The winter journey by Haglöfs : ski de randonnée dans le massif du Mont-Blanc

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Mont-Blanc | Activité : Ski de Randonnée & Splitboard  | 
Nombre de jours : 3 jours | Difficulté : 3 | Dénivelé : +3070 m/-3070 m | Distance : 45 km | Type d'itinéraire : Etoile | 
Transport : Bus | Ecosystème : Montagne | Hébergement : Refuge
Meilleures Périodes : Janvier, Février, et Mars
Retour sur mon week-end ski de randonnée et splitboard dans le Val Montjoie, entre le massif du Mont Blanc et celui du Beaufortain, avec la team Haglöfs.
Posté le :


Retour sur mon week-end ski de randonnée dans le massif du Mont-Blanc organisé par la marque suédoise Haglöfs. Ça sera splitboard pour ces trois jours en étoile dans le Val Montjoie depuis le refuge des Près.

J1. Montée au refuge des prés

 + 770 m

Me voilà donc au showroom d’Haglöfs à Annecy-Le-Vieux pour le rendez-vous co-voiturage. Je fais connaissance avec le manager France de la marque, Patrick, la responsable commerciale Maëva, François un de leurs athlètes, ainsi que Maxime avec qui j’avais seulement correspondu par mail. Nous partons donc en début d’après-midi pour la compagnie des guides de Saint-Gervais Mont-Blanc, avec qui Haglöfs est partenaire. Trois guides, Pascal Mathias et Julien, nous y attendent, ainsi que d’autres blogueurs, influenceurs, photographes, distributeurs et ambassadeurs avec qui je ferai connaissance tout au long du weekend.

C’est à ce moment là que nous recevons tous une superbe tenue. Pour moi : une veste et un pantalon Gore-Tex Vassi Touring GTX (ils feront chacun l’objet d’un article test matériel ultérieurement), une micro-polaire zippée Touring Mid, un bonnet en Polartec pour la rando. Avec cette tenue, de nombreux goodies qui font aussi plaisir 🙂

Une fois les essayages effectués et tous en tenue, nous partons pour le parking de Notre-Dame-De-La-Gorge aux Contamines-Montjoie. Le temps de chausser les skis de rando et splitboards, la nuit tombe. C’est donc à la lumière de nos frontales que nous montons les 770 mètres de dénivelé de la voie romaine qui nous mènent au refuge des prés.

Le refuge des près, l'esprit Refuge, le confort en plus
C’est sur l’initiative des guides de Saint-Gervais Mont-Blanc, en partenariat avec la mairie des Contamines-Montjoie et d’Haglöfs, qu’est né le refuge des prés suite à un énorme projet de rénovation d’un chalet. Il a été inauguré en juillet 2021.

Une attention toute particulière a été portée sur le respect de l’environnement : il en est né un refuge extrêmement confortable qui, grâce aux gardiennes Adeline et Céline et à leurs aides-gardiens Marie et Mathis, est aussi un lieu très chaleureux. On pourrait s’y croire comme à l’hôtel tant le niveau de confort est agréable, mais fort heureusement le staff s’évertue à en garder une ambiance refuge où le partage et la convivialité règnent en maître.

Enfin, tous les plats sont confectionnés maison avec des produits locaux.

Les 2 heures 30 minutes de montée, pendant lesquelles nous nous relayons pour tracter une pulka de 30 kg, nous permettent de tous faire plus ample connaissance les uns avec les autres. Une fois arrivés au refuge, nous sommes donc accueillis par Adeline, Céline et Marie, qui nous ravivent en faisant tout de suite tourner la tireuse à bière ! Alors que les discussions vont bon train entre montagne et photo, Rémi de Sports 4807m nous distribue à tous une fiole de son génépi ! L’ambiance du weekend est lancée !

J2. Variante du couloir à Zub

+ 1150 m / – 1150 m

J’ai passé une excellente nuit, et dès le matin après un bon petit déjeuner, trois groupes sont composés : je m’inscris dans le groupe du guide Mathias, avec qui il est prévu qu’on se ride un beau couloir un peu raide.

Nous partons donc en direction du Col du Bonhomme tout d’abord par une longue traversée à courbe de niveau. Je suis le seul du groupe en splitboard. La montée au col dans l’ombre en secteur nord, est ensuite régulièrement douce, mais la distance est longue.

Au col, les premiers rayons de soleil nous caressent et nous permettent de nous réchauffer. La vue sur le massif du Mont Blanc d’un côté, et sur celui du Beaufortain de l’autre, est imprenable !

S’en suit une montée plus raide avec quelques conversions pour arriver sur la Tête Nord des Fours. De là nous cheminons encore un peu avant de switcher en mode descente. Puis nous nous engageons derrière Mathias dans un couloir caché. Le début est un peu raide et la neige est compacte, on doit de plus se faufiler entre des rochers. À peine plus bas, la pente se radoucit et la neige est toute poudreuse et vierge de trace !

