Test veste The North Face Free Thinker

Activité : Alpinisme Randonnée Raquettes à neige Ski de Randonnée  | 
Test de la veste The North Face Free Thinker de la Steep Series en Gore-Tex® Pro 3L durant 23 jours d’utilisation effective dans des conditions souvent très difficiles. Elle a été portée lors de plusieurs raids en raquettes à neige, cascade de glace, de conduite de traîneau à chiens ou encore à ski, piste et fond.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Vestes imperméables
  • Composition : GORE-TEX® Pro 3 couches 100% nylon Taslan®, 70 deniers, envers en tissu antidéchirure ripstop, 156 g/m²
  • Description : Coutures étanches - Réflecteur Recco® - Capuche ajustable et compatible avec un casque - Zip frontal YKK® AquaGuard® Vislon® - 1 poche poitrine isolée avec zip étanche pour ranger votre téléphone - 1 poche poitrine pour ranger votre radio - 2 poches mains zippées - 1 poche au poignet avec chiffonnette essui masque - 1 poche intérieur en mesh pour ranger votre masque - Zips de ventilation aux aisselles pour réguler la température - Bas de manche ajustables par patte - Jupe pare-neige - Ourlet ajustable
  • Saisonnalité: 3 saisons
  • Genre: Homme
  • Technologies : Gore-Tex
  • Membrane : GORE-TEX® Pro 3 couches
  • Couleurs: Bleu/Noir/Zips Jaunes
  • Garantie: Voir sur le site MARQUE pour plus d'infos
  • Entretien: Voir sur le site MARQUE pour plus d'infos
  • Prix: 499,00 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Alpes (France, Suisse) Islande.
  • Activités: Raquettes à neige, Ski de Randonnée
  • Ecosystème: Campagne, Montagne

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: NSP

Veste Free Thinker jacket de The North Face

Test terrain

Difficile de faire plus complet comme test : la Free Thinker jacket de The North Face aura goûté à quasiment toutes les activités hivernales en un peu moins de trois mois. Très souvent, elle a été associée à la doudoune North Face Thermoball, portée en deuxième couche. Ainsi parée, elle se sort haut la main de toutes les situations.

Test de la Veste Free Thinker jacket de The North Face en cascade de glace

La Free Thinker est d’abord fort bien pensée et dessinée. Les poches zippées méritent une mention particulière. A commencer par les deux grandes de poitrine. Elles sont suffisamment vastes pour accueillir une paire de gants d’un côté, de l’autre un appareil photo de type bridge ! Et parfaitement imperméables. Le téléphone n’a même pas besoin d’être logé dans la deuxième petite poche à l’intérieur pour rester au sec. En bas, les deux plus petites poches sont bien placées. Elles restent accessibles, même sanglé dans un baudrier ou avec un sac à dos. Sur la manche gauche, une petite poche est bien pratique pour loger le forfait de ski. Pour sa part, la cagoule s’ajuste facilement, soit telle que, soit sous un casque ou sur un bonnet.

Zoom sur la jupe pare-neige de la Veste Free Thinker jacket de The North Face

Avec ses couleurs trendy, la veste est agréable au toucher, plus souple que ne le laisse présumer son allure robuste. D’une résistance étonnante, elle ne se souvient pas de contacts trop rudes avec une cascade de glace –aux aspérités bien tranchantes– par le parfait débutant que je suis dans ce domaine. Pas plus que de certains passages dans des buissons ou contre des rochers, lors de randonnées en raquettes à neige. J’ai presque systématiquement porté un sac à dos et il n’y a pas trace d’usure, ni sur les épaules ni sur les hanches.

Les inévitables salissures récoltées au fil des jours, bien visibles sur la partie bleue de ma veste d’essai, s’effacent d’un coup d’éponge.

Avec son nouveau Gore-Tex Pro en trois couches, la Free Thinker donne toute sa mesure dans les pires conditions. Elle est absolument imperméable à l’eau comme à l’air. Sans même parler des chutes de neige, de fortes et longues pluies n’arrivent pas à percer sa carapace. De la même manière, elle ne laisse rien passer de vents pourtant assez puissants pour arracher une portière de 4×4, comme cela a été le cas en Islande… Dans ces moments-là, la jupe pare-neige se révèle très utile.

Durant les efforts soutenus comme par exemple de rudes montées en raquettes (lorsque les cales sont indispensables) et qu’il faut quand même garder la veste parce que la neige tombe à gros flocons, la transpiration et l’humidité s’évacuent bien. La respirabilité est parfaite dans ces conditions et je n’ai utilisé que très rarement les aérations prévues sous les aisselles. Il faudrait pouvoir tester la veste avec des températures positives pour pousser les qualités de « respirabilité » de la veste.

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 90%
    Confort - 90%
  • 90%
    Ergonomie - 90%
  • 100%
    Coupe-vent - 100%
  • 90%
    Respirabilité - 90%
  • 95%
    Imperméabilité - 95%
  • 50%
    Poids - 50%
  • 80%
    Volume - 80%
86%

Mon avis

La Free Thinker jacket de The North Face est typiquement une veste taillée pour affronter les grosses intempéries. Robuste, on l’utilisera en alpinisme, en freeride et à ski de randonnée, voir sur les trekkings au long court si le poids n’est pas le premier critère de choix.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
A propos de l'auteur

Journaliste professionnel venant de la presse régionale, j'ai toujours aimé bouger. Au fil de mes pérégrinations, j'ai découvert le voyage à pied et à vélo, que j'apprécie énormément. Et plus j'en fait, plus j'en redemande !...



onze − trois =

Sending
Your rating: