Traversée Sud du massif de Belledonne

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes ; Belledonne | Activité : Randonnée  | 
Nombre de jours : 6 jours | Dificulté : 3 | Dénivelé : +3 781 m/-4 728 m | Type d'itinéraire : Ligne | 
Ecosystème : Forêt et Montagne | Hébergement : Bivouac, Cabane, et Refuge
Meilleures Périodes : Juillet, Août, et Septembre
Traversée sud du massif de Belledonne : 6 jours de marche essentiellement sur le GR738 avec l'objectif de mieux connaître Belledonne.
Posté le :


Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Trace GPS Traversée sud du massif de Belledonne   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Trace GPS Traversée sud du massif de Belledonne

Télécharger la "Trace GPS Traversée sud du massif de Belledonne" (Téléchargement :40 fois)

Cette traversée itinérante dans le Sud du massif de Belledonne a été organisée début juillet 2018 avec le Comité de l’Isère des Clubs Alpins dans le cadre du programme “Que la montagne est belle” et encadrée par 2 accompagnateurs en montagne d’Alpes Ecotourisme et 2 bénévoles.

A cette occasion, les participants ont pu découvrir et mieux connaître les richesses du territoire de Belledonne, de son milieu naturel, ses fragilités ainsi que les activités qui peuvent intéresser ou impacter les pratiques touristiques de montagne.

Au fil des jours, nous avons en effet rencontré des spécialistes, scientifiques, membres d’associations, professionnels de la montagne et acteurs du territoire qui leur ont apporté leurs témoignages, connaissances et vécus sur de nombreuses thématiques : faune, flore, milieux naturels, espaces protégés, climat, pastoralisme, travail en refuge, réchauffement climatique,…

La traversée Sud du massif de Belledonne nous mène de Chamrousse à Fond de France en suivant principalement le nouveau GR738 balisé récemment et traversant l’ensemble du massif. Les étapes réalisées sont parfois courtes afin de laisser suffisamment de temps aux échanges entre les participants et les intervenants.

  • Etape 1 : De Chamrousse au refuge de la Pra
  • Etape 2 : Du refuge de la Pra au refuge Jean Collet
  • Etape 3 : Du refuge Jean Collet à Orionde
  • Etape 4 : D’Orionde au refuge des 7 Laux
  • Etape 5 : Du refuge des 7 Laux au refuge de Combe Madame
  • Etape 6 : Du refuge de Combe Madame à Fond de France

Voici le récit de cette aventure.

Etape 1 – De Chamrousse au Refuge de la Pra

 + 900 m / – 400 m  11 km

RDV était donné à l’ensemble du groupe à la gare routière de Grenoble. Nous embarquons donc en bus Transisère pour rejoindre la station de Chamrousse au Sud du massif de Belledonne. A Uriage, nous sommes rejoins par Benjamin et Julie de l’association botanique Gentiana.

Arrivé à Chamrousse, le bus nous dépose à Roche Béranger et l’on se rend sur notre point de départ au télésiège de Bachat Bouloud où nous retrouvons Pierre-Cédric de l’association Frapna (association de protection de l’environnement) qui nous fait découvrir les richesses des milieux humides.

Nous montons pour le magnifique lac Achard (en zone natura 2000 et site classé), en quittant vite les pistes et les remontées mécaniques pour un sentier au milieu des pins et des rhododendrons en fleurs. On a la chance d’apercevoir un chevreuil qui détale. Au lac, on rencontre quelques animaux aquatiques, notamment le sympathique triton alpestre. Le lac et ses abords sont également peuplés de pins cembro et de pins à crochet, des espèces particulièrement adaptées aux rudes conditions du climat de montagne. A force de discuter, c’est déjà l’heure du pique-nique.

Nous poursuivons l’après-midi notre itinéraire cap au Nord, d’abord par une montée par les 3 cols de l’Infernet, de la Botte et de Lessine afin d’atteindre les lacs Roberts, tout en observant deci delà les fleurs et la végétation autour du sentier.

Après les lacs Roberts, on quitte définitivement la station et la vue sur les pistes caillouteuses pour s’immerger dans les sauvages montagnes de Belledonne. On poursuit par une traversée sans grand dénivelé, mais jamais plate, par quelques uns des beaux lacs qui jalonnent le massif (Belledonne compte plus de 70 lacs !) : lac Léama, lac Bernard, lac Longet, Lac Claret. A cette saison, un petit rafraîchissement dans un lac est le bienvenu.

traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu-009
traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu-012
traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu-010
traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu-020

Nous atteignons alors en fin d’après-midi le refuge de la Pra où nous passons la soirée et la nuit. Il s’agit du plus gros refuge du massif avec 74 places, les autres étant de tailles beaucoup plus modestes. A noter que le bivouac est désormais réglementé dans la zone autour du refuge (se renseigner auprès du refuge).

