Test montre Casio Pro Trek PRG-600YB-2ER

Test de la montre Casio Pro Trek PRG-600YB-2ER bénéficiant des fonctions suivantes : boussole, altimètre, chronomètre, thermomètre, baromètre
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Altimètres, GPS et appareils satellites
  • Composition : Résine (boîtier), acier inoxydable (boutons et fond) et verre minéral (écran)
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Technologies : Triple Sensor (trois capteurs), Neobrite (aiguilles fluorescentes), LED (écran rétroéclairés grâce à deux LED)
  • Alimentation: Solaire
  • Poids (donnée fabricant): 67 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 67 g
  • Accessoires fournis: Mode d'emploi
  • Autonomie: Illimitée (solaire)
  • Couleurs: Bleu
  • Garantie: 2 ans
  • Entretien: nc
  • Prix: 319 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Auvergne, chaîne des Puys
  • Activités: Randonnée
  • Ecosystème: Campagne, Forêt, Lac, Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 7 jours
  • Conditions météorologiques: Alternance de pluie, de Soleil. Températures comprises entre 4 et 25 degrés.

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Thaïlande
  • Produit recyclé: NSP
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: NSP
  • Récupération par le fabricant: NSP
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://world.casio.com/environment/

A la fois sportive et urbaine, la montre Casio Pro Trek PRG-600YB-2ER propose une fiche technique intéressante -boussole, altimètre, chronomètre, thermomètre, baromètre, horloge universelle- à un prix plutôt réduit (319 €). Peut-elle séduire en randonnée ? Bilan d’un test d’une semaine en Auvergne, sur la chaîne des Puys.

Premières impressions concernant la Casio Pro Trek PRG-600YB-2ER

Par rapport aux autres modèles Casio, cette Pro Trek PRG-600YB-2ER détonne par son look relativement urbain. Très “sportswear”, elle ne ressemble pas aux habituels modèles “G-Shock-” et elle reste compatible avec une tenue de bureau… Tant que le port du costume n’est pas obligatoire. Uniquement vendue en bleu (elle existait en vert kaki par le passé), cette montre est assez légère (67 grammes) tout en dégageant une vraie impression de solidité, de rusticité. Le boîtier, en résine, semble solide et l’écran, en verre minéral de belle facture, n’est pas en reste avec ses dimensions assez généreuses (51,5mm X 51,6 mm). Si la PRG-600YB-2ER ne comporte pas d’écran tactile, elle double ses commandes analogiques d’un petit écran numérique rétroéclairé pour l’affichage des données issues du thermomètre, du baromètre, de l’altimètre, de la boussole, etc. Une bonne première impression, donc.

Casio Pro Trek PRG-600YB-2ER

La Casio PRG-600YB-2ER sur le terrain

Ergonomie

Avec ses 4 boutons principaux, la PRG-600YB-2ER est assez facile à maîtriser. Toutefois, la consultation du guide en ligne est nécessaire pour en comprendre toutes les subtilités, d’autant que le guide papier fourni reste petit et franchement difficile à lire tout en manipulant la montre. Solides, les boutons sont assez réactifs et permettent de basculer aisément d’une fonctionnalité à l’autre tandis que les deux écrans, analogiques et numériques, restent lisibles quelles que soient les conditions lumineuses. Enfin, modérément légère avec ses 67 grammes annoncés (et mesurés), cette Casio se fait oublier rapidement, même si l’écran, avec ses 1,34 cm d’épaisseur, n’est pas d’une grande finesse.

Casio Pro Trek PRG-600YB-2ER

Autonomie 

Dotée d’un cadran solaire, cette montre Casio bénéficie, en théorie, d’une autonomie… illimitée. Evidemment, la batterie, non remplaçable a priori, finira par s’user après quelques années mais le dispositif a ses avantages : pour utiliser la PRG-600YB-2ER lors d’une randonnée aux long cours, pas besoin de se soucier d’une batterie externe, de piles de rechange… En 15 minutes sous le Soleil, la montre est rechargée selon Casio. Et pour l’avoir expérimenté lors de 3 premières journées de randonnée dans la grisaille préautomnale de l’Auvergne, une exposition modérée dans des conditions de luminosité moyenne suffisent amplement à l’alimenter. Un vrai plus.

