La grotte d’Essasalo, le village d’Ardo, la cascade de Bankoualé

Destination : Djibouti » Afrique | Activité : Randonnée  | 


7ème et dernier jour de mon trekking dans les monts Goda à Djibouti
Posté le :


Jour 7 : la grotte d’Essasalo, le village d’Ardo, la cascade de Bankoualé

  • 8km, 3 heures
  • +293m ; -180m

La grotte d’Essasalo est à 1,5 km en aval d’Ardo. Elle marque le début d’un étroit défilé encadré de parois verticales menant au village de Dougoum.

En amont du campement de Bankoualé, une succession de marches naturelles dans la roche forme une petite cascade. L’eau de cette source est utilisée pour la cuisine, la lessive, ou pour l’irrigation des jardins.

Le trek peut se terminer à Bankoualé (retour à Tadjoura en 4×4), ou se poursuivre : montée au village du Day sur un autre itinéraire, passage vers Randa via la passe d’Isgidilim (difficile).

Et ce n’est que le début !

D’autres treks sont possibles dans d’autres régions de Djibouti. Avec souvent moins d’infrastructures, il faudra se préparer à davantage d’autonomie. C’est le prix à payer pour sortir des sentiers battus, découvrir des paysages uniques au monde et avoir un avant-goût de culture nomade. Vous retrouverez d’autres itinéraires dans mon livre : Djibouti trekking – Rencontres nomades Editions Discorma 2014. Disponible en librairies spécialisées, au vieux campeur à Paris, ou en commande depuis mon blog.

frturpin
A propos de l'auteur

Bonjour ! Je me présente, François, trekkeur ! J'ai eu l'occasion de marcher au Népal, à Djibouti et en Australie. J'ai écrit un guide de randonnée : Djibouti trekking - Rencontres nomades sur Djibouti....