Les trois cols jusqu’à la cabane des Dix

Destination : Suisse » France » Europe » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes | Activité : Alpinisme  | Agence : Terres d'Aventure 


Les trois cols jusqu'à la cabane des Dix - Haute Route Chamonix Zermatt
Posté le :


Carnet : Haute Route Chamonix Zermatt

Barrage de Mauvoisin – Cabane des Dix

  • D + : 1885 m
  • D – : -885 m
  • Temps de marche : 8h00

Lac Mauvoisin

Après un court transfert en véhicule, nous partons du barrage de Mauvoisin vers 6h30. Il se trouve au fond du val de Bagnes à une altitude de 1975 mètres. C’est un barrage en forme de voûte qui date de l’après seconde guerre mondiale. L’ouvrage est gigantesque : 53,50 m à sa base et 12 m au couronnement pour un volume total de 2 030 000 m3. Le barrage permet de produire de l’électricité dont on peut voir une centrale électrique à Fionnay où nous avons dormi.

Nous longeons le lac Mauvoisin par la rive est. L’ambiance est plus moyenne montagne qu’hier matin mais ça ne va pas durer. D’autant qu’au dessus de nos têtes, on aperçoit par endroit un bout de langue du glacier du Giétro.
Un bouquetin mâle décampe lors de notre passage. Personne n’aura le temps de le photographier. La montée est progressive jusqu’au lac de Tsofeiret (2572 m). Après commence véritablement la journée, la belle et longue journée de randonnée.

Près du lac de Tsofeiret

Nous remontons d’abord une crête qui offre de beaux points de vue sur le glacier du Brenay. L’ascension se fait plus dure jusqu’au col de la Lire Rose (3115 m). Manu et Jérôme nous accueillent au col avec un présent incommensurable : une bouteille de Dôle, un vin rouge AOC du Valais. Alors qu’ils pensaient ramasser une bouteille vide, ils ont eu l’heureuse surprise de constater que la bouteille n’était même pas entamée. Autant dire que nous lui avons fait honneur pendant le repas que nous avons pris au col.

Revigoré, nous repartons. Le glacier de la Lire Rose indiqué sur la carte n’existe plus. Le réchauffement de la planète est passé par là ! Nous progressons sur la moraine et remontons la pente vers le col du Mont Rouge. Nous nous encordons pour finir l’ascension vers le col ; la pente est raide et le terrain schisteux instable.

Col de la lire rose

Nous prenons pied sur le glacier du Giétro. Comme hier sur le plateau du Trient, nous jouons à qui va chaler le plus, entendez par là qui va s’enfoncer le plus dans la neige. Palme d’or à Guillaume, Fred et moi-même. Le col du Cheilon (3243 m) est en ligne de mire à environ 2 km de distance. C’est court et énorme à la fois compte tenu de la qualité de la neige. C’est simple, nous mettrons 1h30 à traverser le glacier. ça vous donne une idée de la galère dans laquelle nous étions… Avec une neige dure ou sans neige, la progression aurait été bien plus aisée…

Glacier du Giétro

Depuis le col, la cabane des Dix est en vue. La première portion de la descente se réalise sur le glacier du Cheilon avant d’attaquer la moraine qui mène à la cabane. Elle se situe devant la face nord du Mont-Blanc du Cheilon (3827 m) qui a été skié par quelques surdoués de la glisse.

J’arrive rincé. Un peu de chaleur, un sourire de Béatrice, la gardienne, et un vin chaud suffisent pour reprendre un peu plus de couleurs. Chaussures et vêtements pourront sécher prêt de la chaudière. Une très belle étape, éprouvante qui se termine dans un très beau refuge de montagne.

Cabane des dix


Haute Route Chamonix-Zermatt organisée par Terres d’Aventure, spécialiste du voyage à pied dans le monde.

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com