Test plat lyophilisé Trek’n eat quinoa à la mexicaine

Test du plat lyophilisé Trek'n eat quinoa à la mexicaine. Avis sur le goût, la composition, l'apport calorique et la préparation du plat.


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Plats lyophilisés
  • Composition : 44% quinoa, 28% légumes en quantités différentes (pommes de terre, haricots rouges, tomates, poivrons, maïs, céleri, cébettes), huile de palme, sel de table, sucre, condiment, épices, extrait de levure, régulateur de l'acidité: citrate trisodique; coriandre
  • Description : Plat lyophilisé végétarien
  • Saisonnalité: 4 saisons
  • Technologies : lyophilisé
  • Poids (donnée fabricant): nc
  • Poids (produit pesé par le testeur): 172 g
  • Couleurs: nc
  • Garantie: nc
  • Entretien: nc
  • Prix: 7,95 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Massif du Devoluy
  • Activités: Ski de randonnée nordique
  • Ecosystème: Montagne
  • Durée du test (nombre de jours): 1
  • Conditions météorologiques: Ensoleillé, -7°C, Bft 1-2

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: nc
  • Produit recyclé: Non
  • Emballage recyclable: Non
  • Produit recyclable: Non
  • Récupération par le fabricant: Non

Le plat Trek’n Eat quinoa à la mexicaine est proposé par la marque allemande spécialisée dans les plats lyophilisés pour l’outdoor. Il appartient à la la gamme de repas végétariens et convient aux intolérants au gluten ou au lactose. Je l’ai testé lors d’un weekend de ski-randonnée nordique dans le massif du Dévoluy, à la croisée des Alpes du Nord et du Sud.

Le  Trek’n eat quinoa à la mexicaine, premières impressions

Côté ingrédients,  on est bien sur du 100% végétal, ce qui conviendra donc non seulement aux végétariens (sans viande ni poisson) mais également aux régimes vegan (sans aucun produit d’origine animale).  On saluera la promesse tenue de n’ajouter ni conservateurs ni exhausteurs de goût. Les additifs sont réduits à l’inoffensif citrate trisodique, on apprécie l’effort du fabricant. Le quinoa et les légumes constituent l’essentiel des ingrédients avec respectivement 44 et 28 % du poids total. On aurait aimé voir Trek’n Eat abandonner l’usage de l’huile de palme, tant décriée environnementalement et qui fournit des graisses saturées. Ce type de graisses, selon l’INPES “est en partie responsable du développement de maladies cardiovasculaires et de certains cancers.” L’usage de l’huile de palme conduit ici sans surprise à un excès d’acide gras saturés dans le plat, ceux-ci constituant 62% des apports lipidiques totaux. L’équilibre glucide/lipide/protide est de  45/21/11. La consommation de quelques fruits secs, riches en lipides polysaturés et en protéines complètera donc avec bonheur les apports nutritionnels de ce plat. Le plat apporte 596 kcal, soit 3,46 kcal par gramme transporté.

Le  Trek’n eat quinoa à la mexicaine sur le terrain

-7°C, soleil éclatant sur la poudreuse tombée la nuit précédente. Une vaste prairie ouvre le regard sur les sommets alentours, c’est l’endroit idéal pour la pause repas. Le trek’n eat quinoa à la mexicaine que je teste est présenté dans les anciens conditionnement, … de quoi apprécier pleinement les efforts consentis depuis par le fabricant pour améliorer son packaging. Si le volume qu’occupait ce plat dans le sac à dos n’a pas été ma première préoccupation sur cette sortie d’un weekend, c’est un point que je surveille avec plus d’attention sur les voyages au long cours. Et pour ces derniers, un effort sur le volume du sachet serait bienvenu, celui-ci embarquant pas mal d’air. Le nouvel emballage présente donc des bords arrondis et non tranchants, tout en restant aussi solide. Les informations relatives à la présence d’allergènes, de viande ou de poisson sont clairement indiquées sur le devant. Au dos figurent notamment la quantité d’eau (320ml) et le temps (8 minutes) nécessaire à la réhydratation. Un zip permet de refermer le sachet durant ce temps mais par – 7°C il vaut mieux veiller à mettre un eau bien bouillante pour ne pas manger froid.  Nul besoin de mesurer la quantité d’eau puisqu’il suffit de verser jusqu’à la ligne de remplissage. Celle-ci est située à l’extérieur de l’emballage, ce qui n’est pas rédhibitoire mais que je trouve moins pratique qu’une ligne interne.

L’odeur du Trek’n Eat quinoa à la mexicaine est agréable, avec une dominante de tomate et d’herbes aromatiques, notamment une pointe de coriandre. En bouche, le quinoa et les haricots offrent une mâche très agréable. Comparé à la moyenne des plats lyophilisés que j’ai pu consommer, nous sommes sur un des plus rassasiants, un atout précieux en outdoor. Le goût est agréable, les ingrédients sont bien dissociables.

  • 100%
    Saveur - 100%
  • 75%
    Apport calorique - 75%
  • 100%
    Préparation - 100%
  • 100%
    Aspect - 100%
  • 100%
    Odeur - 100%
  • 100%
    Mâche - 100%
96%

Mon avis

Le Trek’n Eat quinoa à la mexicaine est un plat lyophilisé qui réussit le presque sans faute. Il séduira l’amoureux d’aventures de plein air qu’il soit végétarien ou non, notamment parce qu’il est savoureux, rassasiant, nourissant et composé d’ingrédients naturels. On pardonnerait presque à Trek’n Eat l’usage de l’huile de palme …

Sending
Your rating:
User Rating 0% (0 votes)
Verdict
Points forts
  • Goût
  • Odeur
  • Rassasiant
  • Nourissant
  • Texture
  • Emballage pratique
Points faibles
  • Présence importante d’acides gras saturés issus de l’huile de palme
  • Emballage perfectible du point de vue du volume occupé.
fou de trek
A propos de l'auteur

Mammifère omnivore, pogonotrope et dromomane....



9 + 11 =

Sending
Your rating: