Tour de la Chartreuse en trail

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Chartreuse | Activité : Trail Vélo & VTT  | 
Nombre de jours : 3 jours | Dificulté : 5 | Dénivelé : +7520 m/-7520 m | Type d'itinéraire : Boucle | 
Ecosystème : Montagne | Hébergement : Camping
Meilleures Périodes : Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre, et Octobre
Le tour de la Chartreuse en trail en 3 jours avec nuit en camping. 7520 m de dénivelé positif et négatif. Récit et trace GPS...
Posté le :


Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Trace GPS Tour de la Chartreuse en trail   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Trace GPS Tour de la Chartreuse en trail

Télécharger la "Trace GPS Tour de la Chartreuse en trail" (Téléchargement :26 fois)
5
(4)

Voici le récit et la trace gps de mon tour de la Chartreuse en trail en 3 jours. Nous voulions au départ retourner défier les Bauges cette année mais cette fois ça n’est pas notre forme physique qui nous a joué des tours mais tout simplement la météo … Pour faire simple le mois de Mai 2019 a été bien pourri et la neige a joué les prolongations sur les sommets. Tant pis on verra l’année prochaine … Peut être que cette fois ci ça sera la bonne !

Nous décidons donc de nous réorganiser rapidement.  On jette un coup d’œil sur un massif voisin que j’ai la chance de voir tous les jours depuis ma terrasse : La Chartreuse.

La chance est avec nous car le week end de l’Ascension s’annonce magnifique et stable ce qui n’est pas arrivé depuis des semaines … Il restera forcément un peu de neige mais comme le but n’est pas forcement de tutoyer les sommets ça devrait le faire. Histoire de penser un peu à l’environnement tout le périple se fera sans moyen motorisé.

Journée 1 : De Chambéry à St Pierre de Chartreuse

A Vélo :   + 1000 m  20 km

A pied :  + 1862 m / – 2104 m  32 km

Départ de la maison à vélo pour le col du Granier.

Nous montons tranquillement au col histoire de dérouiller un peu les jambes avant la « petite » balade qui nous attend. On cache les vélos dans les bois et on croise les doigts pour qu’ils soient là dans 3 jours à notre retour…

C’est parti pour une bonne journée, nous commençons par le Mont Joigny puis la pointe de la Gorgeat,  nous montons tranquillement en marchant et trottinons sur les portions de plats et de descente.

Le corps a un peu de mal à se réveiller. C’est en petite forme que nous mangeons notre sandwich un peu après le col des Fontanettes. Heureusement le temps est radieux et nous passons la petite station des Déserts sous un soleil salvateur. Nous amorçons la longue descente en suivant le GR9 jusqu’au lit du Guiers Vif.

Là, commence la longue remontée en direction du col de Bonivant soit un peu plus de 1000 m de D+ au programme. Nous suivons toujours le GR qui passe par les Allières et la Grange Jacquet. Le début de la combe des Eparres n’est pas vraiment joli, de gros éboulement entour la large piste sur laquelle nous montons.

Peu de temps avant de sortir de la forêt nous rencontrons la neige, un randonneur nous prévient : « Jusqu’à Bonivant la neige ! » Ok ok on va faire avec ne t’inquiète pas 😉 Il reste une couche de neige impressionnante (plus d’1 m par endroit sur le chemin). Nous sortons enfin du bois et arrivons sur le magnifique plateau du Habert de Bonivant ! C’est beauuuuu !!!

Malheureusement l’heure avance et nous n’avons pas trop le temps de nous attarder. En effet avec notre réservation tardive nous n’avons pas trouvé de chambre à St Pierre de Chartreuse ( il y avait un événement trail …) , nous avons trouvé une tente tout confort au camping à la Martinière, encore 2 km de bonus pour finir la journée. C’est donc après une très longue descente, un ravitaillement express à St Pierre que nous arrivons fatigué mais content dans notre palace pour la nuit !

Journée 2 : Charmant Son et Dent de Crolles

 + 2948 m / – 2948 m  36 km

N’ayant pu trouver de places au refuge de la Scia, la nuit suivante se fera toujours au camping mais cette fois ci dans une tente plus luxueuse … ! Au programme de la journée c’est une grande boucle qui commence par le Charmant Son et doit se finir par la Dent de Crolles.

Nous sommes rejoints pour la première ascension de la journée et nous filons rapidement en direction du Charmant Son pour nos 1000 premiers mètres de dénivelés.

Nous découvrons le plateau qui est tout simplement magnifique sous le soleil avec au loin le massif de Belledonne et au premier plan tout le programme de la journée .

Nous passons par l’observatoire d’Orgeval puis redescente au lieu-dit « les Cottaves ».

Puis direction le Col de Porte par une piste 4*4 sans grand intérêt. Il est midi quand nous arrivons au col nous décidons donc de nous arrêter pour refaire le plein d’énergie car nous ne le savons pas encore mais une très longue après-midi nous attend …

L’idée était de prendre direction Chamechaude et de bifurquer en direction du Habert du même nom. Mais « dans l’élan » nous décidons de faire le sommet ! Quand on aime on ne compte pas (…mais des fois il faudrait !)

