Test Sacoche à Vélo de Guidon Osprey Escapist

Test de la Sacoche à Vélo de Guidon Osprey Escapist. Voici mon avis après pendant un voyage à vélo de 7 jours le long des Chateaux de la Loire.
Posté le :


Caractéristiques du produit testé

  • Type produit testé : Accessoires outdoor
  • Composition : Nylon haute ténacité 210D ; revêtement TPU ; 100 % recyclé avec double ripstop
  • Tailles disponibles du produit: Taille Unique
  • Dimension: 10 litres
  • Poids (donnée fabricant): 230 g
  • Poids (produit pesé par le testeur): 556 g
  • Couleurs: noire
  • Garantie: Voir sur le site Osprey pour plus d'infos
  • Entretien: NC
  • Prix: 100 €

Conditions du test

  • Lieux du test: Chateaux de la Loire
  • Activités: Vélo
  • Ecosystème: Campagne, Forêt, Rivière
  • Durée du test (nombre de jours): 7 jours
  • Conditions météorologiques: Nous avons eu plutôt du beau temps sur le début du séjour, avec une bonne journée de pluie pour finir notre voyage à vélo.

Empreinte écologique

  • Lieu de fabrication: Vietnam
  • Produit recyclé: Oui
  • Emballage recyclable: Oui
  • Produit recyclable: Oui
  • Récupération par le fabricant: NSP
  • Politique et engagements environnementaux de la marque: https://www.ospreyeurope.com/gb_en/about-osprey/ et https://www.ospreyeurope.com/shop/fr_fr/sustainable-packs

Osprey est une marque marque californienne créée en 1974, et spécialisée dans les sacs à dos. Elle propose une large gamme de sacs à dos, qui va de la grande randonnée à un usage quotidien, en passant par les portes bébés (vous trouverez ici le test du porte bébé Poco). Dès janvier 2024, Osprey explore un nouveau marché avec les sacoches de vélo, avec la promesse suivante : “les sacoches pour cadre de vélo Escapist On-Bike sont un système de bikepacking modulaire idéal pour tous les cyclistes et toutes les excursions. Optez pour la combinaison de votre choix selon vos besoins, des sorties gravel à la journée aux virées dantesques sur plusieurs jours”. La marque nous propose les cinq déclinaisons suivantes : sacoche de selle, deux types de sacoches de cadre, sacoche de tige de selle et enfin la sacoche de guidon. C’est le test de la sacoche à vélo de guide Osprey Escapist que je vous propose aujourd’hui. Son nom complet est l’Escapist Handlebar Bag Large.

Pourquoi une sacoche de guidon plutôt qu’un autre type de sacoche ?

J’ai souvent fait de longs voyages à vélo, avec la tente et beaucoup de bazar. J’ai utilisé deux sacoches arrière, une sacoche de guidon rectangulaire et la tente roulée dans un sac étanche sur le porte-bagage. Pour cette aventure, nous sommes parties avec mon conjoint et ma fille le long des châteaux de la Loire. Vu la période (fin octobre), nous avons opté pour des nuits en durs. Résultat les affaires à prendre étaient minimes par rapport aux aventures précédentes. La sacoche de guidon Escapist d’Osprey répond parfaitement à mes besoins, elle a un volume assez conséquent pour un faible poids.

Niveau maniabilité, rien ne change. La sacoche est bien équilibrée, plus étroite que mon cintre, donc il n’y a aucun déséquilibre du vélo, même avec un poids assez conséquent. On ne voit plus sa roue avant, mais cela nous fait progresser et apprendre à regarder loin devant.

Fixation sur le vélo

Sur le papier, le système de fixation de la sacoche de Guidon Osprey Escapist est génial. Il est adaptable à tout vélo sans aucun ajout ou sans outil spécifique. Par exemple, si on veut des sacoches arrière, il faut un porte-bagage. Si on veut mettre une sacoche de guidon qui s’installe avec le système Klickfix, il faut avoir la base Klickfix déjà installée sur le vélo (et elle n’est pas si évidente que cela à installer). La sacoche de Guidon Osprey Escapist a l’avantage de s’installer extrêmement rapidement, et sans outil spécifique. Et, de s’adapter à tout type de cadre (VTT, vélo de route, Gravel, vélo de ville…). Voilà la promesse faite par Osprey.

