Khopra Trek

Destination : Népal » Asie | Montagne : Annapurnas ; Himalaya | Activité : Randonnée  | Agence : Allibert Trekking 
Nombre de jours : 6 jours | Difficulté : 3 | Dénivelé : +5383 m/-4762 m | Distance : 52,5 km | Type d'itinéraire : Demi-boucle | 
Transport : Avion et Bus | Ecosystème : Montagne | Hébergement : Refuge
Meilleures Périodes : Janvier, Mars, Avril, Mai, Octobre, Novembre, et Décembre
Trekking de 6 jours sur le Khopra Trek en lodges communautaires au Népal. Une randonnée qui offre les panoramas les plus époustouflants sur les chaînes des Annapurna et du Dhaulagiri.
Posté le :




15h00. Je sors sur le tarmac de l’aéroport de Tribhuvan de Katmandou. Des effluves familières me remontent aux narines comme un souvenir agréable, à jamais indélébile. Le Népal a un parfum que nul autre pays n’a, y compris chez ses voisins. Je ferme les yeux. Cet arôme de poussières safranées m’emmène des années en arrière, un peu dans chacun de mes précédents voyage au Népal dans les régions du Manaslu, du Makalu, de l’Everest et des Annapurna. C’est d’ailleurs dans cette dernière région himalayenne que je retourne, entre les itinéraires du balcon des Annapurna et le tour des Annapurna.

L’équipe népalaise d’Allibert Trekking nous attend à la sortie de l’aéroport avec des mâlâs, les guirlandes de fleurs, que nous portons autour du cou. Ils font référence aux chapelets bouddhistes que les pratiquants ont souvent autour de leur poignet. Une fois les sacs chargés sur le toit du bus, nous mettons le cap sur Pokhara. Peu de circulation sur la route à cause du blocus de l’essence qui frappe le pays depuis l’amendement de la nouvelle constitution le 21 septembre 2015. Cela fait presque trois mois déjà…

Cet arôme de poussières safranées m’emmène des années en arrière, un peu dans chacun de mes précédents voyage au Népal

Pour ce nouveau voyage au Népal, je n’accompagne pas des clients d’Allibert mais je suis avec des conseillers voyage de l’agence venus se former sur le Népal et découvrir le nouvel itinéraire du catalogue « Kopra Ridge : balcon des Annapurna et Dhaulagiris ». Et si nous prenons le bus au lieu de l’avion dans le programme, c’est que notre vol est arrivé plus tard que prévu et que nous n’avons pas le temps d’attendre le lendemain. Il faut dire que nous réalisons les 10 jours de marche du catalogue en 6. Le Khopra Trek est un itinéraire qui a vu le jour grâce à l’initiative de villageois désireux d’offrir une alternative sans route aux itinéraires du balcon des Annapurna et du tour des Annapurna. C’est ainsi que des éco-lodges soutenus par la communauté Magar ont vu le jour à Khopra Danda et Mohare Danda. Et vu les panoramas époustouflants de ces lieux, l’itinéraire risque très vite de devenir un grand classique du Népal.

Tard dans la nuit, Je m’installe à notre hôtel à Pokhara. Juste le temps de mettre en charge les batteries et de m’effondrer sur le lit un sourire béat sur le visage.

Birethanti

Kimche – Tadapani

+ 1126 m/ – 136 m 8,7 km 4h00

Pokhara se réveille lorsque nous quittons la ville. En bus, nous rejoignons Kimche à 1685 m d’altitude. En route, nous passons Birethanti où j’avais terminé mon trek du sanctuaire des Annapurna en prison pour une sombre histoire de permis. Passons…

De Kimche, le sentier monte de façon assez raide par une succession de marches jusqu’à Ghandruk, le gros bourg des Annapurna. Sur ces terres vit l’ethnie Gurung. D’ici, on peut voir l’Annapurna sud et le Machhapuchhare, l’un des sommets mythiques des Annapurna. Pour l’heure, on les devine derrière un voile de chaleur.