 

Bref, encore une vue magnifique au programme. Vu le petit supplément nous ne nous attardons pas trop et retournons récupérer le GR9 qui nous fera passer par le col de l’Emeindras, le Col de Faita et pour terminer le Col du Coq où nous arrivons un peu avant 17 h .

Vu que la journée n’est pas tout à fait finie (…) nous improvisons un gros goûter à base de Sandwichs et c’est souriants que nous partons pour notre dernier sommet : la Dent de Crolles par le pas de l’Oeille . Toute la première partie passe assez rapidement mais dès qu’on arrive dans la partie un peu plus technique le sommet semble s’éloigner à chaque pas … Le Pas est « ouvert » mais il subsiste un névé énorme qui laisse supposer que quelques semaines auparavant l’accès était encore fermé.

Toujours une vue magnifique où Belledonne se marie majestueusement avec le plateau de la dent Crolles qui s’étend sous nos pieds . C’est beau mais c’est pas  fini …

 

Il nous faut retourner au camping de La Martinière soit un programme de fin journée qui après un 2e passage par le col des Ayes , une remontée au Habert de Pravouta se terminera par une très très longue descente jusqu’à St Hugues avant une toute petite remontée terriblement cassante pour arriver au camping. Grosse journée bien remplie qui s’est terminée devant un bon petit plat au restaurant.

Journée 3 : Les Hauts de Chartreuse

 + 2002 m / – 1754 m  33 km (sans la descente à vélo)

Déjà la dernière journée de notre périple . Malgré deux jours bien denses, nous sommes en forme au départ de ce 3e jour . Après avoir fait le plein de nourriture et petit déjeuner à St Pierre de Chartreuse nous partons en direction du col de Maupasset. Toute cette première partie en sous-bois emprunte une partie du KV de la station de Trail . Bien que ça ne soit pas la partie la plus belle, nous restons au frais et c’est l’essentiel vu le soleil qui tape déjà bien fort en ce début de matinée. Entre le col de Maupasset et le col de la Saulce, le sentier en balcon est splendide. Nous courrons sans trop d’effort dans un décor idyllique. Nous pénétrons sur les hauts plateaux par le col de Bellefond . Toute la face Nord est encore bien en neige mais à pied ça passe. Nous croisons un groupe de plusieurs familles avec des enfants en bas âge qui ne sont pas vraiment rassurés . Un des pères traîne un sac type « Monowalker » ( c’est une armature avec une roue qui permet de tirer le sac plutôt que de le porter sur le dos) autant dire que dans la neige c’était galère assurée …

Nous dévalons tout le plateau jusqu’à l’Alpettaz, cette très longue portion fut parsemée dans sa première partie d’une impressionnante quantité d’arbres broyés par la neige. Celle-ci étant présente dans tout le plateau et en quantité encore bien épaisse en sous-bois.

Puis toujours avec le GR9 comme ligne directrice nous avons continué en direction du Pré de Pratcel puis le pas de l’Echelle. L’eau commença à manquer un peu, après une recherche infructueuse de la Source de la Vieille on se rabattit sur de la neige, mais finalement peu de temps après nous pûmes faire le plein à la Cabane de l’Alpette.

Nous commençons  à apercevoir la fin de notre périple mais histoire de finir en beauté nous prenons la direction du Granier.

Toute la partie juqu’à Fontaine Neuve se passe plutôt rapidement mais encore une fois la neige nous ralentie quand même pas mal jusqu’au sommet. Les nuages se sont rassemblés juste au dessus de nos têtes, rien de bien méchant puisqu’ils nous laissent quand même une vue des Bauges, de Chambéry et de toute la combe de Savoie !!

Une pomme et ça repart (version végétarienne d’une certaine pub …) Pour éviter de redescendre au col de l’Alpette, nous avions repéré une descente par Tencovaz, nous galérons un peu à la trouver. Après quelques doutes sur les premiers 100 m nous amorçons la raide et longue descente jusqu’à Tencovaz. Pour finir une petite remontée sur la route pour retrouver avec soulagement nos vélos toujours enlacés avec le même arbre.

Puis c’est la redescente salvatrice à vélo jusqu’à Chambéry.

Ces 3 jours furent variés, beaux, longs (…) mais une belle découverte en immersion à deux pas de la maison !

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 4

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

auriandig
A propos de l'auteur

C'est toujours difficile de se présenter... Grand brun, yeux bleux... Bon ok moyen brun futur chauve ça me correspond mieux !!! ^^ Sinon je pratique pas mal de sport en général. Course à pied, rando, vtt... Et surtout une passion pôur les randonnées au long cours depuis 2007 avec une première expérience autour du Mont Blanc. Depuis j'ai ...



http://www.viaterra.fr

La vidéo du Moment : Traversée du Massif Central à Pied