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comment soutenir I-Trekkings ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin et pensez à accepter les cookies de nos partenaires dès l’arrivée sur leur site). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top de nos partenaires pour vous équiper :

  • Alltricks : Déstrockage sur plus de 8 300 produits. -10% supplémentaire avec le code DESTOK10.
  • Cimalp : Déstockage Montagne jusqu’à-60% jusqu’au 4 mars
  • Décathlon : plus de 38 000 bons plans
  • Ekosport : Déstockage jusqu’à-70% jusqu’au 3 mars. -10% supplémentaire avec le code EKO10.
  • Hardloop : Plus de 6000 bons plans avec des réduction jusqu’à -80%
  • I-Run : Winter Deals jusqu’à -50%
  • LePape : Plus de 11 000 produits jusqu’à -90%
  • Lyophilise.fr : les bons plans du bivouac
  • Snowleader, The Reblochon Company : Winter Deals jusqu’à -60%
  • Trekkinn  : 10 000 bons plans

Le top de nos partenaires pour partir en rando et en trekking :

  • Allibert Trekking (Agence de voyage basée dans les Alpes, spécialiste rando, trekking et voyages d’aventure)
  • Atalante (Spécialiste du voyage d’aventure, de la randonnée et du trek)
  • Chilowé (le spécialiste de la micro-aventures en France)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Randonades (Randonnées dans les Pyrénées et rien que les Pyrénées)
  • Travelbase (Agence de voyage pour des aventures à vivre en groupe ou en solo, et avec l’esprit Travelbase)

Après un bon ride euphorique, nous rechaussons les peaux de phoques afin de remonter au refuge. Nous mangeons un bout puis, Christelle, qui travaille au Conservatoire des Espaces Naturels de Haute Savoie, nous propose une présentation concernant la Réserve naturelle nationale des Contamines-Montjoie où se situe le refuge des Près. L’accent est mis sur le respect des espèces naturelles de la réserve, notamment sa faune.

Après Christelle, c’est au tour de François et Patrick de nous parler de la marque Haglöfs et surtout de ses valeurs environnementales. En temps que marque scandinave, Haglöfs est très soucieuse en matière d’écologie.

En fin d’après-midi, les couleurs ont changé grâce au soleil couchant, et donnent aux cimes une jolie teinte orangée. Nous sortons donc pour admirer le spectacle et l’immortaliser. Puis, une fois la nuit tombée, nous utilisons le bois monté à la pulka pour faire un feu et nous retrouver tous ensemble autour de cette agréable source de chaleur. Le staff d’Haglöfs nous régale de chamallows à faire griller alors que les gardiennes du refuge des prés s’occupent du vin chaud ! Un agréable moment d’échange, simple et authentique.

Repas savoyard ce soir : une fondue ! Puis, alors que certains ressortent pour aller faire une petite rando digestive au clair de lune, d’autres s’adonnent à une dégustation de gnôles avant l’extinction des feux.

J3. Variante du col des chasseurs, fin de notre week-end ski de randonnée dans le massif du Mont-Blanc

+ 1150 m / – 1920 m

Au petit matin, la météo est toujours aussi belle ! Petit déjeuner avec vue sur les montagnes avant de nous préparer pour la rando du jour. Je reste avec Mathias comme guide, qui souhaite aller explorer un endroit où il n’a jamais été et qui n’est pas tracé. Nous débutons donc par une montée au-dessus du refuge, qui nous mène au Col de la Cicle.

Au col, nous chaussons les crampons pour traverser l’arête facile entre le col de la Cicle et celui du chasseur. La première partie de l’arête se fait donc en crampons, la seconde passe en peaux.

Arrivés au col des chasseurs, nous sommes seuls, et nous pouvons enfin chausser pour une première descente. La neige est changeante, tantôt poudreuse, tantôt croutée, mais nous y trouvons tous notre compte.

La descente, ça passe toujours trop vite. Le groupe a un très bon niveau, et à peine le temps de dire ouf que nous sommes déjà en bas à remettre les peaux pour remonter au col.

Seconde arrivée au col des chasseurs, et cette fois-ci il y a énormément de monde. Il faut se faufiler pour trouver un endroit où switcher tranquille en mode descente. Puis, sans surprise, la descente vers le refuge est extrêmement tracée.

Au refuge, nous mangeons un bout, récupérons nos affaires de nuit, puis après un au revoir aux gardiennes, nous amorçons la redescente vers la vallée. Le chemin étroit et verglacé de la voie romaine nous force à être très attentifs.

De retour au parking, des images plein les yeux et de nombreuses rencontres authentiques. Merci Haglöfs et merci à tous les participants pour cette très belle parenthèse de vie en montagne. Prochaine étape, continuer à tester en montagne la veste et le pantalon Gore-Tex Vassi Touring GTX pour vous donner un avis détaillé sur les produits.

kosmikrider
A propos de l'auteur

Photo-reporter outdoor, c'est dans les Alpes autour d'Annecy que je passe mon hiver en splitboard ; l'été mon côté globe-trotter m'amène à pratiquer la plongée sous-marine à travers le monde. Aux inter-saisons, trekking, VTT, bikepacking, paddle, alpinisme et via ferrata viennent compléter ma passion pour les grands espaces !...



http://www.outdoorxperience.one

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share via
Copy link
×