Forêt de rhododendrons

Les troncs s’entremêlent pour former un tableau torturé que Picasso aurait volontiers « cubéisé »

Lecture du Khopra Trek sur la carte

Après un bon plat de pâtes, nous poursuivons la montée à travers une belle forêt de rhododendrons. Et quelle forêt ! Empreinte de mystère et sans doute nourrie aux OGM, elle regorge d’arbres dont la cime s’élève à 30 mètres de hauteurs. Les troncs s’entremêlent pour former un tableau torturé que Picasso aurait volontiers « cubéisé ».

Vers 17h00, alors que la lumière décline (nous sommes mi-décembre), nous arrivons au Grand View lodge de Tadapani (2700 m). Nous passons une partie de la soirée à regarder les cartes. Demain, le réveil sera matinal pour ceux qui veulent assister au lever du soleil.

Tadapani – Dobato

+ 902 m/ – 167 m 5,7 km 5h00

Le réveil sonne à 5h30 comme un coup de massue. Dehors, il fait encore nuit noire. Fébrilement et en douceur, je sors de mon sac de couchage et m’habille chaudement. Dehors, François scrute déjà l’horizon en attendant le lever du soleil. Je m’installe à ses côtés. 30 minutes d’attente vont suivre, dans le froid matinal. J’ai aimé ce moment. De l’attente vient le goût du bonheur. J’en ai profité aussi pour réaliser mon premier timelapse, pas le plus beau mais c’est le premier.

Les panoramas de folie sont le gros point fort du Khopra Trek !

Lever de soleil sur le Machhapuchhare

Lorsque le soleil sort de sa torpeur, toute l’équipe Allibert est sur la terrasse pour assister au premier lever de soleil du trek. Et, ça ne sera pas le dernier car les panoramas de folie sont le gros point fort du Khopra Trek !

Devant l'Annapurna sud et le Hiunchuli

Après le petit-déjeuner, nous quittons Tadapani et entrons de suite dans la forêt. Elle est entrecoupée de clairières qui permettent d’avoir de jolie point de vue sur le Machhapuchhare (6 993 m) et l’Annapurna sud (7 219 m), toujours les mêmes mais tellement beaux. Comment s’en lasser ? Bien que modeste pour le Népal (tout ce qui est sous les 7 000 mètres est considéré comme une petite montagne au Népal), le Machhapuchhare est l’une des montagnes les plus importantes du Népal. Elle est sacrée par les populations locales. Pour les hindouistes, elle est la demeure de Shiva. Son nom signifie « queue de poissons » en raison de sa forme et de son double sommet. Son ascension est interdite aux alpinistes. C’est l’un des plus beaux sommets du Népal avec l’Ama Dablam dans la région de l’Everest.

Annapurna sud

Nous faisons une pause à Meshar Danda (2970 m) puis plus loin à Isharu (3140 m) après une rude montée. Nous y déjeunons. Comme la veille, l’après-midi est marquée par l’arrivée des nuages. Il nous reste un dénivelé d’environ 300 mètres pour rejoindre Dobato. La fin d’après-midi sera consacrée à un peu de lecture et des jeux de société, les nuages ayant décidé de ne pas nous quitter.

Face à l'Annapurna sud

Saila, notre guide Sherpa, nous promet un lever de soleil d’anthologie pour demain matin si les nuages le veulent bien. Comme hier soir, je me couche, plein d’espoir pour demain matin.

Dobato – Muldhai View Point – Khopra Danda

+ 1191 m / – 960 m 10,9 km 6h30

5h15. Le réveille sonne. C’est sûr, lui et moi ne sommes pas copain. Je rejoins Saila dans la salle à manger. Un thé noir m’attend. Manu, François et Anthony me rejoignent le temps de finir la boisson chaude. Nous quittons le lodge à la frontale en file indienne derrière Saila qui donne le rythme, plutôt rapide pour un matin. Je crache mes poumons, un nuage de vapeur s’échappe de ma bouche, j’enlève mes gants rapidement. 20 minutes plus tard, nous passons les bergeries et arrivons au niveau de la plateforme d’observation. Nous n’y montons pas, elle est gelée.

Muldhai View Point

Personne à nos côtés pour profiter de ce panorama à 360° sur les Annapurna et le Dhaulagiri. Le spectacle est unique.

Bien qu’il fasse encore bien nuit, nous commençons à deviner les montagnes qui nous font face : Annapurna Sud, Huinchuli et Machapuchare alors que derrière nous se dressent les imposants sommets du Dhaulagiri. Trop souvent, on les réduit au Dhaulagiri I, son plus haut sommet avec 8167 m mais ils sont en réalité six. On présente souvent Poon Hill (3210 m) comme le plus beau panorama des Annapurna. C’est vrai qu’il est magnifique. Mais le Muldhai View Point n’a rien à lui envier. Il a même un avantage de taille, en tout cas pour le moment. Personne à nos côtés pour profiter de ce panorama à 360° sur les Annapurna et le Dhaulagiri. Le spectacle est unique. Je ne regrette pas de m’être levé à pas d’heure pour assister à ce lever de soleil.

Panorama sur le Dhaulagiri

Nous redescendons au lodge communautaire de Dobato pour prendre le petit-déjeuner. Celui-ci est à peine terminé que les nuages thermiques ont quitté les vallées pour envahir la montagne. Il fallait vraiment être là-haut ce matin pour profiter de la vue.

Face au Dhaulagiri

Le sentier monte et descend, passe devant une intersection qui mène au lac Hidden, 1000 mètres plus haut.

En chemin, nous faisons une halte à Bayeli pour manger une soupe et boire un thé car il n’y aura pas d’arrêt lunch avant l’arrivée à Khopra Danda alors qu’il reste 5h00 de marche. Certaines personnes du groupe s’amusent à essayer les charges des porteurs. On savait tous déjà que 30 kg sur le dos et la tête est une forte charge. C’était la vérification par l’exemple.

Khopra Trek, Népal

Le sentier reste en balcon alternant forêts de rhododendrons et de bambous ainsi que des clairières envahies par une haute herbe jaunie par le soleil. Nous rejoignons un petit lac et son arbre sacré cerclé de drapeaux à prières. Khopra Danda n’est plus très loin. Une pancarte nous indique même que le lodge a le wifi. On n’arrête pas le progrès !

Khopra Trek, Népal

Nous prenons le déjeuner en arrivant et scrutons de temps en temps le paysage pour voir si les nuages s’effacent. J’ai apparemment raté le meilleur moment pendant que je préparais mes chargeurs de batterie. J’ai quand même pu faire une photo des Annapurna sud et I.

Khopra Trek, Népal

Nous passons l’après midi à jouer aux cartes ou autour du poêle chauffé à la bouse de yak. C’est que Khopra Danda est quand même à 3625 m. A cette altitude, il fait vite très froid en décembre.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comment soutenir I-Trekkings ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin et pensez à accepter les cookies de nos partenaires dès l’arrivée sur leur site). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top de nos partenaires pour vous équiper :

  • Alltricks : Déstrockage sur plus de 8 300 produits. -10% supplémentaire avec le code DESTOK10.
  • Cimalp : Déstockage Montagne jusqu’à-60% jusqu’au 4 mars
  • Ekosport : Déstockage jusqu’à-70% jusqu’au 3 mars. -10% supplémentaire avec le code EKO10.
  • I-Run : Winter Deals jusqu’à -50%
  • Lyophilise.fr : les bons plans du bivouac
  • Snowleader, The Reblochon Company : Winter Deals jusqu’à -60%
  • Trekkinn  : 10 000 bons plans

Le top de nos partenaires pour partir en rando et en trekking :

  • Allibert Trekking (Agence de voyage basée dans les Alpes, spécialiste rando, trekking et voyages d’aventure)
  • Atalante (Spécialiste du voyage d’aventure, de la randonnée et du trek)
  • Chilowé (le spécialiste de la micro-aventure en France)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Randonades (Randonnées dans les Pyrénées et rien que les Pyrénées)
  • Travelbase (Agence de voyage pour des aventures à vivre en groupe ou en solo, et avec l’esprit Travelbase)

Khopra Danda – Swanta

+ 330 m/ – 1702 m 9,6 km 4h00

Hier, le lever de soleil depuis Muldhai View Point était exceptionnel. Celui de Khopra Danda n’est pas mal non plus je dois dire. C’est en tout cas le plus beau sur le Dhaulagiri.

