Informations pratiques

Destination : Mauritanie » Afrique | Montagne : Sahara | Activité : Méharée  | 


Informations pratiques - Carnet de voyage de la première méharée entre Chinguetti et le Banc d'Arguin
Posté le :


Curieusement, la partie occidentale de la Mauritanie est négligée par les voyageurs. Pourtant, entre l’Adrar et l’Atlantique le nomadisme se perpétue. Comme un blanc sur les cartes, ce « ventre mou » mauritanien est un vertige, un appel à vérifier que le blanc est blanc. Spectaculaire à son début dans l’Adrar et à sa conclusion sur le Banc d’Arguin, le coeur du voyage est une traversée d’espaces monochromes où la veille ressemble au lendemain. Il s’adresse donc à des voyageurs épris d’immensité, qui aiment à entendre crisser le pas du chameau.

Cette expédition se déroule en trois temps : Premier temps, de Chinguetti pour plonger dans l’Erg Warane. Puis traversée des grands oueds et des palmeraies de l’Adrar jusqu’aux dunes blanches de l’Erg Amatlich. Deuxième temps, la longue et plate étendue qui sépare ce massif de l’Atlantique. Un océan de sable qui disparaît dans l’océan liquide. Enfin, troisième temps, arrivée sur le bord de la Baie de Saint Jean jusqu’à sa pointe sud-ouest.

ETAPES ET HORAIRES DE MARCHE

6 h à 8 h de méharée effective par jour. Une pause pour le déjeuner et la sieste sont prévues à midi. Les étapes sont irrégulières, liées à la présence ou à l’absence d’eau, de pâturage d’ombre.

DEROULEMENT D’UNE JOURNEE

Le rythme sera en général le suivant : réveil au lever du jour. Au moment du petit déjeuner, chaque participant apporte son sac de voyage et son matelas afin que les chameliers puissent sans tarder répartir les charges et bâter les animaux. Départ environ 1h 30 après le lever, et marche jusqu’à 12 h ou 13 h suivant les étapes. Il est d’usage de laisser les chameaux s’échauffer avant de monter. Ensuite, au choix de chacun, vous pouvez alterner marche et monte. Après le déjeuner : 3h de marche, suivant les étapes. Arrivée en fin de journée au bivouac, ce qui laisse libre le début de soirée avant le repas et la veillée.

EN MEHAREE

Cette traversée est une méharée car les distances à parcourir sont importantes. Dans certaines parties des ergs (Warane et Amatlich), il n’est pas possible de monter. Par
contre, les grandes étendues qui séparent l’Adrar du Banc d’Arguin se font à dos de dromadaire.

ENGAGEMENT

Le voyageur doit avoir pleine conscience de l’engagement physique et moral que demande une telle traversée. Choix de l’itinéraire par le guide (il lui appartiendra de décider de l’itinéraire, selon les pâturages), grandes distances à franchir, rareté des points d’eau et, sans doute, du fourrage pour les animaux, isolement complet, doivent être consciemment
acceptés. De l’équipe entière dépend la bonne réussite de ce voyage exceptionnel.

FORMALITES

Passeport en cours de validité et valable 6 mois après la fin du séjour en Mauritanie.
Visa obligatoire: renseignements auprès des consulats respectifs.

SANTE

Etre en parfaite santé est impératif car il est difficile d’obtenir des secours pour une évacuation d’extrême urgence : les centres de soin sont très souvent éloignés.

Vaccinations : être à jour de ses vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la polio. Les vaccins contre les hépatites A et B, ainsi que la fièvre typhoïde sont recommandés. La vaccination contre la fièvre jaune est demandée aux voyageurs en provenance d’une zone infestée et pour ceux qui séjournent en Mauritanie plus de 15 jours.

OBJETS PREHISTORIQUES

Il est INTERDIT de ramasser et d’emporter les outils ou ustensiles de pierre et de métal (pointes de flèches, bifaces, racloirs, meules, etc.). Toute personne prise en flagrant délit engagerait sa seule responsabilité.

UN PEU D’ECOLOGIE

L’équilibre écologique des régions désertiques est précaire et la dégradation des ordures est quasi nulle. Chaque visiteur est responsable de la propreté et de l’état des sites qu’il traverse et où il bivouaque. Ainsi faut-il s’appliquer à laisser le paysage aussi vierge que l’on a eu le plaisir de le découvrir. Nous ne sommes pas habituer à gérer nos propres déchets mais il faut bien ici le faire. Chacun doit donc se munir d’un briquet ou d’une boîte d’allumettes pour brûler papier toilette, lingettes (vérifiez qu’il soit bien consumé car
ce n’est pas toujours facile).

Les autres déchets ne doivent pas mélanger le biodégradable et le reste. Les reliefs de cuisine profiteront toujours à quelques chèvres, insectes ou petits mammifères. Les autres déchets doivent être brûlés, avec un peu de bois, puis il faut récupérer le métal, le verre et l’aluminium, les stocker et les rapporter en ville. L’expérience montre que l’on ne peut pas confier cette tâche, et qu’il faut absolument s’en charger soimême. Piles et briquets doivent absolument être rapportés en France. Merci de proscrire les aérosols.

ALCOOL

TRES IMPORTANT : l’importation d’alcool sur le territoire de la République Islamique de Mauritanie est absolument interdite. Toute infraction à la loi peut avoir de graves conséquences.


Cette méharée a été réalisée avec Hommes et Montagnes, spécialiste du Tourisme d’Aventure et des Explorations dans les déserts, les montagnes du monde et le Grand Nord.

5 × 3 =