M’Goun, un colosse placide

Destination : Afrique » Maroc | Montagne : Haut-Atlas | Activité : Randonnée  | 

Au centre du Maroc, le Haut Atlas Central héberge des sommets majestueux, entre versants pelés et crêtes panoramiques. Traversée nord-sud de 7 jours jusqu’au Mont M’Goun, à 4068 mètres, pour une ascension progressive et contemplative. « Camp de base » de cette aventure, la foisonnante Marrakech, cité impériale métissée, réserve une découverte sensorielle, entre jardins et souks colorés.


Carnet : M’Goun, un colosse placide

Rescapés du torrent

Depuis Marrakech, un véhicule organise notre transfert vers le massif du M’Goun, via Azilal. Un long trajet, bravant les orages et la boue, dans la vallée des Aït Bouguemez, nous conduit au village d’Aït Saïd, à 1950 mètres. Sans perdre de temps, notre nouvelle équipe de muletiers répartit stratégiquement les vivres, sous un gigantesque arc-en ciel.

En amont du village, nous sommes supposés traverser la rivière sur un pont de bois et de terre qui, sous les pas du premier randonneur du groupe, s’effondre avec fracas. Chacun bondit en arrière ; personne n’est emporté… Mais notre progression est compromise. Le torrent gronde, salit par la terre qu’il charrie ; les habitants regardent avec effroi la crue. Plus tard, les bergers rentreront, depuis l’autre rive, à la frontale, sur des planches installées à la hâte.

Pas de risques inutiles à prendre : alors que nous devions bivouaquer près des bergeries Azibs N’Ikkis, 500 mètres plus haut, nous camperons sur le terrain de foot d’Aït Saïd. La vie du village a déjà repris son cours : les familles font cuire la soupe dans la pénombre. Et le souffle des chèvres, mêlé à la poussière, s’élève en fumée.


Randonnée et ascension réalisée avec Sur les Hauteurs, spécialiste des voyages sportifs à travers les Pyrénées et sur les plus belles montagnes du monde.

A propos de l'auteur

Journaliste & photographe de voyage depuis 2001, j'aime partir à l'aventure "à pied, à cheval, en voiture" comme qui dirait... Mes zones de prédilection ? L'Amérique du sud, l'Asie Centrale et, en général, tous ces endroits de "wilderness" que je parcours avec un émerve...



http://www.celinebarrere.com/

douze + sept =