Le Dhaulagiri au lever de soleil depuis Khopra Danda

Comme la veille, je suis dehors vers 5h30 en même temps que François et Didier. Les autres ne tarderont pas à nous rejoindre sur la colline qui surplombe le lodge. Le panorama est idyllique. Au premier plan, Khopra Danda et en toile de fond les montagnes du Dhaulagiri. Alors que la lumière monte, les nuages prennent une teinte rose dont la palette change à chaque instant. C’est beau. Je verserais bien ma petite larme mais je dois lancer mon timelapse.

Le Dhaulagiri au lever du soleil

Plus près de nous, Hiunchuli (6441 m) et Annapurna sud se dressent comme des barrières naturelles infranchissables. Du haut de ses 7219 m, l’Annapurna sud a été gravi pour la première fois en 1964 par une expédition japonaise. 6 ans plus tard, Gérard Devouassoux, Maurice Gicquel, Yvon Masino et Georges Payot viennent à bout de la face nord. Je m’imagine leur tracé au milieu des immenses séracs.

Plus près de nous, Hiunchuli (6441 m) et Annapurna sud se dressent comme des barrières naturelles infranchissables.

Le petit lac et son arbre sacré

Après le petit-déjeuner, nous quittons le lodge par le même chemin que la veille jusqu’au petit lac. Là, nous prenons une sente qui descend dans une pente raide. Des vautours de l’Himalaya nous survolent prenant les courants ascendants pour s’élever dans le ciel azur.

Le chemin descend régulièrement jusqu’à Chistibung où nous profitons un bon moment de la terrasse ensoleillée abritée du vent un vert de jus de citron à la main.

Khopra Trek, Népal

Le repas sera lui pris plus bas à l’Evergreen Rest Cottage sur une grande table au soleil. L’altitude étant bien plus basse, nous prenons même plaisir à nous laver succinctement à l’aide d’un tuyau d’arrosage.

Une fois le ventre plein, nous reprenons le sentier pour parvenir à un petit pont de bois qui enjambe une rivière. La suite est une succession de montées et de descentes dans la forêt. Nous arrivons au village de Swanta vers 16h00. C’est le premier véritable village que nous croisons depuis Ghandruk. La vie des champs bat son plein : récolte du blé pour les uns, labourage des champs pour les autres. Ici, point de tracteur. Ce sont des bœufs qui sont à l’ouvrage. De petites filles courent à travers champs tandis que les randonneurs que nous sommes, trop peu nombreux depuis le tremblement de terre du printemps 2015, s’installent dans le lodge.

Les villageois sont dans les champs

Je découvre le village avant que la lumière décline. J’aime ce Népal où la vie bat son plein sereinement comme un écrin douçâtre. A la nuit tombée, la douche viendra mettre un terme à 4 jours de trek sans douche. Encore an Amazing day !

Swanta – Ghorepani – Mohare Danda

+ 1363 m/ – 332 m 9,9 km 6h00

Pas de magistral lever de soleil au programme ce matin. De quoi dormir 1h30 de plus. Croyez moi ou pas mais je ne m’en suis pas fait priver. En attendant le petit-déjeuner, j’ai quand même pris le temps de regarder quelques minutes le Dhaulagiri s’animer derrière la cime des arbres.

Khopra Trek, Népal

Nous descendons jusqu’à une petite rivière, traversons le pont suspendu et remontons l’autre versant par une pente bien raide jusqu’au village de Chitre (2390 m) où nous faisons une courte halte face au Dhaulagiri.

Khopra Trek, Népal

Nous reprenons le chemin « classique » du balcon des Annapurna. La sente devient un large chemin avec des marches juqu’au village de Ghorepani. Là encore, de belles vues sur l’Annapurna sud et I et le Dhaulagiri. L’itinéraire d’Allibert prévoit normalement de faire une halte dans le village. Mais nous doublons l’étape et poursuivons après le déjeuner en direction de Mohare Danda.

L’itinéraire passe d’abord par Poon Hill que j’avais déjà découvert à l’automne 2007. En journée, il y a bien moins de monde que pour le lever du soleil. D’ailleurs, pour assister au lever de soleil, il faut maintenant débourser 50 roupies par personne.

Khopra Trek, Népal

Personne ne prend aujourd’hui, la petite sente qui mène à Mohare Danda. Le chemin alterne des passages en crête et en forêt. A Dhunge Gade Danda (3 081 m), petite halte pour acheter des légumes bio à Nanda Prasad Pun Magar, un népalais qui habite là à l’année. Une maison, des cultures font face au Dhaulagiri. C’est un magnifique emplacement pour les tentes mais depuis la construction du lodge de Mohare Danda, plus personne ne passe par ici en tente d’après lui.

