Test raquettes MSR Lightning Ascent

Après la très récente publication du test, sur I-trekkings, des MSR Revo Ascent, voici celui de leur challenger le plus direct, les MSR Lightning Ascent. Présentées par la marque comme tout aussi efficaces sur les terrains difficiles, elles atteindraient le pinacle du temple de l'ultra-léger ! Alors promesse tenue ?


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Raquettes à neige
  • Composition : Châssis : Aluminium 7000 Tamis : Nylon enduit de polyuréthane
  • Description : Raquettes à neige alpines de 56 cm X 20 cm (22i, modèle testé), existe en 64 cm X 20 cm (25i), 76 cm x 20 cm (30i). Fixations tout-terrain en deux parties PosiLock, acceptent tous types de chaussures (Pointure : 35.5 à 49.5). Accroche tout le long du périmètre de la raquette ExoTract et deux crampons sous le pied. Les raquettes possèdent un pied gauche et un pied droit Cales de montée : Ergo Televators
  • Saisonnalité: 2 saisons
  • Poids (donnée fabricant): 1730 g la paire
  • Poids (produit pesé par le testeur): nc
  • Couleurs: Gris-vert, pointes rouges
  • Garantie: Légale (2 ans en France)
  • Entretien: nc
  • Prix: 299 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Massif du Jura, quelques sorties sur plateaux mais pour l'essentiel en terrain alpin avec de forts dénivelés (+700 à +1100m)
  • Activités: Raquettes à neige
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 9 jours
  • Conditions météorologiques: Conditions de neige très variées; d'un mètre vingt de poudreuse à une neige très croûtée en passant par des neiges très collantes.

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: nc
  • Produit recyclé: Oui
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: Oui
  • Récupération par le fabricant: Oui

Première impressions sur les raquettes MSR Lightning Ascent.

Les raquettes MSR me sont plutôt familières. Je randonne, avec énormément de satisfaction, avec une paire de MSR Evo ascent depuis près d’une dizaine d’année. Leur système d’attache simple et facile à mettre en place avec des gants, leur accroche irréprochable dans les pires pentes et leur légèreté (1840gr.) en ont fait des compagnons de randonnées sur d’innombrables courses. C’est donc avec beaucoup d’impatience que j’attendais de tester des raquettes redessinées et affichant près de 100gr. de moins sur la balance. Le  design de ces nouvelles MSR Lightning Ascent est original, les indentations d’accroche sont positionnées sur le cadre métallique. Le coloris est sobre (gris-vert) et seules se détachent les deux pointes avant, rouges. Habitué au système MSR, la prise en main m’est facile. Je retrouve le même système à 4 sangles souples (3 sur le devant et une à l’arrière). En l’absence de grand froid cette année, difficile de voir si le durcissement parfois un peu gênant des sangles sous -5°C a été résolu, mais le défaut n’était en rien rédhibitoire. La nouveauté dans la prise en main vient de la latéralisation des raquettes. Un pied droit, un pied gauche; l’indication est discrètement apposée à l’avant de la semelle. Le système est conçu pour accepter tout type de chaussure. Je précise que je les teste avec des Asolo Granit, un modèle typé haute-route, très rigide et cramponable. Le ressenti du serrage des sangles, de la tenue du pied, … est sans doute très différent avec des chaussures plus souples.

Les MSR Lightning Ascent sur le terrain.

A la marche, peu de différences avec l’ancien modèle. Le déroulé est toujours aussi naturel, agréable. Le bruit n’apparaît que sur neige dure, un léger cliquetis métallique. La différence de poids ajoute bien une sensation de légèreté, sans être révolutionnaire non plus. Plus important est l’absence de « bottage ». Quelques soient les conditions de neige, jamais je n’ai eu à subir ce pénible phénomène.

 

L’accroche dans les montées comme dans les descentes est toujours irréprochable. La cale de montée est plus facile à mettre et surtout à retirer que sur les Evo. Si facile à retirer que j’en suis venu à avoir une inquiétude sur sa capacité à rester en place. Inquiétude complètement infondée puisqu’à aucun moment le test de terrain ne la prendra en défaut. Cette cale, barre métallique assez fine, pourrait s’avérer inconfortable à la longue avec des chaussures moins rigides que les miennes. Il faudra de toute façon veiller à un positionnement bien central au talon. C’est en dévers que la qualité d’une raquette se mesure. Car c’est bien l’exercice le plus inconfortable. Tenue du pied, accroche du terrain, l’efficacité de la raquette est ici gage de sécurité pour ne pas dévisser dans la pente. Le comportement des MSR Lightning ne déçoit pas. Et si l’exercice dans les fortes pentes reste peu agréable, à aucun moment je ne me suis senti en danger, y compris sur des neiges croûtées voire verglacées.

Avec plus d’1,2m de poudreuse sur une sortie, nul besoin de dire que les conditions se prêtaient à tester la portance. Je fais le choix, très personnel, d’utiliser le modèle en 22i, théoriquement un peu juste pour mon poids mais m’offrant une plus grande manœuvrabilité sur les pentes forestières que j’affectionne. Conséquence, les rallonges proposées par MSR (taille : 13 cm, poids : 200 g la paire) deviennent vite indispensable. Leur installation s’avère moins aisée que sur les Evo et leur conception, assez fine, fait craindre pour leur durabilité. Sur plat et en montée, elles apportent immédiatement un gain de portance. Mais en descente la rallonge provoque l’enfournement de l’avant et une perte d’accroche.

L’allègement des matériaux provoque bien sûr un questionnement sur la durabilité de ces raquettes. Si la fragilité du tamis des premiers exemplaires décrite par quelques internautes semble bien du passé, et bien que je n’ai eu à regretter aucune détérioration durant le test, je constate encore la finesse des pointes avant et crains une rencontre avec un rocher …

  • 90%
    Qualité de fabrication - 90%
  • 90%
    Ergonomie - 90%
  • 100%
    Accroche - 100%
  • 90%
    Maintien du pied - 90%
  • 100%
    Poids - 100%
94%

Mon avis

Débourser une telle somme pour des raquettes est, à priori, le fait de pratiquants réguliers, amoureux de terrains alpins difficile. Nul doute que ces MSR Lightning Ascent sauront séduire ceux en recherche de matériel ultra-léger sans remettre en cause la portance ou la qualité d’accroche. Reste que la légèreté à un prix: une finesse de certains matériaux qui imposeront d’être soigneux.

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Accroche
  • Pas d’accumulation sous le tamis
  • Légèreté
  • Confort
  • Facilité de fixation
Points faibles
  • Prix
  • Possible fragilité à vérifier dans le temps


fou de trek
A propos de l'auteur

Mammifère omnivore, pogonotrope et dromomane....



15 − quatre =

Sending
Your rating: