Pralognan la Vanoise – Roc de la pêche

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes ; Vanoise | Activité : Ski de Randonnée  | Agence : Visages Trekking 


Pralognan la Vanoise – Roc de la pêche - Ski de randonnée en Vanoise
Posté le :


Carnet : Ski de randonnée en Vanoise

D+ : 500 m

11h00 : c’est le rendez-vous devant l’office de tourisme de Pralognan la Vanoise, charmante station touristique au cœur du Parc National de la Vanoise. C’est le moment de louer son matériel de ski et de dispatcher le matériel de sécurité et les aliments pour les pique-niques des quatre jours de randonnée à ski.

12h00. C’est le départ du village pour rejoindre le refuge du Roc de la Pêche en longeant le Doron de Chavière. Avant de s’élancer, Christian Roux, notre guide de haute-montagne, nous a conseillé d’appliquer des bandes de contention élastique sur les zones de friction des pieds car la montée ressemble plus à un long faux plat.

On s’arrête rapidement à l’entrée du bois de la Chollière pour pique-niquer. A peine démarré, on a déjà une tranche de saumon coincée dans notre sandwich.

La progression lente et régulière traverse la forêt de l’Isertan et passe sous le petit Mont-Blanc (2677 m). Rapidement, ça chauffe dans les chaussures. Les premières ampoules apparaissent déjà dans l’équipe. Bien que n’ayant pas de cloques, mes pieds marinent dans un vrai bain de transpiration.

Un de mes bâtons de ski se brise en deux lors d’un passage un peu plus raide. C’est la première fois que j’appuyais vraiment dessus. A le regarder de plus près, je constate qu’il a été chauffé par le loueur pour le redresser. Er merde ! Je vais devoir me coltiner la fin du parcours avec un seul bâton. Heureusement, la pente n’est pas ardue.

Nous passons les chalets de Montaimont. Le refuge du Roc de la Pêche est en vue. Il ne reste plus qu’à descendre une courte pente, traverser le Doron et à monter le petit raidillon. La neige est molle et je ne me sens pas à mon aise avec un seul bâton. Ça passe de façon assez acrobatique !

Face au refuge, le dôme de Nants domine les lieux. Sur l’autre versant, les rares fossiles découverts nous enseignent que les affleurements les plus récents de Roche Nue (2982 m) sont enfouis à sa base, alors que les plus anciens trônent au sommet. Etrange manifestation géologique !

Les propriétaires du refuge me prêtent une paire de bâtons pour la fin du week-end. Ça sera plus simple avec que sans !


Randonnée à ski organisée par Visages, spécialiste des voyages et randonnées dans les Alpes du sud et dans le reste du monde.

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com