Saint-Pierre de Chartreuse – Sappey

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes ; Chartreuse | Activité : Randonnée  | 


Jour 3 de ma randonnée sur le Tour de Chartreuse entre Saint-Pierre de Chartreuse et le Sappey.
Posté le :


Carnet : Tour de la Chartreuse

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

GPX SANS NOM   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Télécharger la "" (Téléchargement :27 fois)
  • 21,2 kms
  • D+ 1290
  • D- 1110
  • 6h30

Au réveil, le ciel couvert n’est pas très engageant. Sommets et forêts semblent avoir perdu leurs couleurs si ce n’est quelques tâches éparses de feuillages dorés. Après avoir longé les installations de loisirs de Saint Pierre le chemin s’enfonce dans la forêt.

À nouveau, une piste complètement défoncée et boueuse s’ouvre devant nous, heureusement évitable par une trace parallèle entre les arbres. Après avoir traversé plusieurs hameaux aux maisons caractéristiques l’itinéraire emprunte une piste forestière qui ne s’embarrasse pas de virages et remonte droit dans la pente. La vue se dégage sur le sommet de Chamechaude, point culminant de la Chartreuse. Une couronne rocheuse surmonte un cône aux pentes vertigineuses striées de couloirs d’éboulis. Quand le terrain se redresse la piste cède la place à un chemin bien tracé qui escalade la forêt de Charmant Som par une multitude de lacets. La marche régulière est plaisante et nous gagnons rapidement de l’altitude. Peu à peu la vue se dégage vers les sommets enneigés de Belledonne, le Vercors et la citadelle caractéristique du Mont Aiguille ainsi que les pyramides de l’Obiou et du Grand Ferrand. Les fonds de vallée sont tapissés de brumes et de nuages bas. Le sentier rejoint la base des contreforts rocheux de Charmant Som au niveau d’un collet qui laisse découvrir de chatoyantes couleurs automnales.

Le sentier traverse ensuite un système de dalles en profitant au mieux des vires striant ce lapiaz incliné. Des herbes dorées se mêlent à la pierre.

Cette longue montée ne nous ayant pas émoussé nous décidons de bifurquer vers le sommet et abandonnons momentanément le GR. Un chemin sinueux dans l’alpage mène sur la cime entouré d’un petit lapiaz déchiqueté et crevassé. Nous profitons seuls du sommet et de la vue à 360° sur les massifs du Dauphiné et de la Savoie jusqu’au Mont Blanc. Vers le nord émergent les premiers vallonnements du Jura perçant les bancs de brume et, vers l’est, l’itinéraire de la veille se découvre avec le monastère de la grande Chartreuse enfoui au creux de sa vallée.

Les vastes alpages situés près de la bergerie sont un lieu agréable pour la pause méridienne. Le GR poursuit ensuite sur les crêtes du Mont Fromage par une succession de montées et descentes parfois soutenues et offre régulièrement des aperçus sur les vallées et l’urbanisation dense de Grenoble. À proximité du Pinéa le cheminement bifurque en pleine pente pour rejoindre une crête dominant le col de Porte qui s’atteint par une large piste forestière puis une route goudronnée. Il ne reste plus, ensuite, qu’à se laisser glisser dans la futaie pour rejoindre le Sappey. Quelques gouttes d’eau à la sortie de la forêt nous laissent craindre de terminer la randonnée sous l’averse mais l’alerte sera brève et sans conséquence.

Jean Pierre
A propos de l'auteur

La randonnée est pour moi une source de découverte inépuisable. Amoureux de la montagne depuis de nombreuses années j'ai toujours autant de bonheur à parcourir les sentiers et à partir marcher aussi bien pour une journée que pour de longues itinérances. Mon départ à la retraite m'a offert le loisir de traverser les Pyrénées par la HRP...



http://mjpgouret.free.fr

un × 2 =