Fin de notre première journée bien remplie, les kilomètres se font un peu sentir dans les pattes.

Quelques photos supplémentaires des lacs :

traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu-013
traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu-015
traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu-014
traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu-016

Etape 2 – Du Refuge de la Pra au Refuge Jean Collet par le Glacier de Freydane

 + 600 m / – 800 m  8 km

Depuis le refuge de la Pra, nous rejoignons rapidement le col de la Pra, où Lucas, travaillant à l’Institut des géosciences de l’Environnement (IGE), introduit la journée sur le thème des glaciers et du climat.

Justement, notre objectif du jour est le glacier de Freydane…enfin ce qu’il en reste. Nous quittons ici le GR actuel pour passer le col de Freydane. Nous remontons par les lacs du Domenon, encore en partie gelés !

La montée finale au col se fait dans la neige, suffisamment ramollie par les températures du moment pour y faire facilement sa trace.

Le début de la descente depuis le col est rapide grâce à la neige encore bien présente ce qui permet du coup d’éviter les cailloux du pierrier.

On rejoint ensuite le lac blanc, avec une eau d’une couleur d’un bleu tendant bien vers le blanc  et quelques restes de névés.

Il reste enfin à traverser par une petite descente et remontée afin de rejoindre notre refuge du soir, Jean Collet.

sentier-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu
jean-collet-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu

La soirée se poursuit en compagnie de Thierry, chercheur en hydrologie du climat à l’IGE, autour d’une conférence plein air sur les changements climatiques.

conference-climat-jean-collet-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu
nuages-jean-collet-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu

Etape 3 – Du Refuge Jean Collet à la montagne d’Orionde

 + 600 m / – 700 m  6 km

Aujourd’hui, l’étape est courte : nous montons au col de la Mine de Fer, principale ascension de la journée et notre pause de la mi-journée, l’occasion de nouveaux échanges avec Thierry sur le climat et ces enjeux, au niveau international comme local.

montee-mine-de-fer-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu
col-mine-de-fer-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu

La descente au lac de Crop est rapide et nous profitons encore d’un joli lac encore un peu entouré de neige.

descente-lac-crop-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu
lac-crop-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu
descente-mine-de-fer-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu
gr-eau-lac-crop-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu

Ne reste plus qu’à rejoindre la montagne d’Orionde, plus exactement le habert du Jarlon autour duquel nous installons notre bivouac.


Mais il reste justement à récupérer nos affaires de bivouac : ce sont de super bénévoles qui arrivent dans la soirée avec l’ensemble du matériel et aussi de quoi manger 🙂

La météo annonçait des risques d’orages… qui finalement n’ont pas duré en Belledonne : 5 minutes! juste au moment de l’apéro.

Nous avons donc profité du habert pour nous abriter et cuisiner notre repas, l’occasion de tester un réchaud Polaris (marque Optimus, plutôt puissant et pratique pour cuisiner pour 30 personnes)

En face dans la vallée du Grésivaudan que nous dominons, l’orage tombe bien, offrant un magnifique spectacle.

Voilà un petit reportage réalisé par des journalistes de France 3 qui ont passés l’après-midi et la soirée avec nous, merci à eux de nous avoir rejoins avec leur grosse caméra !

Etape 4 – De la montagne d’Orionde au Refuge des 7 Laux

 + 1300 m / – 1050 m  14 km

Aujourd’hui, on part tôt car l’étape est plutôt longue, la nuit de bivouac a donc été courte ! (lever vers 5h30 du matin). Une belle journée s’annonce au lever du jour.

Nous descendons d’abord par la forêt au Pont de la Betta, en en profitant pour écouter les oiseaux avec les infos éclairées de 2 bénévoles de la Ligue de Protection des Oiseaux. Les bénévoles venus prêtés main forte pour le bivouac repartent alors avec le matériel, tandis que nous poursuivons notre chemin par une bonne remontée jusqu’au Pas de la Coche. Ce beau vallon est quelque peu “abîmé” par une ligne électrique mais elle devrait disparaître prochainement car devenant obsolète. Nous passons à proximité du refuge Habert d’Aiguebelle récemment reconstruit.

Au lac de la Coche, la pause midi s’impose, avec notamment de bons cakes préparés par La Vile Flatteuse, traiteur vegan grenoblois.

lac-la-coche-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu
traiteur-cake-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu

Le sentier poursuit par le GR avec une belle traversée ascendante pour atteindre le col de la Vache, offrant de beaux panoramas. Nous profitons d’un peu de réseau téléphonique pour effectuer la réservation pour le bus à la demande afin de pouvoir repartir de Fond de France à la fin de notre traversée.

