Test casque vélo Rudy Project Venger

Test du casque vélo Rudy Project Venger. Ultra-léger, doté de 22 aérations et très confortable, il a une construction" In-Mold" offrant une grande résistance.
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Casques (alpinisme, VTT...)
  • Composition : Polycarbonate et polystyrène expansé
  • Description : Ajustement occipital par molette; ajustement vertical; boucle de serrage fermée par clip.
  • Technologies : Construction In-Mold
  • Tailles disponibles du produit: S,M, L.
  • Poids (donnée fabricant): 240 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 240 g
  • Accessoires fournis: Un filet anti-moustique et des rembourrages interchangeables
  • Couleurs: white/silver ; titanium/black ; yellow fluo/black ; pacific blue/white ; red/black.
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: nc
  • Prix: 139 €

Conditions du test

  • Lieux du test: https://www.i-trekkings.net/carnet-outdoor/6-jours-a-velo-au-fil-de-l-altmuhl-et-du-danube/
  • Activités: Vélo
  • Ecosystème: Campagne
  • Durée du test (nombre de jours): 6 jours
  • Conditions météorologiques: pluie, soleil. Températures de 10 à 32°

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Chine
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: Oui
  • Récupération par le fabricant: Non

Un look fin, racé. Et, surtout, un poids plume. Le casque vélo Venger, l’un des derniers nés de la marque Rudy Project, est sans doute le plus léger de tous les casques vélo, d’une certaine qualité en tout cas. J’ai eu l’occasion de le tester durant une semaine de randonnée à vélo en Allemagne, le long de la rivière Altmühl en Bavière. Six jours durant, j’ai l’ai eu sur la tête du matin au soir, par tous les temps.

Premières impressions du casque Rudy Project Venger

Quelle légèreté ! Ce n’est pas le premier casque vélo que je prends entre les mains, loin de là, mais le Rudy Project Venger est sans conteste le premier aussi léger. De loin. Un vrai poids plume. Et de me souvenir que je m’étais fait la même réflexion avec un autre produit Rudy Project, les lunettes Syntrix. A l’évidence, la légèreté des produits est l’une des signatures de la maison.

Tout comme le look. C’est un casque vélo, certes, mais le Rudy Project Venger est fin, racé. Je dispose du modèle route, car il existe aussi en version cross. Perso, je trouve que c’est encore de l’arrière que ce casque a le plus de gueule. Les aérations lui dessinent comme des tuyères, plutôt agressives, en tout cas très expressives.

Le Rudy Project Venger sur le terrain

Confort

Pendant une semaine, le Rudy Project Venger ne m’a pas quitté. Sa légèreté est telle que je l’oublie. Vraiment. Sur une photo, je me suis rendu compte que je ne l’avais pas ôté alors que je prenais un bain de pied dans un bassin d’un centre thermal. Il faut le faire:  tout habillé certes, en short et t-shirt, mais tout de même, ça fait incongru. Ce n’était pas par coquetterie, ni pour gagner du temps : j’ai oublié mon couvre-chef tout simplement parce que je le sens à peine.

Le casque Rudy Project Venger s’avère aussi très confortable. C’est bien sûr lié au poids, mais pas seulement. Le revêtement interne est constitué de rembourrages en fine mousse, d’ailleurs pris dans un filet anti-insectes. Il évite au crâne d’être en contact direct avec la coque et procure une agréable sensation de confort. Ce revêtement est amovible, donc lavable et remplaçable au besoin. Voilà qui dénote à mes yeux la qualité de finition de ce casque, que je trouve tout simplement exemplaire.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comme l’ensemble du secteur du tourisme, I-Trekkings subit de plein fouet la crise économique qui fait suite à la covid-19. Un petit coup de pouce de votre part serait apprécié. Comment ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (c’est aussi une façon de les soutenir. Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top 10 de nos partenaires par ordre alphabétique :

  • Allibert Trekking (randos & treks à travers le monde)
  • Alpinstore (boutique outdoor – Déstockage en cours. Jusquà -70% sur plus de 4300 produits)
  • Amazon (librairie et bazar)
  • Chamina Voyages (randonnées en France et en Europe)
  • Décathlon (boutique outdoor)
  • Ekosport (boutique outdoor – French days jusqu’au 29 septembre)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Randonades (randonnées dans les Pyrénées)
  • Snowleader (boutique outdoor – Déstockage d’été. Jusqu’à -70% sur plus de 10 000 produits)
  • Trekkinn (boutique outdoor – Bons plans Jusqu’à -62% en ce moment)

Réglages du Rudy Project Venger

L’ajustement vertical du casque Rudy Project Venger se fait avec le traditionnel système de sangles. Rien de particulier à noter, si ce n’est que les matériaux utilisés respirent la solidité.

Le réglage serre-tête est précis, au millimètre près ou presque. Parfait donc, sauf que la molette de réglage à l’arrière du crâne me donne souvent du fil à retordre. Elle est petite, nettement plus petite que sur d’autres modèles de casque. Donc je tâtonne un peu d’abord pour la trouver, puis pour la tourner et ajuster le serrage, car j’ai de gros doigts… Mais ceci fait, le casque ne bouge plus d’un poil, sans pour autant écraser. Je me sens bien, d’autant que la forme enveloppante rassure bien.

Après plusieurs heures d’affilée d’utilisation du casque , les réglages du casque Rudy Project Venger n’ont absolument pas changé.

Sécurité

Le casque Venger, tout comme les autres modèles haut de gamme de la marque Rudy Project, reprend notamment le procédé de construction” In-Mold”. Cette technologie permet de couler la coque externe, en polycarbonate, directement pendant la phase d’injection de la mousse en polystyrène expansible, destinée à absorber les impacts. Le résultat est une structure beaucoup plus rigide, à la fois résistante aux chocs et extrêmement légère.

Aération

Un grand coup de chapeau -c’est le cas de le dire- pour l’aération. Quasiment en toutes circonstances, j’ai porté le casque Rudy Project Venger par-dessus un bandana noué sur la tête. Une vieille habitude, qui a notamment l’avantage de protéger ma calvitie naissante des rayons du soleil. Les jours où il fait frais, c’était le cas au début de cette randonnée en Allemagne, pas de problème. Lorsque les températures grimpent en flèche, et c’était le cas dans la deuxième moitié de cette rando, pas de problème non plus ! Car les nombreuses ouvertures -il y en a 22- remplissent parfaitement leur office. A aucun moment, je n’ai eu la sensation de souffrir de la chaleur.

  • 100%
    Qualité de fabrication - 100%
  • 90%
    Ergonomie - 90%
  • 100%
    Confort - 100%
  • 100%
    Respirabilité - 100%
  • 100%
    Poids - 100%
  • 100%
    Sécurité - 100%
98%

Mon avis

Le casque Rudy Project Venger est destiné aux cyclistes exigeants qui ne transigent pas ni sur la sécurité ni sur l’élégance et le confort. Son prix, qui peut paraître élevé, est justifié par la technicité mise en œuvre et la qualité du casque.

Verdict
Points forts
  • poids
  • sécurité
  • confort
  • look
Points faibles
  • molette de serrage trop petite
Test casque vélo Rudy Project Venger
wolff
A propos de l'auteur

Journaliste professionnel venant de la presse régionale, j'ai toujours aimé bouger. Au fil de mes pérégrinations, j'ai découvert le voyage à pied et à vélo, que j'apprécie énormément l'un comme l'autre. Et plus j'en fait, plus j'en redemande !...



Sending
Your rating:

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Timelapse du Moment : Le Wilder Kaiser, Tyrol, Autriche
Share via
Copy link