Mare e Monti

Destination : France » Corse | Activité : Randonnée  | 
Nombre de jours : 9 jours | Dificulté : 3 | Dénivelé : +6624 m/-6791 m | Type d'itinéraire : Ligne | 
Ecosystème : Littoral et Montagne | Hébergement : Chambre d'hôtes, Gite d'étape, et Refuge
Meilleures Périodes : Mars, Avril, Mai, Juin, Septembre, Octobre, et Novembre
Le Mare e Monti, splendide sentier de randonnée entre Calenzana et Cargèse est avec le GR20 l'itinéraire le plus beau de la Corse. 9 jours de marche entre mer et montagne sur la côte nord-ouest de la Corse. La Corse comme les randonneurs l'aiment !
Posté le :


Les pages du carnet :

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Trace GPS Mare e Monti Nord   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Trace GPS Mare e Monti Nord

Télécharger la "Trace GPS Mare e Monti Nord" (Téléchargement :93 fois)

Mare e Monti nord

Après avoir réalisé le Mare e Monti sud et le Mare a Mare sud en 2006, je retourne marcher en Corse. Il est trop tôt pour se lancer sur les sentiers du GR20. Avec Johanne, nous décidons donc de partir sur le Mare e Monti nord entre Calenzana et Cargèse. Un itinéraire de 9 jours sur la côte ouest de la Corse entre mer et montagne.

En surplomb de la mer, les panoramas s’invitent à nos yeux ébahis : réserve naturelle de Scandola ou golfe de Porto peuvent aussi se visiter en bateau pour compléter les perspectives.

Une grande partie du chemin est intégrée au Parc Naturel Régional de Corse. D’une superficie de 350 510 hectares, soit près de 40 % de l’île, le Parc a pour mission de revitaliser l’espace rurale, préserver et valoriser le patrimoine naturel et culturel et développer les activités de randonnée. Près de 1500 Km de sentiers balisés jalonnent la Corse et plus de 1350 lits en gîtes d’étapes ou en refuges sur les différents parcours de randonnée permettent de revitaliser des villages de l’arrière-pays. Que serait devenu les villages de Marignana ou d’E Case sans le Mare a Monti ?

Rejoindre Calenzana en bus

12h40. L’avion se pose lourdement sur le tarmac de l’aéroport de Bastia-Poretta. Nous récupérons rapidement les sacs à dos et prenons le bus pour le centre-ville de Bastia à 13h15. Les horaires changent tous les jours. Pour les connaître, se rapprocher de la société des transports Interurbains Bastiais. 9€ le trajet (2011).

Le bus nous dépose à Bastia Préfecture. Celui pour Calvi est sur le même rond-point. Il est dans plus de deux heures. Une pizzeria ira remplir nos estomacs affamés. Autre mission : trouver une cartouche de gaz pour notre brûleur Optimus. Nous ne trouvons rien dans les environs (à notre retour, nous découvrons toutefois le magasin La Randonnée place de l’hôtel de ville qui pourra vous fournir en cartouche de gaz et en matériel de randonnée si vous avez oublié quelque chose). Un ami Facebook m’avait parlé d’un Intersport à l’entrée de Calvi. Je les appelle. Il dispose de cartouches de gaz. Le bus pour Calvi passant devant le magasin de sport, il nous y arrêtera au passage. 16 € le trajet par personne (2011).

Nous rejoignons le centre-ville de Calvi à pied où nous avons décidé de passer la nuit. Au passage, je vous conseille le resto U Casanu dans le boulevard Wilson. C’est assez exigu mais la cuisine est goûteuse.

Calvi

Le lendemain, découverte de Calvi, sa citadelle, ses ports et ses petites ruelles. Sur www.corsicabus.com, nous avions récupéré les horaires de bus. Par précaution, nous passons à l’office de tourisme recouper les infos. On nous affirme qu’il n’y a pas de bus pour Calenzana avant le 1er juin et nous ressortons avec des contacts de taxi. « Pour être sûr, mieux vaut venir chercher l’information à la source » nous dit-on. Conseil que nous pratiquons de suite en nous rendant finalement au bureau des Autocars les Beaux Voyages qui affrète le bus pour Calenzana. On nous confirme qu’il y a bien le bus scolaire qui peut nous monter à Calenzana, le point de départ du Mare a Monti mais aussi du GR 20. Il est impératif de téléphoner (04 95 65 11 35) pour se faire confirmer les horaires de départ et écouter les informations de l’office de tourisme avec une oreille distraite.

13 € de plus pour rejoindre Calenzana. Presque 1 € du kilomètre. C’est hors de prix et aussi cher que le taxi finalement. Dès trois personnes, le taxi devient moins cher. Une autre solution est de rejoindre Calenzana à pied en partant du sentier équestre qui longe la camp militaire Raffali entre Lumio et Calvi.

Calenzana

Calenzana, village de l’arrière-pays Corse hautement réputé pour être le point de départ du GR 20 et du Mare a monti, possède quelques églises et chapelles qui méritent une visite. Nos préférés : L’église Sainte-Blaise, bel édifice baroque de la fin du XVIIe siècle et la chapelle Sainte-Restitude sur la route de Zilia à un kilomètre du centre du village. La clef peut être récupérée au tabac à l’angle de la rue Napoléon (pas le tabac face à l’Eglise Blaise).

Nous nous installons à l’hôtel Bel Horizon car le gîte d’étape (☎ 04 95 62 77 13 / 04 95 62 70 08 – Fax : 04 95 62 73 64 – gite-calenzana[at]wanadoo.fr) est fermé pour cause de travaux.

Demain débute la randonnée. Enfin, dirais-je. Car le bus, c’est finalement assez usant…

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com