Khopra Trek, Népal

Une fois encore, la vue est imprenable sur la chaîne des Annapurna et du Dhaulagiri.

Il reste environ 200 mètres à monter pour atteindre le lodge communautaire de Mohare Danda. Une fois encore, la vue est imprenable sur la chaîne des Annapurna et du Dhaulagiri. Mais pour la première fois, nous assistons à un coucher de soleil entre les nuages qui virevoltent dans le ciel autour des montagnes.

Annapurna I

Fou rire à la népalaise

Dans le lodge, les cuisiniers avec les propriétaires s’affairent en cuisine pour nous délivrer un énième excellent repas. Je passe les voir en cuisine. La séance photo improvisée tourne en partie de fous rires.

Mohare Danda – Nangi

+ 130 m/ – 1284 m 8,2 km 4h00

Dernier jour de randonnée et dernier lever de soleil sur la chaîne des Annapurna et du Dhaulagiri. Le coucher de soleil de la veille nous avait offert des teintes vives, le lever de soleil de ce matin a des tonalités plus douces. Une mer de nuages a envahit le fond de vallée laissant émerger quelques monticules et leurs arbres gigantesques lorsque le soleil se pointe à l’horizon. Dès lors, sa chaleur vient effleurer mon visage meurtri par le froid. La vie reprend ses droits. Mon corps se libère de sa torpeur. C’est l’heure de prendre le petit-déjeuner.

Lever de soleil depuis Mohare Danda

Dhaulagiri

J’éprouve des difficultés à quitter Mohare Danda. Ce lieu est empreint de douceur. Nous laissons le lodge derrière nous en empruntant une crête tantôt découverte, tantôt en forêt. Nous rejoignons ainsi Hampal pass à 3098 m. Trois enfants sont là, seuls. Leurs parents sont en réalité en montagne en train de faire des offrandes à leur Dieu.

Le sentier part au nord-ouest et descend pendant 700 mètres jusqu’à Nangi où nous passons notre dernière nuit dans les Annapurna. J’assisterai à mon dernier coucher de soleil sur la chaîne des Annapurna également.

Khopra Trek, Népal

Khopra Trek, Népal

Le lendemain, une piste chaotique nous conduira jusqu’à la nationale qui rejoint Pokhara. Puis vol pour Katmandou.

Khopra Trek est un magnifique trek dans les Annapurna. Indiscutablement, c’est une magnifique alternative aux balcon des Annapurna et au tour des Annapurna empiétés par la route ou les pistes. Vus ces atouts, il deviendra vite un grand classique du Népal. N’attendez pas trop pour vous y engager.

Informations pratiques – Khopra Trek

Comment y aller ?

Qatar Airways vole quotidiennement vers Katmandou via Doha au départ de Paris CDG. Service à bord irréprochable. Pour réserver votre billet d’avion au meilleur prix, utilisez notre comparateur de vols.

 

Mohare Danda

Avec qui partir ?

Ce trekking est intitulé Kopra Ridge : Balcon Des Annapurnas Et Dhaulagiris au catalogue d’Allibert Trekking. Equipe népalaise compétente et sympathique. J’en profite pour remercier Sengge Saila Sherpa, notre guide, Sitara Rai et Lhakpa Sherpa, nos cuisiniers, Shyam Sundar Sherpa et Phurba Sherpa, nos sherpas ainsi que nos neuf porteurs. Ils ont fait de ce voyage un trekking inoubliable.

Khopra Trek, Népal

Difficulté

Le Khopra Trek se réalise en 10 jours sur le catalogue Allibert. Il est donc accessible à des marcheurs moyens. Réalisé en 6 jours comme nous l’avons fait, le trek s’adresse à de bons marcheurs endurants même si aujourd’hui, l’itinéraire est plus facile grâce à la présence des lodges communautaires. Aucune difficulté technique lors de l’itinéraire.