La montée finale pour le col est bien enneigée mais ça passe encore une fois bien.

col-vache-neige-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu
acces-col-vache-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu
bouquetins-col-vache-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu

Depuis le col, il ne reste plus qu’à descendre sur le “plateau” des lacs des 7 Laux. Après quelques glissades dans la neige et un peu de pierrier, nous voici donc au lac du Cos.

au-col-vache-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu
descente-col-vache-7-laux-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu
lac-7-laux-groupe-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu
eau-7-laux-traversee-rando-belledonne-alpes-ecotourisme.eu.JPG

On longe ensuite le lac Cottepens (dont le niveau d’eau était bas) pour arriver au refuge des 7 Laux et partager avec les gardiens un apéro bien mérité.

Etape 5 – Du Refuge des 7 Laux au Refuge de Combe Madame

 + 350 m / – 700 m  5 km

Aujourd’hui, l’étape est courte en distance, néanmoins le terrain est un peu technique car l’itinéraire est hors sentier.

Depuis le refuge des 7 Laux, on monte au Col du Mouchillon par un itinéraire plus ou moins cairné. Nous faisons l’étape avec Sébastien qui travaille à l’IRSTEA en particulier sur l’évolution des écosystèmes de montagne en lien avec le réchauffement climatique et la préservation des espèces. Le tétra-lyre fait par exemple partie des espèces suivies car menacée de disparition.

La météo du jour n’est pas au beau fixe, le ciel est déjà bien couvert à la montée. A la pause repas arrive les premières gouttes. Nous devons ensuite effectuer la descente du col d’abord dans le brouillard puis sous la pluie. Après un bon névé, l’itinéraire passe par un pierrier et il faut donc redoubler de prudence pour ne pas glisser.

L’arrivée au refuge de Combe Madame est donc d’autant plus appréciée et l’après-midi se poursuit donc au chaud. La soirée est cette fois consacrée à échanger avec l’équipe de ce refuge un peu particulier puisqu’il s’agit d’un gite d’alpage avec une gardienne et 2 bergers.

Etape 6 – Du Refuge de Combe Madame à Fond de France

 + 0 m / – 700 m  4 km

Dernier jour de notre itinérance. On termine par une étape facile afin de rejoindre Fond de France et le monde urbanisé. Le réveil est encore un peu humide mais la pluie est assez vite remplacée par l’éclaircie.

A près avoir croisé le troupeau et ses bergers, nous descendons au travers une belle forêt. Justement, Pierre de l’Office National des Forêt est là pour nous raconter son histoire et ses richesses. Passionnant !

Le temps passe vite et il est déjà l’heure de rejoindre la navette du transport à la demande… ou pour certains de faire du stop car le service n’est pas encore tout à fait au point. Finalement, tout le monde réussit à rejoindre Allevard pour partager un verre d’adieu avant de prendre la correspondance pour Grenoble.

Fin de notre traversée Sud du massif de Belledonne… enfin, il reste encore de belles étapes à découvrir dans le nord du massif. Pour l’année prochaine ?

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Afin de contribuer à la réduction de notre impact sur l’environnement et de simplifier la gestion des transports, l’accès s’est fait depuis Grenoble en bus (réseau Transisère), ainsi que le retour depuis Fond de France (par Allevard en Transisère, via un bus à la demande du réseau Tougo, les bus du Grésivaudan). Le bus à la demande est à réserver par téléphone la veille avant 17h.

Cartographie

Topo-guide : Haute Traversée de Belledonne – le sentier des bergers par la FFRandonnée.

Cartes : Grenoble Chamrousse 3335OTAllevard Belledonne 3433OT 

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Avec qui randonner dans le massif de Belledonne ?

  • Le Mythique Grand Tour du Vercors en VTT électrique480 €
  • Le Grand Tour du Vercors VTT650 €
  • Rando Balnéo et Yoga dans les Alpes Dauphinoises870 €
  • Voir les autres voyages de La Balaguère

  • Sentiers et panoramas de Chartreuse
    séjour à Bellecombe
    660 €
  • Randonnée découverte et Qi Gong en Chartreuse
    séjour à Bellecombe
    755 €
  • Vinc 1
    A propos de l'auteur

    Amateur de montagne depuis longtemps, c'est d'abord les Alpes du Sud et la vallée de l'Ubaye qui m'ont émerveillé durant mon enfance. Désormais accompagnateur en montagne et fréquentant principalement les massifs alpins, je ne rate pas une occasion de découvrir ou faire découvrir les montagnes sauvages hors des sentiers battus, en posant par...



    http://www.alpes-ecotourisme.eu

    La vidéo du Moment : Traversée du Massif Central à Pied