plus réduite possible, telle est l’ambition de la marque savoyarde Lagoped. Avec le test de la veste Eve nous avions constaté que la promesse était tenue. Le modèle Lagoped Tétras, version simplifiée de la Eve, confirmait l’ADN de la marque, résolument engagée dans l’éco-conception. Chaque incidence environnementale est analysée et l’entreprise s’attache à la réduire. Tout cela sans renoncer aux performances ! Avec le nouveau modèle, baptisé Grand Tétras en hommage à cet oiseau emblématique de la Taïga, Lagoped s’attaque à un nouveau challenge, créer une veste imperméable polyvalente.

Produire des articles utilisables pour plusieurs usages, c’est réduire le nombre d’objets fabriqués et c’est une des meilleures manières notre empreinte environnementale. Avec sa coupe trois quarts, dessinée pour la ville, la Grand Tétras va-t-elle pouvoir nous suivre également dans la nature ? Pour répondre à cette question, nous l’avons enfilée aux bivouacs, sur une descente de la Loire en canoë, lors d’une traversée du golfe de Gascogne à la voile et en randonnées nature en Bretagne. Voici notre verdict sur cette veste étanche 3 couches.

Premières impressions

Je reçois ma veste Lagoped Tétras dans un emballage réduit. Les clients en vente à distance peuvent même faire le choix de recevoir leur commande via Hipli, une solution de colis réutilisables et à faible émission carbone. Cela n’a l’air de rien mais la mise en œuvre de ce type de solution est assez complexe et témoigne déjà de l’engagement environnemental de la marque.

La veste est produite avec une toile tissée et teintée en Ardèche, à partir de fils italiens issus du recyclage de bouteilles en plastique. Le traitement déperlant ne contient pas de PFCs, toxiques pour l’environnement et la santé. La membrane, de marque Sympatex, provient de la valorisation de chutes industrielles. Les tissus et membrane sont assemblés par lamination en Autriche avant d’être expédiés en Pologne où le tissu est découpé, cousu et étanché pour devenir ma veste Lagoped Grand Tétras.

Chez Lagoped on pense également à la prolongation de la vie du produit. La réparabilité est assurée même au-delà de la garantie de la veste, ce qui est le meilleur moyen d’en réduire l’impact. Quant au recyclage, même si le sujet reste compliqué, il sera d’autant plus facile que tissu et membrane sont réalisés dans le même matériau, le polyester. A vrai dire, pas grand chose ne change au niveau éco-conception par rapport aux autres modèles de la marque. On est dans le meilleur de ce qui se fait aujourd’hui, sans discussion possible. Ce qui différencie la Grand Tétras de ses petites sœurs, c’est la coupe. Une coupe longue, qui descend à mi-cuisse, pas serrée pour porter des couches thermiques confortablement en-dessous et une capuche bien enveloppante. Au premier essai je ne peux aussitôt m’empêcher de penser à une version moderne de la pèlerine qui a accompagné les marcheurs durant des siècles sur les sentiers européens et le chemin de Saint-Jacques en particulier. Un coup d’œil sur la qualité de fabrication me confirme l’excellence constatée lors des autres tests Lagoped. Les tissus sont parfaitement coupés, cousus et les bandes d’étanchéité impeccables. Le look est très sobre, en particulier pour la version noire dont le logo – l’emblématique “perdrix des neiges” – est noir également. Je peux l’enfiler sur un costume, sans dépareiller.

D’un point de vue pratique, la Lagoped Grand Tétras offre deux grandes poches zippées sur le devant, pour y glisser les mains ou vos affaires. Elles sont fermées par des zips zips YKK Aquaguard Coil hydrophobes. Une poche intérieure protège portefeuille et autres biens précieux. Le zip central, un YKK Vislon de 3mm, est à double curseur, ce qui signifie que l’on peut ouvrir la veste par le bas. Un cordon de serrage à la taille et des velcros de serrage aux poignets complètent les réglages possibles. Enfin, la capuche se règle par trois points, deux au niveau des clavicules et un à l’arrière de la tête. Ma Lagoped Grand Tétras pèse 597 g (taille XL), plutôt raisonnable pour une veste longue.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comment soutenir I-Trekkings ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin et pensez à accepter les cookies de nos partenaires dès l’arrivée sur leur site). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top de nos partenaires pour vous équiper :

  • Alltricks : -15% sur le rayon outdoor sur plus de 3400 produits.
  • Cimalp : -15% sur tout le site sans minimum d’achat jusqu’au 25 juin.
  • Ekosport : -15% supplémentaire sur tout le site jusqu’au 25 juin.
  • I-Run : -25% sur les chaussures et les vêtements.
  • Les petits Baroudeurs : La Boutique Outdoor pour équiper vos enfants et petits enfants. -10% jusqu’au 17 juin pour les 10 ans de la boutique.
  • Lyophilise & Co : La boutique spécialiste des plats lyophilisés & du bivouac. Pour 200 € de matériel acheté, -15% sur le lyophilisé.
  • Snowleader, The Reblochon Company : -10% supplémentaire sur tout le matériel et -20% supplémentaire sur les vêtements.
  • Trekkinn  : 10 000 bons plans

Le top de nos partenaires pour partir en rando et en trekking :

  • Allibert Trekking (Agence de voyage basée dans les Alpes, spécialiste rando, trekking et voyages d’aventure)
  • Atalante (Spécialiste du voyage d’aventure, de la randonnée et du trek)
  • Chilowé (le spécialiste de la micro-aventure en France)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Randonades (Randonnées dans les Pyrénées et rien que les Pyrénées)
  • Travelbase (Agence de voyage pour des aventures à vivre en groupe ou en solo, et avec l’esprit Travelbase)

La Lagoped Grand Tétras sur le terrain

Première situation de test, en descente de la Loire en canoë, en octobre. J’utilise la Lagoped Grand Tétras au bivouac, elle prend le relais de la vareuse, après les journées sur l’eau. La météo est abonnée aux pluies diluviennes depuis deux jours. La membrane sympatex est théoriquement moins étanche qu’une Gore-tex mais honnêtement, je ne vois aucune différence et reste bien au sec malgré les trombes d’eau. Le cordon de serrage de la taille, la capuche réglable en trois points et les velcros de poignets empêchent toute entrée d’humidité et de vent. C’est vraiment un sans faute qui me permet de rester dehors et de profiter des rares accalmies pour observer les martins-pêcheurs qui font des va-et-vient d’une berge à l’autre.

J’apprécie, d’ailleurs tout particulièrement la coupe longue de la veste, qui protège parfaitement le bas du dos quand je lève les bras pour observer aux jumelles. Quelques jours plus tard, je poursuis ma découverte de la région à pied, sur le sentier qui longe la Loire entre Orléans et Beaugency. La pluie a laissé la place à un vent assez fort. Le zip principal, à double curseur, me permet d’entrouvrir la veste par le bas, et d’allonger le pas sur ces chemins sans difficultés. Les kilomètres défilent et, avec l’effort, je me réchauffe. La respirabilité de la membrane Sympatex est excellente, à vrai dire bien meilleure que celle de mes vestes Gore-tex mais vient un moment où elle ne suffit plus. En l’absence de zip sous les bras, je n’ai guère d’autre choix que de ralentir la cadence et ouvrir le col.

Test veste Lagoped Grand Tétras
Fanny LE GUEN | L’oeil & la plume ©

Quelques semaines plus tard, je débarque sur l’île de Groix pour quelques randonnées ornithologiques. Les grains se succèdent. J’ai bêtement oublié mon pantalon de pluie, ce qui me laisse le loisir de rapidement apprécier un atout non négligeable de la coupe longue de la Lagoped Grand Tétras. Le pantalon n’est mouillé qu’à partir des genoux. Même par capillarité, l’humidité ne remonte pas jusqu’au sous-vêtements comme c’est le cas avec les coupes plus courtes. Je ne sais pas si vous avez déjà randonné avec un caleçon mouillé, personnellement je ne connais pas grand chose de plus désagréable !

La coupe assez ample de la veste me permet de glisser polaire et doudoune dessous et de faire de longs arrêts pour profiter du spectacle de l’océan. Avec la dernière tempête, les oiseaux du large se sont approchés des côtes, c’est un festival d’observations de fous de bassans, de puffins cendrés et de grands labbes. Après ces instants magiques, il me faut malheureusement reprendre le travail. Sobre, bien coupée et même assez élégante, ma Lagoped Grand Tétras ne dépareillera pas sur ma tenue de ville, pourtant assez formelle.

On vous dit tout sur les conditions de nos Tests
Les produits testés sur I-Trekkings sont essentiellement envoyés par les marques.
Ni le blog ni le testeur ne reçoivent une quelconque rémunération pour publier le test. Cela nous permet de garder notre indépendance rédactionnelle. A ce sujet les testeurs sont libres de leurs avis et ils n’engagent qu’eux-mêmes.
Le testeur peut dans la majorité des cas garder le produit qu’il a testé.
Des liens d’affiliation dans les pages de test permettent au blog d’être rémunéré sur les achats des lecteurs qui ont acceptés les cookies de la boutique ecommerce partenaire.

Où acheter la veste Lagoped Grand Tétras ?

Veste Femme

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Veste Homme

Mon avis sur la veste Lagoped Grand Tétras

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 100%
    Confort - 100%
  • 100%
    Ergonomie - 100%
  • 100%
    Coupe-vent - 100%
  • 100%
    Respirabilité - 100%
  • 100%
    Imperméabilité - 100%
  • 75%
    Poids - 75%
  • 50%
    Volume - 50%
91%

Mon avis

La veste Lagoped Grand Tétras est une veste trois couches, de longueur trois quarts, de grande qualité. Elle comblera le randonneur occasionnel qui recherche un équipement polyvalent, utilisable également à la ville. Elle est idéale pour le randonneur naturaliste à qui elle offrira une protection parfaite le temps de longues observations. Elle conviendra aussi aux marcheurs qui s’engagent sur de longues itinérances sans difficultés techniques, comme les sentiers des bords de Loire ou le chemin de Saint Jacques de Compostelle à qui elle emprunte les codes de la veste pèlerine. L’absence de zips d’aération sous les bras et son poids plus élevé que celui d’une veste courte marquent ses limites et lui ferment l’accès à un usage régulier en montagne.

Verdict
Points forts
  • Éco conception sérieuse
  • Qualité de fabrication
  • Excellente imperméabilité
  • Très bonne respirabilité
  • Réglages pratiques (zips, capuche, …)
  • Polyvalence ville / outdoor
Points faibles
  • Prix
  • Absence de zip sous les bras
L'Oeil et la Plume
A propos de l'auteur

Reportages d'itinérances à pied, à la pagaie et à ski-pulka...



https://500px.com/p/oeiletplume

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Sending
Your rating:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share via
Copy link
×