Khopra Trek, Népal

Périodes conseillées

D’octobre à mi-janvier et de mi-mars à mi-mai. Les randonneurs s’agglutinent le plus souvent au Népal de début octobre à mi-novembre et en avril. Ce trek a été réalisé en décembre. Si les nuits peuvent être fraîches, aucune température négative n’a été rencontrée dans les lodges. Avec un sac de couchage de -10°confort et une bonne doudoune pour affronter les levers de soleil, on passe un super moment, loin de la foule. je recommande cette période.

Khopra Trek, Népal

Bibliographie

  • Trekking in the Nepal Himalaya de Lonely Planet (en anglais) : un guide bien foutu qui recense les grands treks au Népal classés par région. Le Khopra Trek figure dans la 10ème édition de janvier 2016.
  • Népal par Lonely Planet
  • Carte Ghorepani Ghandruk (NA505) par Nepa Maps : on la trouve à Katmandou
Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques, observer la faune sauvage et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou local...



https://www.gregoryrohart.com
8 Responses
  1. Barthélemy Fabrice

    Bonjour Gregory. Merci pour votre blog et vos propositions de randonnée. Je vais au Népal du 13 au 27 mars 2020 et j’aimerai faire un trek d’une dizaine de jours en montagne (le reste transports et visite de Katmandou). C’est mon premier séjour au Népal et j’hésite beaucoup beaucoup entre le khopra trek et la vallée du Langtang ? Je voyage en solo pour la liberté de choix et de déplacement à son rythme et au fil des rencontres avec d’autres randonneurs et des locaux (les groupes c pas mon truc). J’aime aussi la nature et m’éloigner des sentiers trop touristiques (J’ai fait le GR20 et j’ai pas trop accroché avec l’ambiance générale par exemple). Qu’est-ce que vous me conseillez ? J’ai une longue expérience de la marche en montagne. Merci d’avance pour votre aide si vous lisez ce message et bonne continuation ! Fabrice

    1. Grégory Rohart

      Fabrice,

      Je ne conseille pas forcément le Khopra Trek en solo car il est assez isolé par endroit et les chemins ne sont pas toujours évidents. Si tu récupères une trace gps bien faites ou part avec un guide qui connaît , alors oui.

      Le Langtang, je ne connais pas mais c’est moins booké que l’Everest ou le sanctuaire des Annapurnas.

  2. FabGreg

    Les sentiers du trek de Khopra Danda sont référencés dans OpenStreetMap (donc visible dans maps.me), et donc aussi OpenCycleMap (traces pouvant être importées par ex. dans ViewRanger).

    Sauf pour une partie de l’itinéraire (optionnel) entre Khopra Danda et Narchyang Lek (zone la plus sauvage, je n’y ai croisé personne de toute la journée en nov-17). Si on vient de Narchyang Lek, face à un embranchement, il suffit de prendre systématiquement le sentier qui monte.

    Le trek de Khopra Danda peut se coupler avec celui de Mohare Danda.

    Fabrice M

  3. PARET

    Bonjour,
    Je me rends au Népal fin Mars-début Avril, et je souhaite faire ce trek, est-ce que la période y est propice ? (Meteo?)
    Par quel organisme me conseillez vous de passer pour être accompagnée ?

    Chouette découverte ce site ☺️☺️

    Merci !

  4. Marie

    Bonjour Grégory et merci beaucoup pour ce récit !
    Nous sommes 2 à partir mi-Mars au Népal et nous hésitons fortement entre ce parcours et le tour des Annapurnas. Ma seule crainte est l’impossibilité de franchir le fameux col à 5416m en raison de la neige encore présente à cette période.
    Si tu as un avis, je suis preneuse!
    Merci beaucoup
    Marie

    1. Grégory Rohart

      Bonjour Marie,

      A titre perso, je choisirai le Khopra Trek : moins de monde, de superbes panoramas et quasi pas de route sur le chemin (ce qui est loin d’être le cas du tour des annapurnas maintenant).

      Après si vous souhaitez le faire en solo, le Khopra trek n’est pas toujours évident côté orientation. Je conseille fortement un guide ou une agence.

  5. Marie

    Un grand merci pour ce retour rapide 🙂
    On sera 2 mais on pense quand même partir avec un guide, peu importe le circuit choisi.
    Khopra Trek a l’air superbe mais semble un peu frustrant côté altitude j’avoue !
    Merci en tout cas,
    Belle soirée

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share via
Copy link
×