Étanchéité, solidité

Plongée dans un ruisseau, validée sous un robinet, comme sous les quelques averses qui ont rythmé notre randonnée auvergnate, cette Casio Pro Trek PRG-600YB-2ER est parfaitement étanche. Et sur le plan de la robustesse, rien à dire : l’écran minéral n’est pas sensible aux éclats, ni aux griffures tandis que le boîtier en résine, doublé à l’arrière d’une coque en métal, inspire confiance.

CORONAVIRUS

La résolution du Coronavirus est l’affaire de TOUS.

Ne partez pas en montagne sauf raison impérative afin d’aider les professionnels de santé et de permettre aux différents services hospitaliers (urgence,  réanimation, etc..) d’être totalement disponibles pour traiter les personnes atteintes du COVID-19. Restez chez vous !

Plus d’infos sur le Coronavirus.

 

Précision des instruments de la Casio PRG-600YB-2ER

Altimètre-baromètre 

L’alti-baromètre donne satisfaction et sera utile pour des fans de montagne qui utilisent les cotes pour se repérer sur une carte. Son principe est simple : en mesurant les variations de la pression atmosphérique, la montre estime la variation d’altitude, précisée sur l’écran numérique, mais également grâce à la trotteuse. En matière d’historique, la Casio Pro Trek PRG-600YB-2ER mémorise jusqu’à 40 blocs d’informations relatifs à l’altitude : chaque bloc de données comporte l’altitude mesurée ainsi que la la date et l’heure d’enregistrement. Enfin, une fonction “cumul des altitudes” additionne tous les mètres parcourus en montée, ce qui permet de déterminer le dénivelé total d’une randonnée. Evidemment, comme souvent sur des montres non dotées d’un GPS, il faut étalonner régulièrement l’altitude de référence (par exemple quand vous passez dans un village, quand vous atteignez un sommet référencé, quand vous croisez un panneau indicateur) pour que la montre puisse se baser sur des données fiables.

Casio Pro Trek PRG-600YB-2ER

 

Thermomètre

Pas de miracle ! Comme avec la grande majorité des montres, le thermomètre affiche régulièrement des données peu précises, faussées par la chaleur dégagée par le poignet. Seul le port de la montre par dessus une tenue “isolante” permet au thermomètre d’afficher des températures correspondant à la réalité.

Compas / boussole

Pour sa part, le compas a toujours répondu présent, y compris dans des forêts relativement denses : la montre indique, très simplement, dans son axe, le nord magnétique. Il reste toutefois conseillé de l’étalonner de temps en temps.

Fonction “météo”

Si elle ne propose pas de fonction type alerte météo, la Casio Pro Trek PRG-600YB-2ER anticipe les variations climatiques. En effet, l’écran numérique affiche un petit graphique répertoriant les différents relevés barométriques : si la pression est à la hausse, le climat est en passe de s’améliorer, tandis qu’une baisse continue sur les dernières heures indique une détérioration plausible des conditions météorologiques.

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 75%
    Fonctions - 75%
  • 80%
    Ergonomie - 80%
  • 100%
    Autonomie - 100%
  • %
    Navigation - %
69%

Mon avis

Bien finie, solide et pratique, la Casio Casio Pro Trek PRG-600YB-2ER est une alliée utile en randonnée grâce à ses fonctionnalités et à sa grande endurance. Jolie, plutôt élégante, elle ne dépareillera pas à votre poignet en ville sans pour autant rivaliser, sur le plan esthétique, avec les modèles les plus prestigieux du marché. L’absence de GPS (fonction track back, navigation, cartographie) et de fonctionnalités sportives en font un modèle strictement dédié à la randonnée ou… à la ville. 

Minacz
A propos de l'auteur

I-trekkeur depuis 2015, la randonnée est une passion qui occupe la plupart de mes vacances avec, pour point d'orgue, un sacré trek en Laponie suédoise, le long du Padjelantaleden. En 2019, cap sur l'Auvergne et le GR des Volcans et, certainement, sur les causses du Quercy. En 2020, cap sur l'étranger... :-)...



Sending
Your rating:

La vidéo du Moment : Traversée du Massif Central à Pied