Montée au refuge du Toubkal

Destination : Maroc » Afrique | Montagne : Haut-Atlas | Activité : Ski de Randonnée & Splitboard  | 


Montée au refuge du Toubkal - Ski de randonnée dans le Haut Atlas
Posté le :


0
(0)

Samedi 24 février : Montée au refuge Toubkal (3 207 m) depuis Imlil (1 650 m)

Nous nous sentons tellement en vacances qu’il n’est pas facile de se lever. De plus l’hotel vit au rythme du village, personne n’est pressé. Du coup le départ se fait à 10h seulement.

SOLDES D'HIVER !

Il y a d’excellentes occasions de faire de bonnes affaires voire même de très bonnes affaires pendant cette période de soldes. Afin de ne pas céder aux tentations déraisonnables des soldes, voici quelques règles à suivre pour acheter responsable :

  • Acheter des produits et vêtements dont vous avez besoin
  • Acheter des produits et des vêtements qui durent
  • Préférer les marques qui s’engagent pour l’environnement
  • Préférer les produits et les vêtements qui favorisent les circuits courts de production (made in France, made in Europe)

Voici quelques offres de nos partenaires :

Nous avons renoncé au portage de nos sacs par les mules malgré la foule de marocains qui proposent leurs services sur la route qui monte à Aremd. Pourtant c’est vrai que nos sacs sont énormes. Aves les skis, leur poids dépasse allègrement les 20 Kgs. Petite pause chez Omar le rouge prendre un thé mais c’est surtout pour le moral car on sait qu’il y a encore long: 1500 m de dénivellé et 15 Kms à pied. Mais Greg nous a donné un 1er but: la pause à Chamarouch où nous devrions chausser les skis. Malheureusement, cela ne sera finalement possible qu’un peu plus haut. Dur pour le moral… 400 m plus haut, je suis dans un état d’épuisement très avancé. Greg m’annonce qu’il reste 500 m de dénivellé. Pas possible, je n’y arriverais pas. Dur, dur, très dur de mettre encore un pied devant l’autre et encore déchausser par endroits. Arrivés juste sous le refuge, à écouter l’altimètre, il reste encore 200 m à monter. Là je crise, j’en suis presque à rester bivouaquer là. Mais voilà, le refuge apparait, l’altimètre à mentit. Je le maudis 10 fois et bénit le ciel d’être enfin arrivée. Quand même, on a voulu faire les courageux mais tout le monde est arrivé à bout de forces. Avec un tel sac et un portage des skis sur 800 m, on aurait bien mieux fait de prendre la mule jusqu’à Chamarouch.

Il n’y a pas encore foule au refuge. Quelques anglais, des espagnols et des guides marocains, tous très gentils. Le refuge est confortable, il y a même du feu dans la cheminée de la salle commune.

Voilà finie cette première journée pour le moins sportive. Je m’en souviendrais de ce portage! Mais la neige est là, les pressions annoncent le beau temps, finit le temps des souffrances et bonjour le plaisir du ski!!!

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

natbl
A propos de l'auteur

       Nathalie, vétérinaire en Haute Garonne et fan de montagne et de grands espaces. Picarde d'origine, j'ai émigré en 2004 vers des horizons plus ensoleillés et vallonés. J'ai maintenant le loisir de partir m'évader dans les pyrénées quand le coeur m'en...



http://vetonat.blog4ever.com/

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La vidéo du Moment : Le Cerro Chirripó, Costa Rica

Share via
Copy link