Lorsque j’ai installé la sacoche sur mon vélo, j’ai été confronté à une difficulté importante : la partie basse de la base ne s’adaptait pas à mon vélo. J’ai un vélo tout de ce qu’il y a de plus classique, un Lapierre Technique 300, un vtt avec une suspension à l’avant toute simple, un cintre plutôt droit, une taille M… Tout d’abord, j’ai installé les clips en plastique, puis mis les deux sangles. Heureusement ça tient déjà bien comme cela. Ensuite, je me suis empêtrée dans mes câbles pour fixer l’accroche basse. Impossible de la mettre sur le bas de la potence, comme prévu. En tirant un maximum, j’ai réussi à la fixer sur le haut de la potence, mais ça a bloqué tous les câbles, et ça a sauté à la première bosse. Bref, j’ai fait toute l’itinérance sans cette accroche. Ça fonctionne sans, mais je suis restée sur des routes et des pistes cyclables avec un revêtement goudron. Je n’ai pas testé en mode VTT. Je pense que la sacoche saute assez rapidement dans ce cas de figure.  On peut rajouter une sangle plus longue, et cela fonctionne.

On vient ensuite fixer notre sacoche chargée sur le portant. Grâce aux sangles que l’on fait passer dans les inserts spécialement conçus pour ça, notre sacoche est centrée sur le vélo. Il n’y a donc pas de déséquilibre.

On notera les petits réflecteurs sur les accroches qui ajoutent toujours un peu plus de sécurité au cycliste. La sacoche est assez basse sur le cintre, donc j’ai pu utiliser ma lampe de guidon sans problème.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comment soutenir I-Trekkings ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin et pensez à accepter les cookies de nos partenaires dès l’arrivée sur leur site). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top de nos partenaires pour vous équiper :

  • Alltricks : -15% sur le rayon outdoor sur plus de 3400 produits.
  • Cimalp : -15% sur tout le site sans minimum d’achat jusqu’au 25 juin.
  • Ekosport : -15% supplémentaire sur tout le site jusqu’au 25 juin.
  • I-Run : -25% sur les chaussures et les vêtements.
  • Les petits Baroudeurs : La Boutique Outdoor pour équiper vos enfants et petits enfants. -10% jusqu’au 17 juin pour les 10 ans de la boutique.
  • Lyophilise & Co : La boutique spécialiste des plats lyophilisés & du bivouac. Pour 200 € de matériel acheté, -15% sur le lyophilisé.
  • Snowleader, The Reblochon Company : -10% supplémentaire sur tout le matériel et -20% supplémentaire sur les vêtements.
  • Trekkinn  : 10 000 bons plans

Le top de nos partenaires pour partir en rando et en trekking :

  • Allibert Trekking (Agence de voyage basée dans les Alpes, spécialiste rando, trekking et voyages d’aventure)
  • Atalante (Spécialiste du voyage d’aventure, de la randonnée et du trek)
  • Chilowé (le spécialiste de la micro-aventure en France)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Randonades (Randonnées dans les Pyrénées et rien que les Pyrénées)
  • Travelbase (Agence de voyage pour des aventures à vivre en groupe ou en solo, et avec l’esprit Travelbase)

Organisation et rangement

La sacoche de Guidon Osprey Escapist a un volume de 10 litres pour un poids de 556 grammes. C’est un excellent ratio. La sacoche était assez grande pour notre aventure, j’ai pu mettre dedans le nécessaire pour une semaine de voyage en dormant dans des logements en dur. Le voyage à vélo nous apprend le côté minimaliste, ne prendre que l’essentiel. Du coup, la sacoche est d’un bon volume, parfait pour ce genre d’aventure, sans superflu.

J’ai trouvé que la sacoche n’est pas facile d’accès, que ça soit pour mettre la carte (d’accord, je suis old school avec mes topos en papier), ou pour prendre son téléphone pour faire des photos. Il faut juste anticiper, le savoir et prendre des habits avec des poches accessibles tout en pédalant.

La sacoche a une seule grande poche, avec une ouverture des deux cotés. On peut atteindre plus facilement un vêtement qu’on aurait bourré au fond de la sacoche. C’est pratique pour cela, toutefois il faut vraiment le faire à l’arrêt. J’ai une béquille sur mon vélo, donc j’ai assez vite pris l’habitude de mettre les choses dont j’aurais besoin plusieurs fois par jour (comme le porte-monnaie par exemple), du bon côté du sac, c’est-à-dire du côté opposé à la béquille. L’ouverture du sac pointe vers le haut et c’est plus facile d’accès. Enfin, il faut quand même descendre du vélo à chaque fois pour atteindre le sac. Ce n’est donc pas un geste que l’on réalise en roulant, ou rapidement. Ça ne nous a pas réellement posé de problème, car notre objectif n’était pas de faire 200 km par jour, mais de profiter, de chiller en chemin, donc on a fait un nombre d’arrêts très important.

J’ai beaucoup aimé le fait d’avoir une grande poche. Je suis un peu bordélique dans mes valises, et j’ai tendance à tout bourrer au fond du sac, et on verra pour la suite. Les plus minutieux (ou organisés) peuvent mettre leur affaire dans plusieurs petits sacs, et créer eux-mêmes leurs compartiments. J’aurai quand même rajouté une petite poche zippée pour mettre les papiers d’identités et les clés de la voiture, histoire de ne pas les perdre lorsqu’on sort une veste un peu rapidement.

Résistance, solidité et étanchéité

La principale mission d’une sacoche est de protéger les affaires qui sont dedans. Le nylon est un type de revêtement qui procure une bonne protection contre les éléments, tout en apportant de la souplesse au tissu et de la légèreté à la sacoche. C’est facile à laver et étanche. Le dernier jour, nous avons bien pris la pluie. Mes affaires sont restées bien au sec grâce aux fermetures roulées des deux cotés. L’eau s’évacue bien, et ne transperce pas le tissu.

Côté résistance, rien à dire, c’est du solide. J’ai malmené les sacoches, car ma priorité était de m’occuper de ma fille. Résultat, on prend la sacoche un peu n’importe comment, on la cogne, frotte partout, on la jette dans l’appartement ou à la pause pique-nique. On laisse le vélo trainer partout, on le fait parfois tomber… Bref, rien n’a bougé.

On vous dit tout sur les conditions de nos Tests
Les produits testés sur I-Trekkings sont essentiellement envoyés par les marques.
Ni le blog ni le testeur ne reçoivent une quelconque rémunération pour publier le test. Cela nous permet de garder notre indépendance rédactionnelle. A ce sujet les testeurs sont libres de leurs avis et ils n’engagent qu’eux-mêmes.
Le testeur peut dans la majorité des cas garder le produit qu’il a testé.
Des liens d’affiliation dans les pages de test permettent au blog d’être rémunéré sur les achats des lecteurs qui ont acceptés les cookies de la boutique ecommerce partenaire.

Où acheter la sacoche de Guidon Osprey Escapist ?

 

Mon avis sur la sacoche Osprey Escapist Handlebar Bag Large

  • 100%
    Etanchéité - 100%
  • 100%
    Poids - 100%
  • 90%
    Prix - 90%
  • 100%
    Solidité - 100%
  • 50%
    Attache - 50%
88%

Mon avis

La sacoche à Vélo de Guidon Osprey Escapist est très pratique pour du voyage à vélo sur plusieurs jours. Belle capacité, poids modéré, qualité de fabrication, résistance et étanchéité en font un accessoire indispensable. Je note quand même un bémol sur la fixation de la sacoche au cadre qui mériterait d’être amélioré afin de s’adapter à tous les vélos.

Verdict
Points forts
  • Rapport poids / volume
  • Qualité de fabrication
Points faibles
  • Fixation au vélo
svety74
A propos de l'auteur

J'ai eu la chance de faire de ma passion mon travail. Tous les matins, je suis contente d'aller travailler.  En même temps, mon travail consiste à vendre du rêve, et à emmener des petits groupes faire du chiens de traineau ou de la randonnée sur plusieurs jours ! Vous me trouverez plutôt dans les pays nordiques, du côté de la Finlande ou ...



J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Sending
Your rating:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share via
Copy link
×