Perdue et retrouvée dans Marrakech…

Destination : Afrique ; Maroc | Montagne : Sahara | Activité : Randonnée  | 


Perdue et retrouvée dans Marrakech... - 4 jours à pied dans le désert marocain

Mercredi…

Petit matin difficile…
Maintenant, je me sens sale, mes vêtements me gênent, mes chaussures me font mal…
Envie d’une longue douche chaude… Envie de retrouver mon corps, de laver mes cheveux, de mettre de la crème, de faire mes ongles, de…
Ce sera une longue douche… froide. L’hôtel est plein de charme, mais un peu vétuste…

Vêtements de 4 jours…

Après midi à pied, dans le quartier calme de l’hivernage, à la recherche d’un souvenir d’enfance qui a peut être changé de nom: l’hôtel "Holiday Inn"… Je n’ai pas trouvé, ou pas reconnu…
Longue flânerie dans les jardins de la Ménara, et retour à l’hôtel au coucher du soleil…

Jeudi…

Dernier jour…
Envie de voir le musée de Marrakech, parce que le fondateur était un ami de mon père…
Alors même trajet familier..: Le Mac Do, la place avec la fontaine, avenue Hassan II, Bab Doukkala, mais cette fois je passe les remparts… Et dans la vieille ville sensuelle et charmeuse, envoûtante, je me suis perdue, retrouvée et reperdue…
J’ai déniché le musée et la medersa Ben Youssef, au bout d’un dédale de ruelles…
Suivi des odeurs de menthe, d’olives, de miel et de cannelle…
Savouré, émue, les mêmes beignets que dans mon enfance, ronds de pâte dorés frits dans l’huile avec un trou au milieu, et assemblés avec un brin d’herbe… (Je ne m’en rappelle plus le nom…)
J’ai rempli mes yeux de jolies choses et échangé des sourires…
Reçu, comme ça… Cadeau… une bague pour mon petit doigt…
On m’a interpellée… " Hé la gazelle…." et ça m’a fait plaisir…

Perdue quand même !…

Après midi au soleil dans les jardins de la Koutoubia… Je termine mon livre, du sable tombe d’entre les pages…

Commencé dans l’avion… lu dans le désert… terminé à Marrakech…

Mélancolie du dernier soir… Alors en retournant à l’hôtel j’achète une kesra… et de la vache qui rit…

Longue, longue nuit blanche…
Avion dans quelques heures…
Contente aussi de retrouver ceux que j’aime…

Pensées, émotions, sensations, images… Questions…
Une question… Alors, plus que de raison, faire et refaire le tour de la question…
Ce qu’il y a à vivre, il va falloir le vivre…

Le désert, un chemin solitaire… comme tous les chemins qui mènent à l’essentiel…

trois + sept =