Cozzano – Col de Verde

Destination : France » Corse | Activité : Randonnée  | 


Cozzano - Col de Verde - Corse : GR20 ® Sud
Posté le :


Suite à une discussion avec Batiste, notre hôte, nous choisissons la prudence, nous ne passerons pas par les crêtes, les conditions météo s’annoncent mauvaises. Nous partons vers le Col de Verde, sauf Patricia qui a décidé de faire l’étape par le taxi qui transporte nos bagages.

Nous enfilons nos capes de pluie, dès le départ, ce qui conforte Patricia dans son choix. Nous prenons un petit chemin qui traverse la forêt. Le long du chemin, de nombreuses porcheries, au détour d’un virage, nous croisons des cochons qui ont le droit de sortie.

Jusqu’à maintenant, il ne fait que bruiner. Nous arrivons sur le chemin forestier qui nous conduit tout droit au col de Verde. Le fait de pouvoir marcher à plusieurs de front nous autorise à de grandes discussions.
Coralie se fait de nouveaux amis, alors plus sympas que les anciens ?

Nous devons faire attention aux salamandres qui traversent le chemin. Il s’agit d’une espèce protégée. Les séances photos rompent la monotonie du parcours. Une petite pause à la chapelle Saint Antoine. Peu après, le chemin nous offre la vue des crêtes, enfin presque, les nuages nous cachent la vue. Peut être que finalement, la météo est plus clémente en bas. Mais nous gardons le rythme, des grosses averses sont prévues pour la fin de l’après-midi.

La pluie ayant stoppée, nous pique-niquons sur le bord du chemin et histoire de ne pas perdre les bonnes habitudes: une petite sieste, mais rapide.
Un peu plus loin au bord du chemin, des cochons sauvages cherchent leur nourriture. Peu après nous arrivons sur la route, il nous reste un petit kilomètre. La pluie fait son apparition, nous enfilons nos capes de pluie. Nous accélérons le pas.

La pluie redouble, c’est le déluge lorsque nous arrivons au col de Verde. Dans la grande salle de l’auberge, nous retrouvons Patricia, en pleine discussion avec le propriétaire et ses amis. En attendant une légère accalmie, nous buvons une boisson chaude. Puis, nous passons entre les gouttes pour rejoindre nos bungalows. Le notre est à peine terminé, il manque l’escalier. Après la douche, nous passons la fin de l’après-midi dans la grande salle, où nous retrouvons le groupe de Jojo trempé. Ils font sécher leurs vêtements près du feu, ils sont passés par la crète. La pluie a repris de plus belle.

2 × 3 =